XALIMANEWS – La Sénégalaise arrêtée à l’aéroport d’Istanbul avec une quantité importante de cocaïne dans ses valises a été jugée et condamnée à dix ans de prison ferme. Et sera expulsée après avoir purgé sa peine, rapporte le journal Libération. Qui révèle que cette dernière a été identifiée au nom de Nguénar Diouf.

A l’en croire, les autorités diplomatiques sénégalaises, qui ont suivi de près cette affaire, n’ont pu que constater les dégâts. Il faut dire que Nguénar Diouf n’est que la face visible de l’iceberg. Une autre femme qui s’est présentée comme étant sénégalaise risque une peine plus lourde pour ne pas dire la peine capitale.
Elle se nomme Dina A. et est âgée de 27 ans. Elle a été arrêtée il y a de cela quelques mois pour avoir pris une part active dans la préparation de l’attentat du Nouvel an qui a fait 39 morts en Turquie. Elle a été formellement identifiée par les enquêteurs comme complice du tueur présumé, Abdulkadir Masharipov, lit-on dans le journal.
Dina a été trouvée dans le même appartement que le suspect de l’attentat. Elle a été arrêtée en même temps qu’une Somalienne et une Égyptienne. Le trio devait rejoindre l’état islamique en Syrie où il a déjà séjourné. Avec le tueur, les trois femmes devaient prétexter un voyage familial pour quitter la Turquie.

1 Commentaire

  1. L argent a tout prix.Cest ça le Senegal d aujourd’hui .
    En plus,on cohabite gentillment avec nos bourreaux,les libanais et les nigérians .
    On parle de la Teranga sénégalaise légendaire.
    J imagine que nous senegalais avons dépassé ces trafiquants notoires qui ont pour marque d utiliser les sénégalaises .

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here