modou lo

0

SENINFOS.COM – (Dakar) – Le parquet de Dakar a classé sans suite la plainte de Luc Nicolaï pour escroquerie contre Eumeu Sène, le lutteur de lutteur de l’écurie Boul Faale.

Selon le journal Libération lu par Seninfos.com, les conclusions de l’enquête font dire au parquet que l’affaire est purement civile. Mieux, il estime qu’il n’y a aucun élément pouvant justifier une procédure pénale. Une issue qui ne faisait presque plus de doutes vu le pilotage de l’enquête. En effet, le commissaire central Arona Sy ne s’était pas gêné pour revêtir des habits de médiateur afin de décrocher une entente entre les différents protagonistes. La médiation du commissaire a finalement échoué obligeant le dossier à atterrir au parquet.

Avec le classement décidé par le parquet, Luc Nicolaï a maintenant une marge de manœuvre très réduite et peu de cartes à abattre. Soit, il cite directement Eumeu sène devant le tribunal correctionnel pour escroquerie avec tous les risques de rejet que présente cette option, soit il attaque le contrat qui lie Eumeu Sène à Gaston Mbengue, ce qui ouvre de grosses empoignades en perspectives.

Luc Nicolaï reprochait à Eumeu de lui avoir donné son accord pour lutter contre Modou Lô et empoché via son manager la somme de 20 millions de francs Cfa comme acompte de son cachet avant de se dédire pour signer pour le même combat avec Gaston Mbengue. Des accusations balayées par Eumeu Sène qui persiste et signe n’avoir jamais mandaté son manager auprès de Luc.

1

Modou Lô a enfin rompu le silence par rapport à son combat plébiscité contre Eumeu Sène. Des USA où il séjourne depuis près de 3 mois, Kharagne Lô aborde son combat contre Eumeu Sène, ses relations avec les promoteurs. «Mon combat contre Eumeu Sène aura bien lieu s’il plait à Dieu», Il souligne n’appartenir à aucun promoteur.  

La TFM a montré hier au cours de l’émission Roffo animée par Ngagne Diagne ce mardi, quelques images de Modou Lô qui se trouve actuellement aux États-Unis. En attendant que l’intégralité de cette interview soit diffusée, Modou Lô a lâché quelques bouts de phrases. Le Roc des Parcelles Assainies y apparaît en bonne forme physique. Interpellé par Aïssatou Diop Fall sur le fameux combat contre Eumeu Sène, Modou Lô dira: «j’ai signé un contrat avec Luc Nicolai. J’ai entendu beaucoup de rumeurs à ce sujet, mais j’attends dans mon coin. C’est bien contre le fou (ndlr : Eumeu Sène) que je dois combattre, c’est ce qui est mentionné dans le contrat. J’ai reçu mon avance sur cachet que j’ai consommée depuis belle lurette. Mon combat contre Eumeu Sène aura bel et bien lieu s’il plait à Dieu». Pour le moment, l’affaire Eumeu connait une accalmie, mais avec cette nouvelle sortie de Modou Lô, un rebondissement n’est pas à écarter. Quant à une quelconque exclusivité qu’il aurait réservée à Luc Nicolaï, Modou Lô précise qu’il n’appartient à aucun promoteur.

sunu lamb

 

0

Le staff technique de Modou Lo a enfin obtenu gain de cause. Pour rencontrer Tyson, le camp de lutteur le plus populaire du Sénégal a réclamé et obtenu 200 millions de francs Cfa. Il reste à savoir si Luc Nicolaï pourra trouver la somme pour finaliser un tel projet de haute facture.

En tout cas, au moins deux sponsors (Tigo comme Orange) sont prêts pour mettre la main à la poche pour coller leur image à ce nouveau phénomène.

Le cachet payé par Luc Nicolaï pour avoir Modou Lo n’a rien à voir avec la somme que le sponsor mettra sur la table. Pour ce qui est de Tyson, le lutteur de Pikine doit revoir sa position sur ses premières intentions de nouer son « nguimb » contre Modou Lo même avec un petit cachet. L’homme qui n’hésite pas à déclarer partout que seul le « sport business » le motive, trouve là un joli magot sur lequel plonger.

Même la tête dans un grand tas de sable. Alors c’est vrai, pour beaucoup de sénégalais Modou Lo/Tyson est plus alléchant que Yékini/Balla Gaye ! Quand on sait que Tyson a un deal avec Gaston pendant que Luc Nicolaï tient le phénomène Modou Lo, il est à parier pour que ce combat puisse être ficelé, il faut que les obstacles qui opposent les deux promoteurs soient levés. Ou que les deux sponsors trouvent un compromis. Parce que derrière le duel Gaston/Luc Nicolaï, c’est la bataille des annonceurs Tigo et Orange qui veulent tous les deux Modou Lo.

