Foot

0

Gorée perd son emblématique supporter Souleymane Diop « Parisien »

L’emblématique supporter de l’Union sportive goréenne (élite sénégalaise), Souleymane Diop, plus connu sous le surnom de « Parisien », est décédé, lundi, à Dakar, a appris l’APS auprès du club insulaire.

Un communiqué transmis à l’APS souligne que « Parisien » a été enterré mardi au cimetière de Yoff. Inconditionnel du club de l’Ile, Souleymane Diop était une des icônes des stades sénégalais.

Présent à chaque sortie de Gorée, en championnat, il se distinguait par son accent hexagonal pour pousser son équipe.

Eloigné des stades pour cause de maladie ces derniers mois, « Parisien » avait pourtant suivi le 12-ème Gaïndé, dont il était membre, à Bamako lors de l’Afrobasket féminin le mois dernier.

Ami de longue date de l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, il aimait saluer l’expertise locale à la tête des Lions.

Souleymane Diop a participé à plusieurs campagnes de l’équipe nationale avec le 12-ème Gaïndé.

1

 Amara Traoré, le sélectionneur national, a appelé à être plus exigeant dans l’organisation, en réaction au refus de l’ambassade de France d’accorder le visa à Khadim Ndiaye et à une partie de l’encadrement des Lions du Sénégal,

‘’Nous devons être performants à tous les niveaux pour avoir des résultats. Nous devons être capables de garder la constance dans l’exigence’’, a fait savoir le sélectionneur national constatant avec regret l’absence d’une bonne partie de la sélection.

Amara Traoré, qui s’entretenait au téléphone avec l’APS, a appris que Khadim Ndiaye, un kiné et les deux intendants ne viendront pas à Paris.

‘’Je l’ai appris et j’attends de voir le président de la Fédération (de football) pour en connaître davantage sur cette affaire’’, a-t-il dit, ajoutant que c’est vraiment dommage.

Pour l’ancien attaquant des Lions, la professionnalisation doit être le crédo à tous les niveaux du football national.

‘’On ne peut pas demander aux joueurs et aux entraîneurs d’être professionnels alors qu’au niveau de l’organisation, il y a des problèmes’’, a-t-il par ailleurs.

Dans le même ordre d’idées, il a constaté avec amertume l’absence d’une mission avancée rappelant que s’il n’était pas présent en France, personne ne serait à l’accueil des Lions, dimanche à leur hôtel.

‘’J’étais à Bordeaux samedi pour suivre le match de championnat, heureusement je suis en France. Ce qui m’a permis d’être à Paris, sinon, il n’y aurait personne pour accueillir les joueurs arrivés’’, a-t-il dit, rappelant qu’il n’y a pas de petits matchs dans une grande compétition.

Le Sénégal déjà qualifié à la CAN 2012 doit jouer dimanche contre l’Ile Maurice la 6-ème et dernière journée des éliminatoires de cette compétition avec comme objectif, selon son entraîneur, d’engranger le maximum de points.

 

SD/AD

0

’équipe d’Epinal, pensionnaire du National (division 3 française), compte dans ses rangs, depuis octobre 2009, trois jeunes footballeurs arrivés de l’académie fondée par Salif Diao au Sénégal, rapporte le journal France Football.

Christophe Diédhiou, Ibrahima Seck et Cheikh Ndoye âgés respectivement de 23, 22 et 25 ans suivent les pas de leur mentor qui est passé par Epinal entre 1996 et 1997 ‘’pour lancer sa carrière en Europe’’, indique le journal spécialisé.

Selon le président du club français, l’arrivée de ces trois jeunes a coïncidé avec un nouveau cycle qui a vu son club monter du CFA2 au CFA (championnat de France amateurs).

‘’Dans les discussions (avec Salif Diao), on s’est aperçus que nous avions besoin d’un défenseur et d’un milieu de terrain physiques. Nous voulions apporter de la densité physique pour faire un bond en avant’’, a expliqué Stéphane Viry à France Football.

’’Epinal se voit ainsi proposer trois footballeurs au prix de deux, rapporte la même source, soulignant que le défenseur Diédhiou et les deux milieux de terrain Seck et Ndoye correspondaient parfaitement aux portraits robots esquissés.

Si les débuts ont été difficiles, deux ans plus tard en 2011, on se frotte les mains du côté d’Epinal où on parle de ‘’bonne pioche, d’une réussite’’.

Le revers de cette réussite, les trois footballeurs suscitent des convoitises et reçoivent des sollicitations à la pelle pour des essais.

