Le programme d’information sur la Biodiversité et le Développement piloté par le Professeur Bienvenu Sambou de la Faculté des Sciences et Techniques de l’UCAD pour la période allant de juin 2016 à décembre 2018 a produit ces résultats : le Sénégal compte environ 8.221 espèces entre les animaux (4.330), les végétaux (3.641) et les champignons (250). Nous avons trente-trois espèces de végétaux endémiques et, au moins, une espèce animale qui n’existe qu’au Sénégal, le tout petit primate dénommé Galago senegalensis. Notre pays est le dernier habitat septentrional d’espèces emblématiques menacées de disparition que sont le chimpanzé, le léopard, la panthère, le lycaon. 

Cette formidable biodiversité dans notre pays s’accompagne de sept inscriptions dans le classement du Patrimoine mondial de l’UNESCO : Gorée, Saint-Louis, Delta du Saloum, Djoudj, Niokolo koba, Sine Ngayene et les paysages culturels Bassari, Peul et Bedjik.

Nous avons là de formidables atouts à transformer en forces motrices. Les éducateurs, les professionnels de l’Environnement, de la Culture et du Tourisme ont à leur disposition de la matière infinie. 

Cette Biodiversité et ce Patrimoine mondial doivent être valorisés pour leur pérennité. Ils sont délicats et fragiles. Nous pouvons en tirer les meilleurs bénéfices possibles en en faisant une vitrine nationale mais aussi en les transmettant aux générations futures sous leurs meilleurs visages.

Ces richesses nationales appartiennent à tous et tout le monde doit pouvoir s’impliquer pour leur valorisation, préservation et transmission.

Mamadou Sy Tounkara,Conseiller spécial du président de la République du Sénégal

7 Commentaires

  1. Toi tu nous pompes l’air.Si tu as des contributions ou des reflexions a faire,angie Yalla fais les sous plis ferme et envoie les Macky Sall dont tu es le comseiller.
    Sonnal nga niou.Lakal nga niou.May niou jamm.
    Nous sommes sevres de vos reflexions qui ne sont que des elucubrations d,’un renieur decerebre et comploteur contre le vaillant peuple.
    Do daara comme disait Rta Mame Abdou.

  2. Ce Tounkara est le prototype du nitt kou guemoule dara. Personnellement je n’ai jamais piffé ce gars. Même au temps où il avait le buzz. Je l’ai toujours trouvé trop aérien, superficiel et léger pour un universitaire.
    Tounkara, de grâce, tu n’es pas obligé d’essayer de revenir au bon souvenir des Sénégalais. Personne ne t’a oublié. Les gens t’ont classé. C’est tout.

  3. Disposer d’un patrimoine historique représente pour une collectivité un atout inouï. Une

    chance qui peut se comparer à celle de bénéficier d’une ressource naturelle, pétrole, gaz, etc.

    Mais le patrimoine ne s’épuise pas, pas plus qu’il ne se délocalise, contrairement à la plupart
    des activités du secteur tertiaire. Son exploitation est toutefois soumise à une concurrence

    accrue entre sites
    Thierry Paulais AFD

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here