tyson

0

Les enquêteurs de la Sûreté urbaine (SU) du commissariat central de police de Dakar viennent de remettre leurs conclusions au procureur de la République, après leurs investigations et auditions menées suite à la plainte contre x déposée par le promoteur Luc Nicolaï pour « escroquerie et complicité d’escroquerie. » Et ça ne sent pas bon, alors pas du tout, pour le lutteur Eumeu Sène, confondu par différents relevés d’appels téléphoniques qui corroborent les déclarations du plaignant.

 

En effet, au cours de son audition par les policiers, Luc Nicolaï a révélé que c’est le lutteur himself qui avait pris l’initiative de l’approcher, en demandant notamment à son « agent », Momar Kâ « Atta » de l’appeler au téléphone pour ficeler son combat contre Modou Lô. Ce qui fut fait le 1er mai dernier. Pire, c’est toujours Eumeu Sène qui a demandé à « Atta » de « réclamer une avance de 20 millions de francs Cfa dès la signature du contrat. »

Au début de l’affaire, le quotidien « EnQuête » avait levé un coin du voile : toujours devant les enquêteurs, pour appuyer sa plainte, Luc Nicolaï avait déclaré avoir entendu « Atta » communiquer au téléphone avec Eumeu Sène en lui demandant d’appeler Mohamed Ndao « Tyson », leader de l’écurie « Boul Falé », pour l’informer du contrat. Tout est parti d’une passe d’armes, début septembre, entre les promoteurs Luc Nicolaï et Gaston Mbengue quand le premier a annoncé avoir ficelé le choc Modou Lô / Eumeu Sène, une des affiches les plus prometteuses de la saison de lutte.

Piqué au vif, Gaston Mbengue a alors pris le contre-pied de son « collègue » en annonçant que le sociétaire de « Boul Falé » avait déjà signé un contrat avec lui. Ayant déjà concédé une avance de 20 millions à Momar Kâ « Atta »l’agent attitré de l’écurie, Luc Nicolaï s’est senti floué d’autant que le lutteur avait fait des sorties médiatiques pour assurer qu’il n’avait signé de contrat qu’avec Gaston Mbengue. Cette affaire a laissé des traces au sein de l’écurie. Tyson n’avait pas pris de gants pour dénoncer « l’inélégance » de son (ex ?) bras droit. On comprend maintenant pourquoi…

0

Rock Mbalax pense que c’est une insulte faite à Modou Lô que de penser à un combat entre lui et Mouhamed Ndao Tyson. Selon ce lutteur, Tyson n’a rien fait pour mériter d’en découdre avec Modou Lô. Rock Mbalax pense que Tyson est tout simplement un « chasseur de prime ».

 

« Je pense parfois que les gens en font un peu trop. Comment peut-on plébisciter un combat entre Modou Lô et Tyson. Qu’est-ce que Tyson a fait pour mériter d’affronter Modou Lô. Il n’a rien fait jusque-là pour que les promoteurs organisent ses combats. Avant sa fuite (contre Bombardier), il a été battu comme un débutant. A son retour, il a été à chaque fois humilié », déclare Rock Mbalax dans les colonnes de Walf Sport de ce vendredi.

Très critique envers le patron de l’écurie Bul Falé, Rock Mbalax pense que Tyson « trompe les gens pour se faire de l’argent et s’en aller. C’est un chasseur de primes. Son vœu le plus cher, c’est de voir son combat contre Modou Lô monté pour qu’il puisse amasser de l’argent, se faire battre et se retrancher à nouveau. Ce n’est pas sérieux. S’il veut un adversaire, il doit donner une chance à Yawou Dial ou Wouli wouliwatt. Il est en deuxième division, il faut qu’il le sache. Tyson ne peut pas arrêter Modou Lô que je suis le seul capable de battre à l’heure actuelle. Celui qui mérite d’affronter, Modou Lô, n’est autre que moi. Je suis prêt à en découdre avec lui si les promoteurs me sollicitent ».