Source: Xibar
avec wiwsport

1
 Ca craint pour le lutteur, Sa Thiès, accusé de coups et blessures sur un fan de Modou Lô. Ce dernier du nom de Noël Charles Diouf a, selon des sources, déposé sur la table du procureur de la République, une plainte contre le petit frère de Balla Gaye II.

 

D’après nos sources, c’est ce mercredi que le plaignant âgé de 27 ans, a déposé sa plainte contre le pensionnaire de l’écurie Balla Gaye. La présumée victime qui accuse le lutteur Sa Thiès de coups et blessures, a joint dans sa plainte, un certificat médical attestant d’une incapacité de travail de 7 jours.

Pour en revenir aux faits, il faut souligner qu’à l’image de Eumeu Sène qui avait été accusé d’avoir giflé un fan de Balla Gaye II, le jeune frère de ce dernier a réédite le coup avec un inconditionnel de Modou Lô. Mais dans cette affaire, Sa Thiès n’a pas usé de sa forte musculation mais, d’un couteau, si l’on en croit nos sources.

Le tort de Noël Charles Diouf et de ses amis qui se trouvaient à bord d’un car, en provenance d’une sortie, a été de dire « Xaragn Lô laniou wax » (Nous soutenons Modou Lô).

N’appréciant pas ces propos, renseigne le plaignant, le petit frère du Roi de Guédiawaye est descendu de son véhicule pour s’en prendre au plaignant et à ses camarades. Malheureusement, pour le sieur Diouf, il a été atteint au bras. D’où sa plainte contre le jeune lutteur.

Maintenant la balle est dans le camp du procureur qui pourrait soit convoquer SaThiès ou bien délivrer un soit transmis à la police des Parcelles assainies (la victime haite l’Unité 8) pour enquête.

4

Sur cette photo, le lutteur et chouchou des amateurs de lutte, prend son dîner à côté d’un ami. Mais si vous regardez la photo de plus près, vous remarquerez que le lutteur mange à côté d’un pot de Protéine. Cette boite, s’appelle protéine Multipower Muscle Definer Soja.

À Dakar, il est possible de retrouver ces produits dans certaines pharmacies. Nous avons été curieux. Dans une pharmacie située en ville sur la rue communément appelée « Ponty », les boites de ces protéines y sont rangées en quantité. Pour la posologie, 30 grammes (environ 3 cuillères à soupe) 2 à 3 fois par jour a dissoudre dans 200 à 250 ml d’eau ou de lait. De préférence à consommer au moment des repas.

Elle supporte le sportif pendant la deuxième phase de son entraînement de développement musculaire.

On peut donc facilement comprendre la présence de cette boite à côté du diner du lutteur des parcelles assainies actuellement aux USA pour ses entrainements.

Le débat sur la consommation des protéines dans l’arène, qui avait été soulevé y’ a quelques jours, est encore loin de sonner le glas de ces pratiques visant à accélérer la définition et la régénération musculaire.

0

Rock Mbalax pense que c’est une insulte faite à Modou Lô que de penser à un combat entre lui et Mouhamed Ndao Tyson. Selon ce lutteur, Tyson n’a rien fait pour mériter d’en découdre avec Modou Lô. Rock Mbalax pense que Tyson est tout simplement un « chasseur de prime ».

 

« Je pense parfois que les gens en font un peu trop. Comment peut-on plébisciter un combat entre Modou Lô et Tyson. Qu’est-ce que Tyson a fait pour mériter d’affronter Modou Lô. Il n’a rien fait jusque-là pour que les promoteurs organisent ses combats. Avant sa fuite (contre Bombardier), il a été battu comme un débutant. A son retour, il a été à chaque fois humilié », déclare Rock Mbalax dans les colonnes de Walf Sport de ce vendredi.

Très critique envers le patron de l’écurie Bul Falé, Rock Mbalax pense que Tyson « trompe les gens pour se faire de l’argent et s’en aller. C’est un chasseur de primes. Son vœu le plus cher, c’est de voir son combat contre Modou Lô monté pour qu’il puisse amasser de l’argent, se faire battre et se retrancher à nouveau. Ce n’est pas sérieux. S’il veut un adversaire, il doit donner une chance à Yawou Dial ou Wouli wouliwatt. Il est en deuxième division, il faut qu’il le sache. Tyson ne peut pas arrêter Modou Lô que je suis le seul capable de battre à l’heure actuelle. Celui qui mérite d’affronter, Modou Lô, n’est autre que moi. Je suis prêt à en découdre avec lui si les promoteurs me sollicitent ».