‘’La Grèce, la Belgique, la Suisse, Malaga (Espagne) et le Mans (ligue 2 française) pour Seck et Diédhiou tandis que le FC Nantes (Ligue 2 française) pose son regard sur Ndoye, qui a la propension de se projeter vite vers l’avant’’, indique la même publication.

Le président d’Epinal est convaincu que l’avenir de ces trois joueurs s’écrira ailleurs. Il imagine déjà la plus-value qu’il peut tirer de leur départ vers d’autres destinations, précisant d’ailleurs que son club aura son ‘’mot à dire au sujet d’un éventuel transfert’’.

0

Double bonheur pour Moussa Sow. Le joueur à qui la Rdc réussi visiblement puisqu’il avait marqué lors de la confrontation à l’aller, a été double buteur pour la phase retour et a su porter à bout de pied son équipe. Le Dogue qui se dit très ‘’content’’ se définit en plus comme un joueur de devoir

 

Ndamli.sn : Une victoire et une qualification avant l’heure pour la Can, comment vous appréciez-cela ?

 

On est super content, on est heureux. On a réussi à l’emporter et c’est quelque chose de bien. Tout le peuple a prié pour nous et avec cela on ne pouvait être que bon. Je remercie le peuple sénégalais et je dis que cette victoire c’est pour lui. C’est le fruit d’un long travail, depuis deux ans on est dans la reconstruction avec le staff et la fédération et aussi bien nous les joueurs. On a essayé de créer un vrai groupe pour aller de l’avant. On savait que cela allait être dur et aujourd’hui on est qualifié à la Can on espère que ce sera un bon début

Ndamli.sn : Double buteur sur ce match assez important, on peut dire que la Rdc vous réussit bien ?

Je suis content, moi je joue pour l’équipe d’abord. Maintenant quand je joue je donne mon maximum et quand je ne joue pas je supporte mes coéquipiers, je suis là pour faire mon devoir et rentrer à la maison. Je suis content. Cela fait chaud au cœur. C’est vrai que j’avais inscrit mon premier but face à l’équipe du Congo et là également je marque, c’est un plaisir.

Ndamli.sn : Vous jouez à droite et marquez deux fois, est-ce à dire que c’est votre poste de prédilection en sélection ?

Je reste à la base un attaquant axial maintenant je peux rendre service pourquoi pas à droite. Aujourd’hui ça a été le cas, j’ai rendu service en jouant à droite et si demain on fait appel à moi pour la même chose, je m’y plierais sans problème

Ndamli.sn : La qualification avant la dernière journée ?

C’est vrai qu’on est qualifié avant la dernière journée mais il reste un match à disputer en Iles Maurice. On se doit d’aller là-bas pour faire notre travail. Ça ne va pas être une partie tourisme ou faire des vacances. Ce sera un match officiel

0

En plein rush de fin de mercato, la presse espagnole s’est embrasée en relayant la rumeur d’un départ de José Mourinho au PSG à la fin de la saison. Difficile à croire même si QSI, l’actionnaire majoritaire du club parisien, a en effet sondé le Portugais cet été.

 

Mercredi, il était surtout question de savoir ce qui allait se passer avant 23h59, heure officielle de la clôture du marché des transferts. Beaucoup moins d’imaginer ce qui pourrait arriver sur le mercato l’été prochain. Mais une bombe est venue modifier la donne en Espagne : dans son programme Esport 3, la chaîne catalane TV3 a annoncé le départ à la fin de la saison de José Mourinho, l’entraineur du Real Madrid, au PSG. Pinto da Costa, président du FC Porto et proche du « Special One », aurait lâché le morceau vendredi dernier, lors de la défaite de son équipe face au FC Barcelone en finale de la Supercoupe d’Europe (2-0) à Monaco.

 

La rumeur décryptéeCrédit photo : Reuters

Pourquoi pas ? Ce n’est pas la première fois qu’on entend une rumeur sur Mourinho au PSG. L’Equipe rappelle ce jeudi que le technicien portugais a déjà été approché à deux reprises par Paris, alors jamais deux sans trois. QSI, l’actionnaire majoritaire du club, qui souhaite faire du PSG un candidat au titre de champion d’Europe dans les cinq années à venir, souhaitait d’ailleurs attirer le « Special One » dès cette saison mais aurait essuyé le refus du Portugais. Le salaire de « Mou » n’est en tout cas plus un problème pour le club le plus dépensier de l’été avec près de 90 millions d’euros investis sur le marché des transferts. Paris a quand même réussi à débaucher l’entraineur de l’Inter Milan avec une quatrième place en Ligue 1 et une ambition européenne limitée à la Ligue Europa cette saison. Et le cas Eto’o est là pour rappeler que tout devient possible pour un club qui a beaucoup d’argent. Mourinho au PSG, c’est financièrement faisable.

