La nomination de Mamadou Sy Tounkara en tant que conseiller spécial du Président de la République du Sénégal, à moins de deux mois de l’élection présidentielle, en a étonné plus d’un. L’information a tellement paru invraisemblable qu’il a fallu parcourir les sites Internet pour en avoir le cœur net. Mais le silence de la présidence et celui de l’animateur de l’émission Xel ak Xol ont fini par convaincre les sceptiques. Dès lors une seule question taraude les esprits : « qu’est-ce qui a changé dans la relation qu’entretenaient ces derniers”? En essayant d’y réfléchir, le combat politique de Cheikh Anta Diop m’est revenu en mémoire. Qui saurait oublier les nombreux postes importants et avantages qui lui avaient été proposés de son vivant? Le natif de Céytu restait cependant toujours droit dans ses bottes et ses convictions. Il les déclinait sans hésiter pour éviter de tomber dans quelque compromission avec le gouvernement de Senghor tant et aussi longtemps que ce qu’il lui reprochait n’avait pas changé. Si l’enseignement de ses œuvres dans nos écoles est très réclamé, il ne faudrait pas moins insister sur son comportement. En ces moments où les individus versent dans le reniement facile, avalent leurs vomissures, pour se mettre au banquet du pouvoir, jamais le pays n’a eu autant besoin d’avoir des références qui inspirent son peuple. Surtout pendant cette période où la transhumance et le wax-waxeet sont devenus fréquents et banalisés.
Pour ce qui est de la nomination de Tounkara, bien que lui seul puisse donner les raisons ayant motivé son choix, nous sommes en droit de nous poser certaines questions. D’autant qu’il a été, ces dernières années, très critique vis-à-vis du gouvernement en place. Qui plus est, les pratiques pour lesquelles il était souvent en porte-à-faux avec lui n’ont guère changé. Dans ses critiques habituelles, il allait jusqu’à corriger certaines « fautes » de grammaire ou de syntaxe – réelles ou supposées – dans le discours présidentiel, fussent-elles vénielles. Son souci de faire bouger les choses l’avait même poussé à se présenter aux dernières élections législatives. Dès lors, son ralliement au gouvernement – si c’est avéré – me rend encore plus méfiant de ceux que l’on a souvent présentés comme des clercs dans le pays- pour reprendre le mot de Julien Benda. Les discours d’opposant d’Abdou Latif Coulibaly, celui d’Ismaila Madior Fall et de Souleymane Jules Diop entre autres sont encore frais dans nos mémoires. Pourtant depuis qu’ils sont du côté du pouvoir, ils se taisent sur nombre de choses qu’ils étaient prompts à dénoncer avant leur nomination. Sera-ce le cas pour Tounkara? L’avenir nous le dira. Ce qui est sûr c’est qu’un ministre ou autre proche collaborateur du président « ça ferme sa gueule ou ça démissionne ». Dès lors certaines nominations sont de véritables étouffoirs entraînant la perte de sa liberté de parole et de pensée et poussant même à l’autocensure. D’autant que l’équipe gouvernementale a adopté comme stratégie l’effacement des énoncés plutôt que la résolution des problèmes. Emprisonnement, exil, « débauchage », filtrage de candidatures font entre autres partie de ses techniques. Par conséquent un critique de moins dans le camp de l’opposition fera bien son affaire à l’approche des prochaines élections. Est-ce à dire pour autant que quand on est opposé à son gouvernement qu’il faudrait refuser de l’intégrer et/ou de travailler pour lui ? Non évidemment. Tout bon citoyen doit œuvrer dans le sens de l’avancement de son pays. De plus, il est beaucoup plus facile de se cacher derrières ses critiques que de se confronter aux dures réalités du terrain. Cependant, il faut une certaine cohérence puisqu’il y a une réelle contradiction à intégrer une équipe qu’on a souvent critiquée alors que les raisons ayant occasionné les critiques demeurent encore.
En tout état de cause, c’est toujours le peuple qui sort perdant des compromissions entre opposants et gouvernants. Mais opportunité lui sera bientôt donnée pour qu’il choisisse son camp. Cette pensée de Cheikh Aliou Ndao tirée de Mbaam dictateur doit toujours nous faire réfléchir : « Il n’y a pire qu’une époque trahie par ses intellectuels. Ayant eu la chance de posséder un esprit éclairé par le savoir, leurs compatriotes ne s’attendent pas à ce qu’ils abandonnent la voie de la vérité. »
Bosse Ndoye
Montréal
[email protected]

27 Commentaires

  1. Ah… luy raam ci niag ba la jem. Attendons de voir le journal officiel et d’y lire le decret presidentiel. En tout etat de cause cela ne surprendrait pas car connaissant la devolution ethique de Tounks.

