« le Dialogue en lui même ne peut pas produire un miracle » sinon, les Assises nationales, beaucoup plus consensuelles, en produirait ».

Macky Sall, qui a signé la charte des Assises, a passé son temps entre 2010 et 2012 à promettre des réformes substantielles. La première chose qu’il a faite une fois au pouvoir c’est de casser le minimum qu’il avait trouvé, c’est-à-dire le Code électoral de 1992. Il a organisé un référendum pour nous sortir une constitution toute neuve qui était sensé être durable, un an et demi après il a changé cette constitution pour introduire le parrainage ».

« Pendant toute la campagne il n’a avisé personne qu’il allait changé la constitution pour supprimer le poste de Premier ministre qui supprime en même temps le pouvoir de l’assemblée de contrôler l’action du gouvernement. Il modifie tout et nous invite au dialogue ».
Thierno Alassane Sall Ancien ministre de l’énergie
Avec Seneweb.com

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here