XALIMANEWS : Les parrainages d’Idrissa Seck et de Madické Niang, candidats à la présidentielle, viennent d’être validés par le Conseil constitutionnel. Quant à Malick Gackou convoqué et en entretien avec les « 7 sages » depuis ce matin, la candidature ne passe finalement pas. Et il n’aura pas aucune possibilité de recours. Ce qui veut selon notre source que le nombre d’adversaires de Macky Sall ne cesse de réduire.

 

3 Commentaires

  1. je vous ai ecrit ceci ce matin

    Falou Ba de kaolack a fait une analyse pertinente sur SUDFM wakh sakhalatt:
    tous les candidats qui se reclament mouride sont elimines:
    Bougane, Pape Diop, Karim wade( il le sera).
    pour amuser la galerie madicke niang passe meme sil na pas fait 5 regions. Aujourdhui encore il va passer. La machine du cc est programme pour qu il passe.
    le but vise aucun candidat serieux contre macky a Touba et macky.
    Madicke travaille pour macky pour qu il gagne touba et fragilise le PDS cest le deal
    la crei est passee par la

  2. 7 saï saï au coeur de la plus grande régression démocratique du Sénégal. La servilité des juges du conseil constitutionnel déconcerte la raison.

  3. Ce n’est pas une affaire de mouride ou de tidiane ! Arrêtez d’amuser la galerie ! Les observateurs avertis savent que depuis le début du parrainage, Gackou peinait à avoir des signatures crédibles. De source sûre, même des gens qui n’étaient pas inscrits sur les listes électorales avaient signé pour lui. C’est pas sérieux ! Ensuite Gackou avait oublié que le parrainage se gagne sur le terrain et notamment dans les régions. Il n’est presque pas sorti de Dakar, comme si le Sénégal se limitait à la capitale ! Tout comme Abdoul Mbaye, Mame Adama Guèye, Atepa, Pape Diop et consorts, tous les recalés n’ont presque pas dépassé Rufisque. Ce n’est tout simplement irrespectueux pour des gens qui briguent la présidence ! Sur ce point, Sonko Fusilleur, Madické Niang et le PUR ont beaucoup mieux travaillé, il faut le reconnaître. Tous les éliminés de la course à la présidence vont venir nous tympaniser dans les médias, menacer par-ci et insulter par-là, mais ça ne servira absolument à rien. Les élections se tiendront sans eux ! D’ailleurs dans les rues et les maisons, les gens commencent à se moquer d’eux ! Comment des candidats incapables de passer le cap élémentaire du parrainage osent demander qu’on leur confie le pays ? Respectez un peu les Sénégalais waay ! Vous n’avez maintenant qu’à aller modestement et sans conditions transhumer vers les autres candidats de l’opposition validés. Bon vent…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here