Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Jeudi 20 décembre, 2012

Une nouvelle approche en Santé publique !!! Par Dr Mouhamadou Bamba Ndiaye

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Dans notre pays, le Sida et le paludisme ont incontestablement reculé, mais préoccupent toujours ; par contre, le diabète qui était très rare il y a une vingtaine d’année, est devenu un véritable problème de santé publique, au même titre que l’hypertension artérielle et bien d’autres affections. Et toutes les stratégies proposées jusque-là, restent encore insuffisantes, car, de l’avis de plus en plus de confrères, dépourvues de la dimension spirituelle ; oui, elles ne tiennent pas compte des Textes Sacrés (Coran, Hadith, Évangile et Thora) qui sont pourtant ‘’une explication de toute chose’’ et une exhortation à une vie saine.

(154) Nous avons ensuite donné le Livre (Thora) à Moïse ; il est parfait pour celui qui l’observe de son mieux ; c’est une explication de toute chose ; une direction et une miséricorde. – Peut-être croiront-ils à la rencontre de leur Seigneur. (6. Les Troupeaux ou Les Bestiaux : 154 –Al-An’âm)

(89) … Nous avons fait descendre le Livre (Coran) sur toi, comme un éclaircissement de toute chose, une direction, une miséricorde et une bonne nouvelle pour ceux qui sont soumis. (90) Oui, Dieu ordonne l’équité, la bienfaisance et la générosité envers les proches parents. Il interdit la turpitude et la rébellion.  (16. Les Abeilles : 89-90 – An-Nahl)

Oui, le Coran est ‘’une explication de toute chose’’ ; c’est ainsi que le Prophète (psl) qui est le plus grand médecin de santé publique nous a laissé en héritage un enseignement d’une importance capitale, comme en témoigne ce Hadith :

- Abû Hurayra a transmis ces propos du Prophète – sur lui la grâce et la paix – « Médine sera protégé de la peste et de l’Antéchrist ». (Rapporté par Bukhari)

Comme pour tous les Textes Sacrés, ces propos sont paraboliques et garantissent donc une protection contre la peste et l’Antéchrist à toute communauté qui aura adopté le Prophète (psl) (et ses vicaires attitrés) ; oui, comme ‘’Médine’’ le fut, elle ‘’sera protégé de tous les fléaux. En vérité, le terme « peste » (pestis en Latin) est utilisé ici au sens figuré ; il désigne ‘’ce qui prend le caractère d’un fléau et cause la désolation’’ (Dictionnaire Quillet). Dans la Bible, il est question de « plaie » ; les plaies d’Egypte désignent les dix fléaux dont Dieu avait frappé le Pharaon rebelle à l’appel du Prophète Moïse (PL), en guise de châtiment. Ainsi, la malédiction est une réalité admise par toutes les religions monothéistes (Judaïsme, Christianisme et Islam) ; tous les Textes Sacrés convergent là-dessus :

(133) Nous avons envoyé contre les gens de Pharaon l’inondation, les sauterelles, les poux, les grenouilles et le sang, comme Signes explicites (en guise d’avertissements et de châtiments). Mais ils étaient remplis d’orgueil. C’était un peuple pervers. (7. Al-Araf : 133 – Al-Arâf)

En vérité, la responsabilité de l’homme est toujours engagée dans tout ce qui lui arrive, conformément au Coran :

(30) Tout malheur qui vous atteint est la conséquence de ce que vous avez fait. Et Il pardonne beaucoup. (42. La Délibération ou La Consultation : 30 – Ach-Chûrâ’)

Et le Hadith – qui est l’exégèse fidèle du Coran – confirme de façon explicite cette responsabilité :

Abdallah b. Amr rapporte ces propos du Prophète – sur lui la grâce et la paix - : «  Il n’est pas un peuple qui ne soit ouvertement livré à la débauche sans que la peste (fléau d’une manière générale) ne l’ait frappé ainsi que des maladies qu’ignoraient ses ancêtres … » [Un Clin d’œil au Sida !!!].