De là à donner du crédit à la rumeur relayée par TV3, il y a un pas difficile à franchir. Déjà parce qu’elle vient d’un média catalan, dont le but pourrait être tout simplement de déstabiliser le rival madrilène en remettant l’avenir de son entraineur en question. Ensuite, il faut prendre en compte le choix de QSI de s’appuyer sur Leonardo pour lancer son projet au PSG. D’après TV3, Mourinho aurait recommandé le Brésilien pour préparer son arrivée la saison prochaine. Compte tenu de la volonté des deux hommes d’avoir les pleins pouvoirs au sein de leur club, la cohabitation semble inimaginable. Il est tout aussi difficile de croire que Mou a déjà pris la décision de quitter Madrid l’été prochain, alors qu’il reste sur un échec en Liga et en Ligue des Champions la saison passée, à chaque fois face au FC Barcelone. En revanche, on peut être certains d’entendre encore les rumeurs les plus folles à propos du PSG. Il ne serait d’ailleurs pas si surprenant de voir la presse madrilène répondre aux médias catalans en envoyant Josep Guardiola à Paris la saison prochaine…

Par Vincent BREGEVIN (Eurosport)

2

Il a envie ! Envie de prouver qu’il sait mieux faire. Après son premier match mi-figue, mi-raisin avec les lions Sénégal, Lamine Gassama veut rugir face à la RDC.

Même s’il n’est pas sure d’être titularisé pour ce match comptant pour la 5ème journée des éliminatoires CAN 2012. Entretien avec ndamli.sn

 

 

 

 

ndamli.sn: Vos débuts sous les couleurs de la sélection nationale ont coïncidé avec la défaite du Sénégal face au Maroc, le 10 Août dernier (0-2),  avec le recul quelle appréciation faites-vous de cette rencontre ?

LG: C’était un match difficile mais nous les nouveaux, on a eu la chance de le jouer. Une belle rencontre, on a pu s’exprimer en deuxième mi-temps  mais c’est clair qu’il y a eu des manquements. L’équipe du Maroc était meilleure que nous. Mais c’est positif en ce sens que cela va nous permettre d’être plus mobilisé. Malgré la défaite on est resté solidaire, en deuxième mi-temps on n’a pas pris de but, ce qui est une bonne chose. Nous savons maintenant ce qui nous reste à faire.

ndamli.sn: Après votre remplacement à la minute de jeu, on vous a senti en colère, déçu de ne pas avoir fait le match que vous vouliez ?

LG: Tout footballeur a des objectifs et on sait toujours montré un autre visage, que l’on peut faire mieux. Oui il y avait un peu de déception parce que je me connais, je sais ce que je suis capable de faire et je pense que ce jour là, j’aurai pu faire d’avantage. Mais je n’ai pas pu faire autrement. J’espère e faire d’avantage notamment face à la RDC.

ndamli.sn: En regroupement pour préparer ce match contre la RDC, dans quel état d’esprit êtes-vous?

LG: Un point nous qualifierait pour la prochaine CAN, mais moi personnellement, je me dis qu’il faut prendre 3 points. Tous les matches, on les joue pour les gagner. On peut se contenter d’un match nul mais ce n’est pas dans les objectifs. La rencontre sera difficile parce que le Congo va tout faire pour remorter ce duel et finir meilleur deuxième. C’est à nous d’être mobilisé et de ne pas se mettre une quelconque pression. Il faudra tuer le match comme on a pu le faire auparavant.

ndamli.sn: Après une prestation moindre face au Maroc, comme vous avez eu à le dire, vous pensez être titularisé face au Congo ?

LG: C’est le coach qui fait ses choix, malgré la difficulté dans ses choix. Je travaille dur dernièrement avec le groupe pour mériter ma place. On a une grosse équipe avec une forte concurrence. Tous les joueurs méritent de jouer.

ndamli.sn: Une non-titularisation serait une déception pour vous ?

LG: Oui, parce que je suis un compétiteur, je joue pour m’affirmer, pour avoir ma place mais après, il faut accepter d’être sur le banc, d’être moins bien et de voir des joueurs plus performants que moi sur le terrain. C’est la concurrence, c’est le football, il faut toujours travailler, se battre pour s’imposer pour être titulaire et avoir du temps de jeu.

