Tamkharite jour de fête ou de deuil?

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Que de mensonges! Yazid était le calife des musulmans sunnites, il n’a pas fait tue imam Hussein pour venger ses ancêtres kafr. Arrêtez di leudeumal nit gni. Ce sont les gens se réclamant de Seydina Alioune qui ont assassine Omar et Ousmane.
    C’est une histoire TRÈS compliquée mais ce qui est sur, ce que cet oustaz raconte est pure affabulation.

  2. ACHOURA NE PEUT PAS ÊTRE UN JOUR DE DEUIL !!!
    En vérité, la fête de l’Achoura, célébrée le 10ème jour du mois lunaire « Mouharram » est bien antérieure à l’avènement de l’Islam ; en vérité, elle coïncidait avec la Pâque judéo-chrétienne qui marquait le début de l’année ; et ce n’est que bien plus tard que les chrétiens rompirent avec le ‘’calendrier lunaire’’ que les Écritures Saintes avaient pourtant apporté ; oui, la Bible est très explicite :
    (1) Jéhovah dit alors à Moïse et à Aaron, au pays d’Egypte : (2) « Ce mois sera pour vous le début des mois. Il sera pour vous le premier des mois de l’année (3) Parlez à toute l’assemblée d’Israël, en disant : « le dixième jour de ce mois, ils se procureront chacun un mouton pour la maison ancestrale, un mouton par maison … (14) Et ce Jour devra vous servir de mémorial et vous devez le célébrer comme une fête pour Jéhovah dans toutes vos générations. Vous le célébrerez comme une ordonnance pour des temps indéfinis … (43) Jéhovah dit encore à Moïse et à Aaron : « Voilà l’ordonnance de la Pâque … (51) Et il arriva, en ce Jour-là même que Jéhovah fit sortir les fils d’Israël (les Juifs) du pays d’Egypte, avec leurs armées. (Exode 12 : 1-3 … 14 … 43 … 51)
    (3) Moïse dit encore au peuple : « Qu’on garde le souvenir de ce jour où vous êtes sortis d’Egypte [délivrance des juifs de l’oppression de Pharaon] … (4) Aujourd’hui vous sortez, au mois d’Abib … ». (Exode 13 : 3-4)
    Ce Jour de grâce et de reconnaissance a été aussi célébré par Jésus Christ fils de Marie (Issa Ibn Maryama). Mais fait très important, il a annoncé que le sens de cette fête sera pleinement réalisé avec l’avènement de son successeur (avènement du ‘’Royaume de Dieu’’), comme en témoigne l’Évangile :
    (7) Le Jour arriva, pendant la ‘’fête des pains sans levain’’, où l’on devait sacrifier les agneaux, pour le repas de la Pâque … (14) Quand l’heure fut venue, Jésus se mit à table avec les apôtres (15) Il leur dit : « Combien j’ai désiré prendre ce repas de la Pâque avec vous avant de souffrir ! (16) Car je vous le déclare, je ne le prendrai plus jusqu’à ce que son sens soit pleinement réalisé dans le ‘’Royaume de Dieu’’. … Je ne boirai plus désormais du vin, jusqu’à ce que le ‘’Royaume de Dieu’’ soit venu. … (Evangile selon Saint Luc 22 : 7-18)
    Ainsi, comme annoncé par Jésus Christ (Issa Issa Ibn Maryama), ce Jour a été aussi célébré par le Prophète Mouhammad (PSL), mais autrement, comme en témoigne le Hadith :
    – D’après Abdallah Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (PSL) est venu à Médine et a trouvé les Juifs entrains de jeûner Achoura ; et il (PSL) leur dit : « C’est quoi donc ce jour de jeûne ? ». Ils lui dirent : « C’est un grand jour : Allah y a sauvé Moïse et son peuple. Moïse l’a jeûné en reconnaissance au Seigneur et voilà pourquoi nous le jeûnons ». Et le Prophète (PSL) de leur dire : « Nous méritons Moïse plus que vous ». Et il jeûna Achoura et ordonna que le jeûne soit observé. (Bukhari et Muslim)
