La célébration annuelle du Màggal de Túbá doit nous rappeler les étapes de la vie de celui qui en est à l’origine, Cheikh Ahmadou Bamba. Il a vécu en miroir divin, a supporté toutes les épreuves pour se hisser sur les plus hautes marches.

« Je n’ai d’autre préoccupation que le savoir, l’action et le bon comportement », clamait-il haut et fort, comme un appel éternel au dépassement de soi et à l’amélioration continue. Ces trois dimensions, lorsqu’elles sont intériorisées et mises en mouvement, assurent « la félicité dans les deux mondes ».

Le développement est intiment lié aux rapports entretenus avec le savoir, l’action et le bon comportement. Plus ce rapport est élevé, plus le bien-être est assuré; plus ce rapport est faible, plus la tendance à la pauvreté matérielle et spirituelle est forte. 

Le message du Cheikh est sans équivoque ; « Vous voulez vivre heureux? Vous voulez m’être fidèles? Investissez sans compter dans le savoir, faites du travail une passion et concourrez à avoir les  meilleures attitudes les uns vis-à-vis des autres. A défaut, vous serez pauvres et dominés ». 

Le Màggal célèbre la victoire de Cheikh Ahmadou Bamba par le savoir, le travail et le bon comportement. Célébrons-le tous les jours en épousant le savoir, le travail et le bon comportement.

Mamadou Sy Tounkara,Conseiller spécial du président de la République du Sénégal

4 Commentaires

  1. Kii moom niou barri wéddi nen ko!!! Pas parce qu’il travaille pour la présidence mais on a découvert que Mr était bien partisan d’où son silence sur beaucoup de sujets.
    Macky daal à le mérite de dévoiler les FAKES! Une poignée de $$$ rek et le tour est joué. N’est pas Activiste qui le veut deh…

  2. Je rappelle à ce vendu que la félicité dans ce bas monde et dans l’autre monde est à Allah. Il en donne à qui il veut ! De visu on peut dors et déjà dire qu’il n’y a même pas une once de félicité à Touba car cette ville souffre de tous les maux qui empêchent un développement sain ou saint.
    Dites nous quelle science est dans les écrits de Ahmadou Bamba ?

  3. Travail – Victoire et Magal oui, on est d’accord sur ce triptyque. Par contre, j’ai entendu le ministre Dame Diop chargé de la formation professionnelle, et même quelques -uns de ceux qui sont chargés du projet de construction de la grande université de Touba, dire des choses qui n’iraient pas dans le bons sens à mon avis. Selon le ministre et ces personnalités Mouride, cette université va former des jeunes qui auront un métier, en collaboration avec le ministère chargé de la formation professionnelle. La formation d’ouvriers qualifiés doit se faire dans des lycées et des CFPA ( Centre de Formation Professionnel de Adultes ( en un an maximum selon les branches) On nous a parlé de sciences islamiques qui seront dispensées dans cette universités, or moi je me réjouissais à l’idée de voir sortir de cette université de Touba, des milliers de médecins généralistes qui devraient plus tard des spécialistes afin de faire face aux grands sanitaires dans cette régions qui va compter plus de 6 millions d’habitant voir dix dans 25 ans! Des milliers d’ingénieurs, et de techniciens BAC +2 dans beaucoup de domaines utiles aux populations, j’en rêvais également. Depuis quand forme-t-on des ouvriers dans une grande université ? A mon avis il serait plus pertinent, tout en y formant des Oulémas, et de grands savants de l’islam, des milliers d’ingénieurs qui feraient face aux problématiques liées à l’eau, à l’assainissement, aux travaux publics et bâtiment, à l’agriculture en général etc. . Certes, notre vénéré marabout Ahmadou Bamba n’a œuvré que pour satisfaire son DIEU, mais cela devrait aussi faire prendre conscience que la vie ici-bas aussi doit être vécue pour le meilleur comme dans beaucoup d’autres pays non moins musulmans que le Sénégal en s’appuyant sur les outils de la science moderne. Le conseiller de la République qu’est Tounkara devrait demander au président Macky Sall de demander au Khalif quelles sont les disciplines scientifiques à enseigner dans cette très grande université de Touba, en dehors de former des savants en Islam, quand bien même on sait que 90% des fonds mobilisés l’ont été par les talibés mourides de par le monde et de l’intérieur.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here