Le tribunal des flagrants délits à livré le verdict du procès de Matar Seck et ses co-accusés. Contrairement à la peine ferme qu’avait sollicitée le procureur, le tribunal les a condamnés à trois mois avec sursis, leur permettant ainsi de rejoindre leurs familles. Une décision sage et juste au regard de la teneur du dossier d’inculpation.

Un ouf de soulagement aussi pour la défense qui avait plaidé la relaxe pure et simple, après avoir démonté les charges retenues contre Matar Seck et ses co-accusés.

Placé sous mandat de dépôt, Makhtar Seck, le frère et manager de Coumba Gawlo Seck, a été jugé jeudi dernier devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, en même temps que ses deux complices présumés. Ils étaient poursuivis pour des faits d’usurpation de visa.

leral.net

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here