Rock Mbalax soutient que son vœu le plus ardent c’est d’affronter Lac de Guiers 2 et Modou Lô. « J’ai travaillé dur pour mériter de les affronter. S’ils osent prendre mon avance, je vais leur donner une leçon de lutte dont ils se souviendront pendant longtemps. Je suis à l’écoute des promoteurs, bien que je dois me rendre aux États-Unis dans les prochains jours pour trois semaines afin de bien me préparer », dit-il.

0

ndamli.sn

 

Le duel entre Yékini et balla Gaye 2 aura lieu le 22 avril prochain a appris ndamli.sn. Le combat a été officialisé jeudi au niveau du CNG de lutte.

 

Enfin ! La date de l’affiche au sommet de la prochaine saison de lutte est connue. Yekini et balla Gaye en découdront le dimanche 22 avril 2012.

Balla Gaye après sa victoire sur Mohamed Ndao Tyson avait contesté « le titre de roi des arènes » de Yékini. Ce dernier est le seul lutteur invaincu dans l’arène sénégalaise.

2
Votre site préféré annonçait il y a quelques jours la décision prise par Eumeu Sène de quitter l’écurie Boul Faalé. Dakaractu revient pour vous révéler des discussions en cours entre le désormais ex-poulain de Mohamed Ndaw Tyson et deux autres lutteurs de Pikine pour constituer une nouvelle écurie. Ces derniers sont deux valeurs montantes de l’arène.
Ama Baldé, fils de Falaye Baldé, une ancienne gloire de la discipline, est un poids semi-lourd qui est sur une pente ascendante. Boy Niang est un poids léger qui émerge de sa catégorie.
Quant à Eumeu Sène, c’est l’homme qui bouscule la porte d’accès aux lourds. Il a terrassé Balla Gaye 2, tombeur de Mohamed Ndaw Tyson, son ancien supérieur à Boul Faalé. Il a également eu raison du poids lourd Gris Bordeaux, tombeur de Bombardier, l’un des lutteurs les plus lourds de l’arène.
Eumeu Sène, qui doit affronter Modou Lô, si le promoteur décroche ce dernier, est prêt à en découdre avec tous les ténors de l’arène. Gaston Mbengue lui propose Bombardier ? Il acquiesce sans réfléchir. Celui qui a demander à faire au roi des arènes, Yakhya Diop alias Yékini, ne craint personne.
Si Eumeu Sène parvient à former l’écurie en cours de montage, il aura ce qu’il lui reste pour être dans la position des grands de l’arène. Et c’est pour donner cette nouvelle tournure à sa carrière qu’il s’est confié à Ibnou Diop, un ex-manager de Tyson qui a quitté Boul Faalé.

Eumeu Sène, Ama Baldé et Boy Niang en discussion pour former une écurie.

Jamais un combat de lutte n’a fait couler autant d’encres et de salives. La conquête de l’affiche Eumeu Sène-Modou Lô occupe depuis plusieurs jours les médiats, pollue l’air dans les chaumières sénégalaises et risque d’exploser l’écurie Bul Falé si ce n’est pas déjà le cas. La police s’en est même mêlée. Mais les deux promoteurs, Luc Nicolaï et Gaston Mbengue refusent de lâcher prises. Le goût de ce fromage étant tellement rare qu’il aiguise tous les appétits. Surtout chez les sponsors. D’aucuns pensent d’ailleurs à tort ou à raison que cette bataille sans merci que se livre Luc Nicolaï and Co et Gaston Production n’est qu’une façade. C’est plutôt une résultante de la guerre entre Tigo et Orange. Selon certaines confidences, l’opérateur de téléphonie mobile Orange ne supporte plus de laisser à so

0

Après la victoire historique de son fils sur Mohamed Ndao dit « Tyson », à l’issue d’un combat héroïque, Double Less a précédé Omar Sakho alias Balla Gaye 2 en Casamance pour préparer son arrivée sur la terre de ses parents. Mais l’ancien champion de lutte des années 70-80 n’est pas allé en Casamance seulement pour cette mission. Dans cet entretien, Double Less assure être dans la région méridionale également pour «confier» le «Lion de Guédiawaye» à l’ensemble des Casamançais dans la perspective du choc de qui l’opposera contre Yékini.