Rock Mbalax soutient que son vœu le plus ardent c’est d’affronter Lac de Guiers 2 et Modou Lô. « J’ai travaillé dur pour mériter de les affronter. S’ils osent prendre mon avance, je vais leur donner une leçon de lutte dont ils se souviendront pendant longtemps. Je suis à l’écoute des promoteurs, bien que je dois me rendre aux États-Unis dans les prochains jours pour trois semaines afin de bien me préparer », dit-il.

Jamais un combat de lutte n’a fait couler autant d’encres et de salives. La conquête de l’affiche Eumeu Sène-Modou Lô occupe depuis plusieurs jours les médiats, pollue l’air dans les chaumières sénégalaises et risque d’exploser l’écurie Bul Falé si ce n’est pas déjà le cas. La police s’en est même mêlée. Mais les deux promoteurs, Luc Nicolaï et Gaston Mbengue refusent de lâcher prises. Le goût de ce fromage étant tellement rare qu’il aiguise tous les appétits. Surtout chez les sponsors. D’aucuns pensent d’ailleurs à tort ou à raison que cette bataille sans merci que se livre Luc Nicolaï and Co et Gaston Production n’est qu’une façade. C’est plutôt une résultante de la guerre entre Tigo et Orange. Selon certaines confidences, l’opérateur de téléphonie mobile Orange ne supporte plus de laisser à so

1

Les négociations sur fond de procès choppent, faute de consensus !

Gaston Mbengue aurait demandé à Eumeu Sène de refuser toute concession à Luc Nicolaï, qui menace de le «faire coffrer». Alors, le promoteur lougatois lui aurait dit : «refuse, si on te fait coffrer, je te ferai sortir, car le Procureur est mon ami». Ces propos, qui auraient été tenus devant le Commissaire central de Dakar, Arona Sy, ont été formellement démentis par Gaston, que nous avons joint juste avant son audition par le Commissaire, ce jeudi 8 septembre 2011, quelques minutes avant midi. Les discussions, qui se sont achevées tard dans la soirée du mercredi au-delà de minuit, nous dit-on), se poursuivent en ce moment au Commissariat central de Dakar.

Entre Modou «Kharagne» Lô et Eumeu Sène, deux lutteurs que tous les amateurs souhaitent voir s’affronter cette saison, ce n’est pas encore le face-à-face, et la date de leur confrontation semble si proche mais très lointaine. Ce sont plutôt les deux plus grands promoteurs du pays, Gaston Mbengue et Luc Nicolaï, qui se crêpent les chignons, en attendant la «vraie bataille», peut-être, devant les tribunaux. Ces deux messieurs se battent, en effet, pour l’organisation de ce «combat de rêve», le premier ayant contracté avec le sociétaire de l’écurie «Bul Faale» (Eumeu) et le chef de file de «Rock Energie» (Modou Lô).

L’affaire ayant atterri devant la Justice, une réunion de conciliation a été tentée hier, mercredi 07 septembre, dans le bureau du Commissaire central de Dakar, Arona Sy, mais aucune issue heureuse n’a encore été trouvée, selon nos sources. La proposition faite par l’autorité policière, qui consistait à laisser Gaston Mbengue organiser un combat pour Eumeu Sène, en janvier, et Luc le face-à-face Modou Lô-Eumeu, en juillet, n’a été agréé  par le promoteur mbourois, et les deux parties étaient, ce matin encore, dans le bureau du commissaire pour poursuivre les négociations.

Un membre de la structure «Luc Nicolaï & Co» que nous avons interrogé, ce jeudi 8 septembre 2011, révèle que «dans un premier temps, Luc a fait savoir à Eumeu Sène que s’il venait à être battu dans son combat qu’organiserait Gaston Mbengue, il verrait son cachet baisser de 5.000.000 Fcfa». S’il gagne, par contre, le pécule ne connaîtra pas de changement. Toute chose qu’Eumeu Sène, naturellement, n’a pas voulu entendre.

Autre refus de l’organisateur de la prochaine confrontation pour le titre honorifique de «Roi des Arènes», entre Yakhya Diop «Yékini» et Balla Gaye 2, ajoute notre source, «en allant à la rencontre avec le commissaire, ce matin, Luc entend récuser la date du mois de juillet qu’on lui propose», convaincu qu’il est sûr que dans le camp du lutteur des Parcelles assainies, on ne voudra pas entendre parler d’une date si lointaine. Ce que, du reste, Bassirou Babou, le manager de Modou Lô, que nous avons interrogé ce matin, reconnaît implicitement.

