XALIMANEWS : Le Khalife général des mourides, hier à Touba, a appelé à se mettre dans le droit chemin. Selon Serigne Mountakha Mbacké, « on peut pas être dans un Tarikha et nier la voie droite ».
« Avant de nous occuper des confréries, tâchons d’abord de bien connaître la Voie Droite (Sirâtoul Moustakhîm) et de nous y engager résolument. Nous verrons alors qu’il y a bien plus de valeurs qui nous unissent que de détails qui nous séparent », prêche le guide religieux » declare le Khalif des mourides

1 Commentaire

  1. le jour où le Khalif général refusera toute délégation politique et considèrera tous les talibés mourides au même titre. Le jour où le Khalif général refusera tout Adiya au nom affiché du donateur. Le jour où le Khalif général proclamera que tous les talibés ont la même importance à ses yeux. Le jour où le Khalif général interdira tout reportage à caractère partisan. Le jour où le Khalif général démontrera que sa seule préoccupation est le Coran et toute aide destinée aux moins lotis …. En un mot, le jour où le Khalif général sortira du débât, de la politique, des flashes et autres micros …..
    Le jour où les sénégalais cesseront de dire « nous sommes tous des sénégalais », « nous sommes tous des musulmans »…. terme mystificateur digne d’escrocs de première classe et sans aucune contenance argumentée. Le jour où les sénégalais cesseront de mêler Dieu à leurs échanges et débâts. Le jour où les sénégalais cesseront de croire qu’ils sont au pays de la Téranga avec toute la misère visible dès l’atterrissage de l’avion. Le jour où les sénégalais cesseront d’applaudire Tous ces politiques qui, de loin ou de prés, ont été mêlés à des détournements, du vol, du mensonge …..
    Le jour où le Sénégal refusera d’alimenter l’ISLAM-BUSINESS à travers ses milliers de marabouts fils et petits fils de… qui ne diffusent rien comme texte ou réflexion.
    Le jour où les sénégalais considèreront leurs langues et coutumes nationales sans minimiser ou se référer à des coutumes venues d’ailleurs: Bonjour (français), Salamou alleycoum (arabe) DIAMA NGAAM (ouolof), voir toucouleur, sérères, Diola
    Ce jour lointain n’est pas pour demain. Nous sommes foutus…….

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here