2

Seuls Souleymane Diawara, retenu pour un problème de passeport, et Armand Traoré qui doit signer un contrat, n’ont pas pris part, mardi au stade Léopold Sédar Senghor, à la 2e séance d’entraînement des Lions qui se préparent en vue du match Sénégal-République démocratique du Congo, prévu samedi prochain à Dakar.

Au total, 22 joueurs ont participé à cette séance avec les arrivées de Moussa Sow, Kader Mangane, Mame Birame Diouf, Dame Ndoye, et Pape Mali Diamanka qui ont rejoint le groupe des 14 joueurs qui s’étaient entraînés lundi.

Cette deuxième journée a été marquée par un travail physique intense et des exercices devant le but.

Souleymane Diawara et Armand Traoré, les deux Lions qui manquent encore à l’appel, devraient rejoindre le reste du groupe d’Amara Traoré (sélectionneur national) mardi soir. L’équipe nationale s’entraînera à huis clos mercredi et jeudi.

 

BHC/ASG

1

Meilleur homme côté sénégalais, Armand Traoré qui a joué mercredi sa première rencontre avec les Lions, a préféré se focaliser sur l’apport du public qui malgré la défaite, a continué à apporter son soutien.

‘’Avec ce public, nous allons soulever des montagnes, nous avons perdu ce match amical, ce n’est pas le plus important’’, a-t-il dit indiquant que cette rencontre permet de préparer les prochaines échéances.

S’il est vrai qu’une rencontre de football, elle se joue pour la gagne, le défenseur d’Arsenal a souligné que cette défaite prépare des lendemains de victoire.

‘’C’est une rencontre de reprise, nous n’avons pas encore digéré la préparation et ça s’est ressenti dans la prestation notamment dans l’entame de match’’, a-t-il dit indiquant que les rectificatifs ont permis à l’équipe de se retrouver en seconde mi-temps.

Armand Traoré qui appelle à tirer les bons enseignements de cet échec, est sûr que le Sénégal a une équipe pour aller loin.

‘’Vous verrez un autre visage de cette équipe lors du prochain match’’, a-t-il dit.

0

 L’entraîneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Amara Traoré, a invité à ne pas focaliser sur la défaite (0-2) concédée, mercredi à Dakar, par les Lions devant le Maroc en match amical, soulignant que son objectif reste la rencontre contre la République Démocratique du Congo en septembre.

‘’Je prépare la RDC, je ne me trompe pas d’objectifs. Notre équipe a beaucoup changé en deux matchs. Il ne faut pas oublier l’objectif’’, a-t-il déclaré en conférence de presse.

Analysant la prestation de son équipe, il a souligné que celle-ci n’a pas joué en première mi-temps. ‘’C’est un bon match(…). Sur le plan technique, on a beaucoup péché en première mi-temps. On n’a pas joué’’, a-t-il indiqué.

Il a affirmé que cette situation était prévue mais a apprécié ‘’la réaction‘’ de l’équipe en deuxième mi-temps.

‘’C’est un début de saison pour les joueurs. Je suis très loin de faire la reconstruction’’, a insisté Amara Traoré, assurant que d’ici septembre, les enseignements du match seront tirés.

BHC/AD

0

 La Fédération sénégalaise de football a reçu un courrier en date du 10 août de la Confédération africaine de football, lui confirmant l’erreur sur la suspension du joueur Souleymane Diawara lors du match Cameroun/Sénégal du 4 juin comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2012, selon un communiqué transmis à l’APS.

‘’Le Jury disciplinaire compétent pour rectifier les erreurs manifestes dans les décisions disciplinaires consécutive aux rapports des arbitres, après avoir visionné et examiné la séquence vidéo du cas sus mentionné, a confirmé qu’une erreur s’était glissée dans le rapport de l’arbitre et qu’il y ’a eu confusion entre le joueur n°05 Souleymane Diawara et le joueur n°10 Issiar Dia’’, explique la même source.

‘’Par conséquence, conclut le texte, cette rectification entraine la confirmation de la suspension du joueur Issiar Dia pour les deux prochains matches du Sénégal : le 3 septembre contre la RD Congo à Dakar et le 9 octobre 2011 face à l’Île Maurice.’’

CARICATURE

radiosudfm
radioxassida
rewmi
rfm
zik
jaamilahi
zik

TAKOUSSANOU DJOLOF

0
“Pourquoi tant de remous dans les partis politiques: P.S/P.D.S/ Reewmi? C’était dans Takoussanou Djolof avec Mayacine Diop et Adama Diouf.. cliquer ici