«Mon lutteur a signé un contrat avec Luc Nicolaï pour affronter Eumeu Sène et ne peut contracter avec quelqu’un d’autre», a d’abord fait remarquer celui qui est, par ailleurs, président du Regroupement des managers de lutte avec Frappe (RMLF), non sans préciser que «Modou Lô attend Eumeu Sène et se prépare en fonction de cet adversaire et pas d’un autre». Quant à la date de juillet, proposée à Luc Nicolaï, Bassirou Babou dit ne pas vouloir en parler, «dès lors que Luc (Nicolaï) ne m’a pas encore saisi de cela». Mais, le moment venu, il promet de donner sa position.

Autre indiscrétion de ce membre du staff de Luc Nicolaï, ce dernier aurait menacé d’exiger d’aller en procès contre Eumeu Sène. Gaston Mbengue aurait promis, «en présence du commissaire, de le faire libérer s’il venait à être arrêté, parce qu’il est l’ami du procureur». Le «Don King sénégalais», que nous avons joint ce jeudi à 12 h 10, au moment même où il attendait d’être reçu par le Commissaire Sy, a balayé de «telles allégations» d’un tour de main. «J’ai même un fils procureur, mais il n’est pas au courant de cette affaire. C’est pour vous dire que je n’ai pas besoin et je n’ai jamais eu besoin de l’intervention de qui que ce soit pour régler mes problèmes. Ceux qui disent cela le font juste pour détruire, mais ils ne peuvent pas m’atteindre», s’est expliqué celui que l’on surnomme aussi «le Promoteur du Continent».

En attendant de revenir sur les derniers développements de cette affaire juridico-sportive, gageons que les deux lutteurs ne sont pas encore arrivés au bout du tunnel, et que l’affaire pourrait tarder à connaître son épilogue.

0

Alors que certaines écuries où écoles de lutte Préparent leur rentrée avec le démarrage des entraînements, Boul Faalé, l’écurie si chère à Tyson traverse l’une des crises les plus profondes de son histoire. La preuve, les jours de Momar Kâ dit «Atta» seraient comptés puisqu’il serait sur le point d’être exclu de l’écurie Boul Faalé, selon nos sources. Il lui aurait été reproché d’avoir utilisé les 20 millions FCFA destinés à Eumeu Sène.

Le feuilleton de l’été entre Atta et Eumeu Sène risque de tirer en longueur. Le second nommé accuse le Secrétaire général et trésorier par intérim de l’écurie Boul Faalé d’avoir signé avec le promoteur Luc Nicolaï un combat pour affronter Modou Lô et d’avoir empoché 20 millions FCFA à son insu, alors qu’il était en voyage en Italie. Une somme qu’Atta aurait utilisée à des fins personnelles. Ce qui aurait fait sortir le Technicien de Boul Faalé de ses gonds. Irrité par cette attitude, Eumeu va alors signer un contrat en bonne et due forme avec Gaston Mbengue en présence de l’avocat de ce dernier et du manager, Ibnou Diop. Depuis, c’est le flou total à l’écurie Boul Faalé qui baigne dans la crise. Le président Alioune Gningue est monté même au créneau pour demander le départ d’Atta. «S’il y a quelqu’un qui doit se démettre, c’est Atta», a tenu à dire Alioune Gningue au cours de la réunion avec les dirigeants de Boul Faalé. Même Tyson, le leader de la Génération Boul Faalé, en panne de victoires, serait monté au créneau pour déclarer à Atta lors de cette fameuse réunion : «Si vous aviez remis les 20 millions FCFA à Eumeu Sène, on n’en serait pas là», aurait affirmé Mbeurou Askan-wi. Les dirigeants de l’écurie Boul Faalé auraient tous incriminé Atta. D’ailleurs, ses jours seraient comptés même s’il est soutenu par deux personnes à savoir Pape Ndiaye, le coach de l’écurie et Badou Ndiaye, membre du staff. Malgré ces deux soutiens, Atta devra s’attendre à être démis de ses fonctions un de ces jours et exclu de l’écurie Boul Faalé.

SOURCE : Sunu Lamb Iba KANE

LES CHRONIQUES DE XALIMA

CARICATURE

TAKOUSSANOU DJOLOF

0
“Pourquoi tant de remous dans les partis politiques: P.S/P.D.S/ Reewmi? C’était dans Takoussanou Djolof avec Mayacine Diop et Adama Diouf.. cliquer ici