La justice américaine a condamné à sept ans de prison les Guinéens Mohamed Touré et son épouse Denise Cros-Touré, reconnus coupables d’avoir réduit en esclavage une jeune femme pendant 16 ans.

Il est reproché à M. Touré et à son épouse, âgés de 58 ans tous les deux, d’avoir fait venir la victime de la Guinée au Texas en 2000, pour la forcer à travailler pour eux sans rémunération.

Les Touré risquent de se voir priver de leur statut d’immigrés aux Etats-Unis, en raison de cette condamnation, selon le ministère américain de la Justice.

Mohamed Touré, fils du premier président de la Guinée, Ahmed Sékou Touré, et son épouse sont également condamnés à verser une indemnité de 288 620 dollars (environ 153,8 millions de francs CFA) à la jeune femme dont l’identité n’est pas dévoilée.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here