Entretien.

Lesenegalais.net : Double Less, pourquoi avez-vous choisi de précéder votre fils Balla Gaye 2 en Casamance dans le cadre de la «Caravane de la paix» ?

Double Less : Je suis venu préparer le terrain pour informer toutes les autorités de tous bords de la région naturelle de Casamance de la vue de leur fils, leur neveu et leur petit-fils après sa victoire obtenue grâce à leurs prières, leurs invocations et leur soutien indéfectible.  J’ai dit à mon fils qu’il devait cette visite de remerciement à toute la Casamance naturelle. Il ne s’agissait pas seulement de remercier les localités d’origine de ses parents de sang. Car si cela ne tenait seulement qu’au soutien de ceux-ci, il n’irait pas aussi loin. C’est toute la Casamance qui l’a toujours soutenu  et qui continue de le soutenir.

Quelles sont les étapes que vous ferez dans l’ensemble ?

Nous irons partout en Casamance. Nous ne laisserons aucune localité. C’est vrai que nous ne pouvons pas faire tous les villages un à un, mais nous ferons l’ensemble des circonscriptions. Balla est un fils de cette région, il ne pouvait que faire ce périple après son combat d’où il est sorti victorieux grâce à Dieu. Il s’est engagé pour un prochain combat et il y en aura d’autres encore.

Comment envisagez-vous l’avenir de Balla Gaye 2 en rapport avec son appartenance à la Casamance ?

Dans cette perspective, je confie Balla Gaye 2 à toute la Casamance. Je voudrais dire aux Casamançais ceci : «j’aimerais m’éclipser peu à peu pour vous laisser la charge de votre fils ; je voudrais vous rendre votre fils, votre neveu, votre petit-fils ; je vous suggère de chercher quelqu’un qui puisse me remplacer dignement dans le futur. Si vous le faites, je n’en serais que satisfait».

Pourquoi confierez-vous entièrement Balla Gaye 2 à la Casamance ?

Parce qu’il y a d’imminents érudits et marabouts dans notre région. Ces derniers nous aident déjà, mais ils peuvent nous aider davantage. Je le dis car je sais qu’ils en sont capables. D’abord parce qu’ils en ont les connaissances grâce à Dieu, ensuite depuis l’avènement de cet enfant (Balla Gaye 2, Ndlr), je ne dois de l’argent à aucun marabout. Et c’est une bonne chose pour l’image de Balla Gaye 2 ; ceci, même si on cherche à écorner la mienne. Cela m’a fait très mal.

Que voulez-vous dire ?

J’avais déclaré à l’attention des promoteurs qui voulaient obtenir le prochain combat (entre Yékini et Balla Gaye 2, Ndlr) que je ne signerais qu’avec le plus offrant. Et ce sont ces paroles que j’ai respectées en concluant le prochain combat avec Luc Nicolaï. Mais, à ma grande surprise, un journal de la place a écrit que dans le cadre de cette signature, Luc Nicolaï m’a donné un «sukeru koor» de cinq millions de Fcfa, c’est pourquoi j’ai accepté sa proposition. Cette affirmation est fausse sur toute la longueur. Je considère que c’est de la calomnie !

Qu’allez-vous faire alors ?

Ceux qui ont fait cette fausse accusation n’ont qu’à se tenir prêts. Car je suis issu d’une famille dans laquelle on ne lésine pas avec la réputation et la dignité. Notre famille déteste le mensonge et la calomnie. Je prends à témoin la nation sénégalaise. Ceux qui font cette déclaration me diront quand, où et comment Luc Nicolaï m’a remis cet argent ; parce que je vais porter plainte. Ils veulent altérer mes relations avec mes enfants et imploser ma famille. Mais ils n’y arriveront jamais s’il plaît  au bon Dieu.

Je vous remercie.

0

Alors que certaines écuries où écoles de lutte Préparent leur rentrée avec le démarrage des entraînements, Boul Faalé, l’écurie si chère à Tyson traverse l’une des crises les plus profondes de son histoire. La preuve, les jours de Momar Kâ dit «Atta» seraient comptés puisqu’il serait sur le point d’être exclu de l’écurie Boul Faalé, selon nos sources. Il lui aurait été reproché d’avoir utilisé les 20 millions FCFA destinés à Eumeu Sène.