    • Ceux qui parlent de relève générationnelle doivent revoir leur copie au vue du comportement de jeunes .
      Ils veulent tout ,tout de suite. et s’offrent au plus offrants.
      Quels conseils Tounkara peut-il prodiguer à Macky? Amsatou Sidibé ,mille fois plus futée a passé 3 ans sans rencontrer celui qu’elle était sensée conseiller.
      Le Système du Macky: mange et tais toi

  2. ll ne faut rien attendre de cette information. Monsieur Tounkara existe par les médias. Il devrait savoir, à travers les médias, réduire ce genre d’information à moins que rien. Monsieur Tounkara a conduit une liste lors d’élections. C’est A partir de ce moment qu’il avait démissionné de la représentation qu’en faisaient les sénégalais: à savoir un dénonciateur des dysfonctionnements de la société. Ce parti pris le destituait de sa fonction de médiateur.
    Il faut surtout remercier Tounkara pour avoir donné un objet à toute démarche pédagogique. Les discours ne valent que pour ceux qui leur donnent de l’importance. M Tounkara n’a fait que reproduire fidèlement un condensé des discours de plusieurs compatriotes très engagés et, comme toujours, travaillent dans le silence loin des micros et caméras. On peut le considérer comme un imitateur (muqallidun) par opposition aux initiateurs (mujtahidun). La référence n’a rien de fortuite ici. Il en pullule au Sénégal, des compatriotes très instruits mais qui ont du mal (comme avec l’islam) d’abord à diversifier leurs sources, mais surtout à se détacher du discours « engagé ». Monsieur Tounkara n’a pas compris que sa plus value se trouve dans son détachement de la chose (politique) dans le sens politicien du terme. Comme un LatifCoulibaly, il tire sa notoriété dans l’exposé des leçons bien apprises. Il est exposé parce que médiatisé. Mais il démontre par cet acte, que son engagement était tronqué. Ne nous laissons pas divertir par des beaux discours qui nous sont favorables. C’est le doute qui nous fera avancer.
    M Sonko, vous voyez le chantier qui (vous) nous attend. Personne n’est indispensable. Seules des institutions solides et fiables nous sortiront de cette « merde » (excusez la familiarité). Les hommes passent, le pays reste, avec ses orientations …. La base est toujours à construire. Le Sénégal est un PROJET….

  3. Il n’a pas étonné ni n’a surpris les personnes qui le suivent dans ces émissions. Il faisait tjs l’éloge voilé de macky sall dans ces émissions tout en égratignant de façon trés dure l’opposition surtout le PDS qu’il qualifiait de n’importe quoi allant jusqu’à dire qu’il ne reviendrait plus au pouvoir. Ce gars est tout simplement un médiocre, nul arrogant suffisant qui se prend pour un grand intellectuel alors qu’il est vide. Je me demande si réellement c’est un professeur d’université à lire ses lettres contribution dans la presse qui ne sont meme pas d’u niveau d’un élève de 3eme. Qui a une fois lu une contribution digne de ce nom dans la presse produite par ce gars? L’autre fois je l’ai entendu dire « belgicain » à la place de belge jusqu’à soulever l’hilarité sur le plateau. En voulant corriger les fautes de yaxam Mbaye dans un article il a écrit « il tenût » voulant conjuguer le verbe tenir à la 3eme personne du singulier au passé simple. Ce gars fait partie de la catégorie des gens comme Latif coulibaly , madiambal diagne, jules diop, mamadou ibra kane, soro diop, alassane samba diop des mercenaires de la plume payés pour tromper le peuple, manipuler le peuple pour maintenir un pouvoir qui travaille à l’encontre des intérêts sénégalais au profit des occidentaux et plus particulièrement la france. C’est pourquoi le peuple doit se réveiller et un terme à ce régime de corruption de trahison de menteurs.

    • @ joe : Vous faites partie de ceux et celles, comme moi qui ont pu déceler les lacunes énormes, intellectuellement parlant de ce monsieur Tounkara. Il suffirait de mettre cet idiot en face d’un vrai intellectuel, comme ce fut le cas avec cet expert en communication qui le ridiculisa à la face du monde sur le plateau de « grand rendez-vous » du vendredi soir avec N’diaye! cf :
      « Le Grand Rendez Vous Débat houleux entre Tounkara et un …

      https://www.youtube.com/watch?

      5 déc. 2016

      A voir et/ou à revoir absolument pour comprendre que Tounkara qui se dit « professeur » est nul, mais comme au royaume des aveugles les borgnes sont rois, c’est seulement face à des ignares que Tounkara se permet certains comportements ! Un jour viendra où un intellectuel, un vrai, dans leurs domaines respectifs ridiculisera à nouveau cet arriviste qui en a trompé plus d’un pour arriver à ses fins ignobles !

        • Eh bien oui, c’est de la même dont nous parlons ! Depuis des années, j’ai douté que ce monsieur ait fait des études poussées comme il le prétend au pays des aveugles et des ignares! En tout cas pas dans la langue de Molière dont il fait preuve de beaucoup de lacunes graves, graves ! J’attends avec impatience la première sortie télévisuelle de cet opportuniste, face à un ou des journalistes, en en Français! Il en est de même pour Pape Cheikh Sylla de SEN TV qui devait se limiter aux émission en Wolof , cette belle langue que Pape manie à peu près convenablement, en tout cas mieux que le Français.