    Oui, la délivrance de Moïse de l’oppression de Pharaon [fir(h)awna] a été relatée dans plusieurs sourates du Saint Coran [(10. Jonas : 90-92 – Yûnus) ; (7. Al-Araf : 130-137 – Al-Arâf) ; (14. Abraham : 5-8 – Ibrahim)] ; c’est là certes un fait très mémorable, mais loin de montrer la véritable grandeur de l’Achoura, comme en témoigne le hadith suivant :
    – Abû Hurayra a rapporté les propos du Prophète (PSL) : « Allah le Très-Haut a prescrit aux ‘’Enfants d’Israël’’ (les Juifs) le jeûne d’un jour dans l’année : le Jour de l’Achoura (10éme jour de ‘’Mouharram’’). Jeûnez-le et montrez-vous généreux envers votre famille ; quiconque se montrera généreux à l’endroit de sa progéniture, Allah se montrera généreux à son endroit toute l’année. C’est en effet le jour où Allah a accordé le pardon à Adam, élevé Idriss à une haute dignité, sauvé Noé en le sortant de sa pirogue, sauvé Abraham du feu, révélé la Thora à Moïse, fait sortir Joseph de la prison, redonné à Jacob la vue, sauvé Job, fait sortir Jonas des entrailles du poisson, fait traverser la mer aux ‘’enfants d’Israël’’ (les juifs), pardonné à David ses péchés, donné la royauté à Salomon, pardonné à Mouhammad ses péchés passés et à venir. C’est également le premier jour de la création ; la première fois où la pluie est tombée était un jour d’Achoura, de même la première fois où la miséricorde divine est descendue sur terre. … C’est le Jour où Allah a créé le Trône, la Tablette et le Calame. C’est le Jour où l’Archange Gabriel a été créé, le Jour de l’Ascension de Jésus et ce sera le Jour de la fin du monde ».
    ‘’Autrement dit, l’Achoura est le jour anniversaire des plus grands événements de l’Univers, de l’Islam et de l’Humanité’’ (*). Ainsi, commémorer Achoura (Tamkharit), c’est ‘’rappeler les « Jours de Dieu » (ayyâmi’llâhi), afin de tirer les gens des ténèbres vers la lumière’’, conformément à la recommandation coranique (14. Abraham : 5 – Ibrahim).
    En vérité, les récits de tous les prophètes cités tantôt dans le second hadith figurent en bonne place dans le Saint Coran qui est le rappel de tous les rappels. Et ainsi, au-delà du message d’espoir et d’espérance pour les endurants, l’Achoura est la fête du Coran, mais aussi la confirmation de tous les Livres qui lui sont antérieurs [Évangile, Thora, Psaumes] (11. Houd : 49 – Hûd). Oui, Achoura est une confirmation par excellence que l’Islam est une religion de la Tradition biblique et le parachèvement du judéo-christianisme :
    (84) [Ô Prophète] Dis : « Nous croyons en Dieu ; à ce qui nous a été révélé ; à ce qui a été révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux Tribus ; à ce qui a été donné à Moïse, à Jésus, aux Prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous n’avons pas de préférence pour l’un d’entre eux : nous sommes soumis à Dieu ». (85) Le culte de celui qui recherche une religion en dehors de l’Islam n’est pas accepté. Et cet homme sera dans la vie future, au nombre de ceux qui ont tout perdu. (3. La Famille d’Imran : 84 – Al-Imrân)
    Oui, la mission du Prophète (PSL) parachève celle de tous les prophètes. Et Dieu qui l’a envoyé à toute l’humanité, lui a donné une ‘’Victoire éclatante’’ pour l’éternité [(34. Les Saba’ : 28 – Saba’) ; (48. La Victoire éclatante : 1 … 28 – Al-Fat.h)] ; et cette victoire connaîtra inéluctablement son apothéose avec l’avènement du Mahdi – l’incontournable repère de la voie droite (çirâthoul moustaqîm), en cette ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân).