Le feuilleton de l’été entre Atta et Eumeu Sène risque de tirer en longueur. Le second nommé accuse le Secrétaire général et trésorier par intérim de l’écurie Boul Faalé d’avoir signé avec le promoteur Luc Nicolaï un combat pour affronter Modou Lô et d’avoir empoché 20 millions FCFA à son insu, alors qu’il était en voyage en Italie. Une somme qu’Atta aurait utilisée à des fins personnelles. Ce qui aurait fait sortir le Technicien de Boul Faalé de ses gonds. Irrité par cette attitude, Eumeu va alors signer un contrat en bonne et due forme avec Gaston Mbengue en présence de l’avocat de ce dernier et du manager, Ibnou Diop. Depuis, c’est le flou total à l’écurie Boul Faalé qui baigne dans la crise. Le président Alioune Gningue est monté même au créneau pour demander le départ d’Atta. «S’il y a quelqu’un qui doit se démettre, c’est Atta», a tenu à dire Alioune Gningue au cours de la réunion avec les dirigeants de Boul Faalé. Même Tyson, le leader de la Génération Boul Faalé, en panne de victoires, serait monté au créneau pour déclarer à Atta lors de cette fameuse réunion : «Si vous aviez remis les 20 millions FCFA à Eumeu Sène, on n’en serait pas là», aurait affirmé Mbeurou Askan-wi. Les dirigeants de l’écurie Boul Faalé auraient tous incriminé Atta. D’ailleurs, ses jours seraient comptés même s’il est soutenu par deux personnes à savoir Pape Ndiaye, le coach de l’écurie et Badou Ndiaye, membre du staff. Malgré ces deux soutiens, Atta devra s’attendre à être démis de ses fonctions un de ces jours et exclu de l’écurie Boul Faalé.

SOURCE : Sunu Lamb Iba KANE

1

Luc Nicolaï a été entendu pendant cinq tours d’horloge. A sa suite, Atta, Secrétaire général de l’Ecurie Boul Faalé, a fait face aux limiers de la DIC. Eumeu Sène a été quant à lui entendu ce mardi par les enquêteurs. Demain mercredi, Luc Nicolaï, Gaston Mbengue, Atta, le chef de l’Ecurie Boul Falé, Mouhamed Ndao et Eumeu Séne sont tous convoqués  à 16heures au Commissariat central  de Dakar. Des sources proches des deux camps annoncent une réconciliation qui reste à confirmer. Cette histoire de 20 millions de FCFA a crée un malaise profond au sein de l’Ecurie Boul Falé et entre les deux promoteurs. Mouhamed Ndao «Tyson » n’a, jusqu’à présent, pas donné sa version des faits dans cette affaire. Il est pourtant cité depuis le début.

1

Bilan aux Etats-Unis

Je peux dire que c’est positif dans la mesure où j’ai bien travaillé. Je suis juste revenu pour remplir un  contrat et je suis incessamment sur le chemin du retour. Durant un mois, je me suis entraîné à un rythme soutenu malgré le ramadan. Du moment que les salles fermaient à 22h, heure américaine et que la rupture était à 21h, je commençais mes séances à partir de 19h. Globalement, je travaillais au moins pendant deux heures d’horloge.

Quel genre de travail faisiez-vous ?

 

On a beaucoup varié car je travaille plusieurs moniteurs. La préparation variait entre la condition physique, la puissance et beaucoup de choses qui me sont utiles et qui me permettent de franchir des paliers. Et en fait, ces moniteurs m’étaient recommandés car ils font partie des meilleurs encadreurs du pays.

Quelle est la particularité des Etats-Unis ?

