2 Commentaires

  1. Les forces de l’ordre doivent réagir fermement contre certains groupes d’étudiants fainéants et nullards qui ne s’expriment que par la violence, le banditisme et le vandalisme. La majorité des étudiants de l’UGB veulent étudier tranquillement sans grève, finir leurs études et quitter cette université. Mais il y a une minorité d’ignares politisés qui les prend en otage et veut saboter cette université. Il faut les identifier tous, les juger pour menace et vandalisme et les exclure. C’est la vraie solution que le SAES doit appuyer.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here