Et c’est dire donc que tout malheur, tout fléau doit appeler à une introspection. Ainsi, dans la perspective religieuse, la lutte contre les épidémies et autres fléaux est surtout une affaire de ligne de conduite, de changement de comportement moral et donc d’assainissement des mœurs. De tout temps, l’homme a cherché à se prémunir, à chercher des stratégies de lutte contre les fléaux (vaccins, préservatif, chimio prophylaxie, mesures antisismiques, systèmes d’alerte au tsunami, abris contre les typhons et cyclones, etc.) ; mais hélas, elles ont toutes, plus ou moins, montré les limites de leur efficacité. Il ne peut pas en être autrement, car toute stratégie en dehors de Dieu est toujours vouée à l’échec, à plus ou moins long terme – Telle est la coutume de Dieu !

(26) Ceux qui ont vécu avant eux ont usé de stratagèmes. Dieu a sapé leur édifice par la base ; le toit s’est écroulé sur eux ; le châtiment est venu à eux d’où ils ne l’avaient pas pressenti. (16. Les Abeilles : 26 – An-Nahl). (43) … jamais tu ne trouveras de changement, ni de déviation dans la coutume de Dieu.   (35. Le Créateur : 43 – Fathir).

Ainsi, la plupart des vaccins finissent toujours par perdre leur efficacité (plasticité des virus, apparition de nouvelles souches) et les micro-organismes et les vecteurs deviennent de plus en plus résistants aux médicaments ou aux pesticides. Oui, c’est le péché qui tue et pas autre chose !!! En vérité, il n’y a pas de protection en dehors de Dieu.

(11) L’homme a par devant lui et derrière lui des anges qui se relaient et qui veillent sur lui, par ordre d’Allah. En vérité, Allah ne modifie point la condition d’un peuple, tant que ses habitants ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes (comportement moral). Et lorsqu’Allah veut infliger un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n’ont en dehors de Lui aucun protecteur. (13. Le tonnerre : 11 – Ar-Ra’d).

Il est important de préciser que l’approche religieuse n’exclut guère l’utilisation des stratégies classiques (profanes) utilisées jusque-là pour lutter contre les fléaux – bien au contraire ; elles sont synergiques ; et en vérité, il faut considérer les vaccins et les moyens thérapeutiques modernes  comme des dons de Dieu ; il convient donc de s’en approprier et de louer Dieu pour qu’Il augmente sa grâce envers nous.

(20) Nous (Dieu) accordons abondamment des dons de ton Seigneur à tous, ceux-ci comme ceux-là [croyants comme non-croyants] ;  les dons de ton Seigneur ne sont refusés à personne. (17. Le Voyage Nocturne : 20 – Al-Isrâ’). (7) … Et « Si vous êtes reconnaissants, très certainement j’augmenterai mes bienfaits pour vous, Mais si vous êtes ingrats, mon châtiment sera terrible ». (14. Abrahm : 7 – Ibrahim).

Dans une telle perspective, le niveau d’islamisation de notre pays devrait nous prémunir définitivement contre les grandes endémies ; mais hélas, le niveau de conscience islamique qui reste insuffisant nous expose à certaines calamités. En effet, depuis très longtemps nous n’avons pas connu de très grands soucis dans ce domaine ; les épidémies qui se déclarent de temps en temps s’estompent rapidement et il ne faut alors les considérer que comme des rappels, des appels à la clairvoyance et au retour à l’orthodoxie religieuse. Et très vraisemblablement, le recul du paludisme et du sida dans notre pays procèdent de cette logique. Au demeurant, l’enjeu est le même qu’il s’agisse du sida, du réchauffement climatique ou des catastrophes naturelles (tremblements de terre, volcans, etc.) - c’est le même combat !!!

DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan – Bienfaisance (Thiès).

http://sites.google.com/site/universitevirtuellelasagesse/

http://www.facebook.com/dr.bambandiaye/

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Revue de la presse

Une nouvelle approche en Santé publique !!! Par Dr Mouhamadou Bamba Ndiaye