  4. Lentement mais sûrement Macky Sall et sa femme achètent le silence des sénégalais qui paradoxalement se vantent toujours d appartenir à une famille noble.Mais rien dans leur comportement quotidien ne reflète cette noblesse dont ils se vantent.il suffit de transhumer,mentir ou se dedire pour faire le buzz et attirer la meute de journalistes en manque d inspiration.Avec cette dégradation accélérée des mœurs comment voulons-nous avoir un président honnête?Les peuples n ont que les dirigeants qu ils méritent.

  5. Pourquoi perdre du temps avec ce salaud qui se croit le nombrile du monde,il est incompétent,tordu et tjrs dans la nuance….moî personnellement je suis pas surpris il a tjrs lancé des appels voiles au Macky ….mais mon probleme est qu’en quoi ce tordu peut conseiller au boufon du palais …Rip Tounkara!

  6. En tout cas, mon entourage et moi « sentions venir » Tounkara depuis son émission  » Sénégal Sa Kanaam » avec ses correspondances au chef de l’état Macky Sall pour des dénonciations parfois farfelues, des remarques sur les fautes dans les écrits émanant de la présidence de la République. Les remarques faites à tout opposant invité dans sa nouvelle émission  » TOUT EST LA  » du vendredi étaient devenus insupportables ! Bon appétit monsieur Tounkara, être Conseiller du président de la République sous Macky Sall, en pareilles circonstances « pré-hol-up » électoral rapporte plus qu’un mandat de député, de surcroit dans un mouvement d’opposition qui aurait pu t’installer à l’Assemblée du peuple. Certainement, au bout que deux ou trois ans, Tonkara aurait trahi pour rejoindre les députés de la coalition au pouvoir !

  7. Respectez un peu ceux qui ont décidé de rejoindre Macky après mûre réflexion ! Ils sont des centaines de personnes professionnelles, averties et indépendantes qui ont analysé le profil de tous nos opposants actuels. S’ils ont décidé de soutenir Macky, ils savent pourquoi et il faut respecter leur choix. Si vous faites le bilan à quelques semaines de l’élection, tout ce le pays compte de gens responsables, connus, raisonnables, influents, crédibles et travailleurs soutient Macky. Tous ces gens-là ne peuvent pas être des cons ou des vendus. Respect svp…

    • Le maquis et les maquisards lol lol soit ils mentent soit ils volent. Quelles personnes professionnelles, averties ou independantes? Tounkara, Jules Diop, Latif Coulibaly, Oumane Ngom, Jules Seven Seconds, Modou Diagne, Madiambal Diagne, etc… Ces personnes? Des ordures et des personnes sans valeurs qui ont menti avant et continuent de mentir,suivent le menteur chef. Qui ressemble s’assemble. Ils n’ont rien apporte au Senegal et vivent de l’argent du contribuable. Ce sont des parasites comme Niasse et Tanor qui pendant 50 gravitent autour des gourvenements pour vivre sur le dos des dignes contribuables Senegalais. Continuer a vous mentir.

  8. Lemzo t as tout résumé Big up 2U Chacun est libre de travailler avec qui il veut. Il aurait soutenu un opposant il serait un „héros“ Opposition/Pouvoir kif kif donc que le meilleur gagne

    • On ne peut être un homme bien quand on soutient un voleur (qu’il soit de l’opposition ou du pouvoir). Si vous soutenez Macky Sall tout en sachant qu’il a volé l’argent des Sénégalais pour se faire multimilliardaire, vous êtes des nafekh.

      • Merci. Ils veulent nous faire des corrompus, des menteurs, des voleurs, des anti models, des antivaleurs etc.. comme eux. Pour eux tous les 14 ou 15 millions de Senegalais ont un prix lol lol. Le maquis et les maquisards a chaque fois ils essaient avec leur logiques fallacieuses dependant du sujet lol lol. Le mal est trop profond.

  9. Eh bien oui, c’est de la même dont nous parlons ! Depuis des années, j’ai douté que ce monsieur ait fait des études poussées comme il le prétend au pays des aveugles et des ignares! En tout cas pas dans la langue de Molière dont il fait preuve de beaucoup de lacunes graves, graves ! J’attends avec impatience la première sortie télévisuelle de cet opportuniste, face à un ou des journalistes, en en Français! Il en est de même pour Pape Cheikh Sylla de SEN TV qui devait se limiter aux émission en Wolof , cette belle langue que Pape manie à peu près convenablement, en tout cas mieux que le Français.

  10. Il a juste ouvert les yeux et fait une réflexion intellectuelle et inteligente.
    Conclusion il n’y a rien de crédible en face.
    Tout sénégalais inteligent et réfléchi devrait éviter le pays a avoir quelqu’un qui va stagner le pays pendant 5 ans car ne pouvant même pas trouvé les moyens de financement pour conduire une politique economique idealiste fondée sur un chauvinisme excessif qui ne mènerait le pays qu’au chaos et désastre.
    Réfléchissez un peu band d’idealistes et de pretentieux

    • Seuls des crétins comme toi sont capables de soutenir un voleur et d’essayer de nous persuader que c’est la bonne chose à faire. Après on s’étonne que notre pays soit parmi les plus pauvres au monde. Les mentalités dans ce pays sont dans les bas fond des caniveaux.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here