    Au demeurant, personne ne peut légitimer une mission ‘’officielle’’ (universelle) dans l’Islam, après le rappel à Dieu du Prophète Mouhammad (PSL), en dehors de celle du Mahdi (Retour de Jésus fils de Marie) ; et c’est dire aussi qu’il ne peut pas y’avoir d’avenir pour une confrérie (ou une communauté religieuse), en dehors de cette perspective christique qui parachève la mission du Prophète (¨PSL), conformément au Coran :
    (57) Et quand on cite l’exemple du Fils de Marie, ton peuple s’en détourne. … (61) Il [Jésus] sera la ‘’connaissance de l’Heure (fin des temps)’’ [wa innahou la(h)ilmou’l– lisâ(h)ati. N’en doutez point. Et suivez-moi : voilà un droit chemin. Que le Diable [l’Antéchrist (massih dajjal)] ne vous détourne point ! Car il est pour vous un ennemi déclaré. (43 – L’Ornement : 57-61 – Az-Zukhruf)
    … (253) Parmi ces messagers (moursalîna), Nous (Dieu) avons favorisé certains par rapport à d’autres. Il en est à qui Allah a parlé ; et Il en a élevé d’autres en grades. A Jésus fils de Marie, Nous (Dieu) avons donné les preuves décisives et l’avons fortifié par le Saint-Esprit [ou ‘’Esprit de Sainteté’’ (‘’roûhou’l qoudous’’) ; et c’est ce qui fait de Jésus, la ‘’Preuve des preuves’’ (al bayyinah) et le ‘’Sceau des Saints’’ (al khatimal wilayah) – titre qu’il porte à son retour, à la ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân)]. … (2. La Vache : 253 – Al-Baqarah). [Voir aussi : (4. Les Femmes : 158-159 – An-Nisâ’) ; (98. La Preuve Décisive : 1 – Al-Bayyinah)].
    Et c’est dire que Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif qui s’était proclamé comme le « Sceau des Saints » (al khatima’l.wilâya ) – et qui avait annoncé que le Mahdi attendu à l’extrême ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân) sera son disciple et le rétro confirmera – ne pouvait être que le ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu). Oui, ‘’chaque chose est annoncée à son temps’’ (6. Les Bestiaux : 67 – Al-An’âm) ; et Dieu choisit qui Il veut pour révéler quand Il veut et ce qu’Il veut du Mystère – Il est le Maître de la grâce incommensurable, l’Omniscient et l’Omnipotent !!! Et concrètement, il n’est d’autre ‘’Christ de la Parousie’’ ou Mahdi que leur confirmateur, votre serviteur, car chargé d’apporter les preuves décisives (irréfutables) à toute l’humanité, pour convaincre tant les musulmans, toutes obédiences confondues, que les ‘’gens du Livre (les chrétiens et les ‘’juifs’’) – Telle est la grâce d’Allah qu’Il donne à qui Il veut ; Il est le Détenteur de la Grâce infinie (Cor. 62 : 4 – Le Vendredi – Al-Jumu’a). Oui, Allah égare qui Il veut (sans exceptions) et dirige qui Il veut – c’est Lui le Tout Puissant, le Sage (14. Abraham : 4 – Ibrahim).
    Et telle est, en toute clarté, la quintessence de la mission que le vénéré et éternel Khalife, Serigne Babacar SY, avait confiée à notre maître, Son Éminence Serigne El Hadj Madior CISSE, lors du lancement de son Gamou de Saint-Louis (Ndar), en 1955 ; oui, il ne pouvait s’agir que de la mission du Mahdi, chargée, entre autre, de rétro confirmer Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif, comme le ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu), et d’amener ses partisans vers la ‘’bienfaisance’’ (al-ihsaane) par le biais du Saint-Esprit (rouhoul qoudous) – Une révélation de taille qui, à elle seule, devrait suffire comme preuve décisive !!!
    Et donc tous, ensemble, vers le parachèvement de la mission de Serigne Babacar SY – celle du Mahdi, vicaire du ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu). Oui, tous ensemble vers l’inéluctable consécration de la Tidjaniya et l’apothéose de la victoire éclatante du Prophète (PSL) – Il n’y’a pas une autre voie pour pour restaurer la paix et la justice dans ce monde gangrené par l’iniquité et la tyrannie sous toutes ses formes ; bref, sauver ce monde en perdition. Que vienne donc le règne du Mahdi !!!
    https://docs.google.com/document/d/1pA-rb9ixaNEOUoMnwIZuYmDrddd8fJrVWC2UwWLbD-E/edit?usp=sharing

  3. “..en dehors de celle du Mahdi (Retour de Jésus fils de Marie)” Est-ce à dire que Jésus,AS, sera le Mahdi? si la réponse est oui, il y a confusion car les 2 personnages différents, le Mahdi apparaîtra avec le retour de Jésus,AS

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here