Le maire de Thiès veut ne pas être considéré comme un militant de l’Alliance pour la république (APR). Mettant à profit la cérémonie de présentation du Plan de développement de la ville de Thiès, ce weekend, Talla SYLLA a répondu à ses détracteurs qui le voient être à la botte de Macky SALL.
“Je n’ai pas rallié le parti présidentiel. Mais pour l’intérêt de Thiès, nous sommes obligés de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement», a indiqué le maire de Thiès.
Poursuivant, l’ancien leader du parti Jëf-Jël renseigne sur les raisons qui l’amènent à travailler avec les tenants du pouvoir.
«Je ne peux me permettre d’être le premier magistrat de cette ville et tenir des propos désobligeants que les Thiessois ne cautionneraient pas. De ce fait, pour que les Thiessois puissent être satisfaits à chaque fois que de besoin, j’irais à la rencontre du chef de l’Etat ou de son Premier ministre pour défendre leurs intérêts. Car si je ne le fais pas, j’aurais failli à la mission qui m’est assignée», s’est défendu Talla SYLLA.
Ne s’arrêtant pas à ces observations, le maire de Thiès explique que si les chantiers de Thiès ont vu le jour, c’est parce que Idrissa SECK était Premier ministre et très proche de Me Abdoulaye WADE.
«Tant que je serai maire, je travaillerai en parfaite collaboration avec l’Etat central pour l’intérêt de cette ville. Alors si c’est cela rallier l’APR, il y a raison de se demander si l’APR est la République du Sénégal. Je ne suis dans aucun parti politique. Nous devons travailler à l’unisson pour un intérêt unique, celui des Thiessois afin que cette ville avance», a tranché Talla SYLLA.

WALFnet

PARTAGER

Repondre