XALIMANEWS : Le campus de Fatick de l’Université du Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niass (USSEIN) a démarré mardi ses enseignements, avec une centaine d’étudiants, a constaté l’APS.

La cérémonie d’amphi de rentrée s’est déroulée dans la grande salle de conférence du Centre régional de formation des personnels de l’éducation (CRFPE) de Fatick, en présence du gouverneur de la région de Fatick, Gorgui Mbaye, et du recteur de l’USSEIN, le Pr Amadou Tidiane Guiro.

« Cette journée d’amphi de rentrée des UFR de Fatick est historique », a lancé le recteur de l’USSEIN, Pr Amadou Tidiane Guiro dans un entretien accordé aux journalistes au terme de la cérémonie.

« Cette journée d’amphi de rentrée est devenue une réalité grâce à l’engagement des autorités locales, des autorités administratives, du maire de Fatick, Matar Bâ, des collectivités locales, et surtout aussi grâce à l’appui du ministère de l’Education nationale », s’est-il félicité.

De leurs différents engagements, a ajouté Pr Guiro, « nos étudiants peuvent commencer aujourd’hui leurs apprentissages dans des infrastructures pédagogiques et sociales à la disposition de l’université ».

Le campus de Fatick va pour le moment abriter trois des 11 UFR de l’université, a -t-il précisé, citant les UFR de tourisme, hôtellerie, et gastronomie, les UFR des sciences économiques, de gestion et commerces, de sciences juridiques et politiques, et les UFR de gestion des ressources halieutiques, pêche et aquaculture, etc.

Il s’est félicité de la présence en masse des étudiants sélectionnés sur la base du mérite de même que les enseignants à la cérémonie d’amphi de rentrée.

« Aujourd’hui, nous pouvons dire que Fatick a son université. On y a prévu pour la première cohorte 450 étudiants dont 400 sont présents aujourd’hui et le constat est que les étudiants avaient soif de démarrer les cours. Nous nous félicitons du démarrage de nos enseignements dans des conditions maîtrisées », a-t-il ajouté.

Concernant l’hébergement des étudiants de Fatick, il a souligné qu’ils « sont dans de très bonnes conditions d’autant plus qu’ils résident dans un des plus beaux immeubles de la ville de Fatick ».

« Notre capacité d’hébergement au niveau de l’USSEIN est à 19% de nos étudiants entre Kaolack, Fatick et Kaffrine. C’est extrêmement important parce qu’il y a des universités qui logent 7%, d’autres 10% ou 15% de leurs étudiants », a-t-il soutenu.

Pour sa part, le gouverneur de la région de Fatick, Gorgui Mbaye, a salué le courage du recteur Guiro et celui des étudiants, soulignant que le démarrage des enseignements n’est pas facile.

« Mais avec la conjugaison des efforts des autorités administratives, des autorités locales, des uns et des autres, très rapidement, on va monter en puissance et dépasser ces balbutiements du départ », a-t-il soutenu.

« Notre ambition est de donner à cette université une place respectable parmi les plus grandes universités », a encore souligné le gouverneur.

Première université à vocation agricole du Sénégal, l’USSEIN sera implantée entre cinq campus dans les localités de Kaolack, de Fatick, de Diourbel, de Kaffrine et Toubacouta.

Pour l’année académique 2018-2019, elle va accueillir une première cohorte de 1750 étudiants répartis entre ses campus de Fatick, Kaolack et Kaffrine, dans le centre du pays.

La pose de la première pierre de l’USSEIN a eu lieu en avril 2015, à Kaolack en présence du président de la République, Macky Sall et du Khalife général de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Niass.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here