C’est la crème en matière de préparation, surtout dans le domaine de la musculation. Avec les autres pays, il n’y a pas photo. Et durant le mois que j’ai passé là bas, j’ai senti des progrès en moi. Physique, musculature, je me porte bien. On est sportifs et de surcroît jeunes, quoi de plus normal de sentir des changements ? Et je vois qu’il a une rapide évolution dans le cadre du travail aux Etats-Unis et du moment que ce pays me porte chance et m’améliore, je ne suis pas prêt de m’arrêter de m’y rendre.

Qu’en est-il du combat contre Eumeu Sène ?

Oui, on est en pleine préparation pour la saison prochaine. C’est un combat qui est quasiment ficelé, malgré les déclarations qu’on entend de gauche à droite. Et à ma connaissance, c’est Luc Nicolaï qui en est l’organisateur. Et j’avoue que je n’en ai pas parlé avec Gaston Mbengue. Pour en savoir plus, approchez vous de mon staff. C’est un combat que tout le monde veut, et j’espère que les attentes seront exaucées.  J’ai eu écho que le combat pourrait se tenir le 25 décembre prochain. Donc, j’envisage de retourner au Sénégal avec un bon timing pour continuer ma préparation au niveau local.

Mais, votre adversaire estime qu’il n’est pas lié à Luc Nicolaï

Personnellement, j’ai reçu une avance de Luc Nicolai et je pense qu’il y  a un malentendu. J’espère que cela se décante dans les plus brefs délais.

Vous y tenez ?

Je suis un lutteur et je ne veux qu’être en activité. Je ne me prépare pas pour un seul lutteur, mais comme c’est un adversaire qui a été démarché pour lutter contre moi, je ne souhaite que l’aboutissement de cette affiche.

Si le combat capote, vous ciblez qui ?

Je pense que je n’ai pas de problèmes d’adversaires. Il y a plusieurs lutteurs qui peuvent lutter contre moi. Je ne citerai aucun nom, mais ceux qui doivent et peuvent lutter contre moi peuvent être identifiés par tout le monde.

Ce n’est pas un risque de prendre Eumeu Sène ?

Quel risque ? Dans toute entreprise que j’entreprends, je crois en la réussite. Est-ce que vous hésitez à m’accrocher pour avoir une exclusivité ? On dit «lamb» et j’espère que le jour-J, je toucherai au but.

Il a battu Balla Gaye2 qui vous a battue et Gris Bordeaux…

Cela ne change rien en la donne. Cela n’existe plus en lutte. Eumeu Sène, je le supporte quand il a un combat, mais quand on va se rencontrer, ce sera autre chose. On n’est pas des ennemis, mais juste des adversaires.

Vous avez suivi Balla Gaye2-Tyson ?

Oui, je l’ai bien suivi depuis les Etats-Unis. C’était un bon combat avec plein d’ingrédients. Balla Gaye2 a gagné, je le remercie encore une fois (Ndlr : il l’avait fait lors de leur ndogou dans un hôtel de la place) et je félicite Tyson. La lutte est ainsi faite, elle rime avec victoire et défaite. Je profite de l’occasion aussi pour dire que je n’ai jamais eu de problèmes avec Balla Gaye 2. Ce sont les circonstances qui faisaient que les nerfs se chauffaient, mais il n’y a rien de mal entre nous. Chacun voulait la victoire et tous les moyens étaient bons pour impressionner son adversaire.

La préparation mystique a démarré ?

De toutes les façons, nous sommes des lutteurs, on ne lésine sur rien.

Modou Lô et le ramadan…

Comme tout le monde, je coupe avec du pain beurré et café au lait (rire). Ensuite, du riz

Message aux amateurs et Fan’s

Que ce mois soit un mois de pardon, que Dieu accepte notre dévotion. Je demande pardon à tout  le monde et qu’on prie pour moi. On cause beaucoup de tort à tout le monde lors de nos combats ou déplacements.

modoukharagnelo.com

LES CHRONIQUES DE XALIMA

CARICATURE

radiosudfm
radioxassida
rewmi
rfm
zik
jaamilahi
zik

TAKOUSSANOU DJOLOF

0
“Pourquoi tant de remous dans les partis politiques: P.S/P.D.S/ Reewmi? C’était dans Takoussanou Djolof avec Mayacine Diop et Adama Diouf.. cliquer ici