XALIMANEWS : Le chef de l’Etat a demandé mercredi au ministre de la Santé et de l’Action sociale d’organiser une concertation sur « la qualité de la prise en charge des urgences » sanitaires et a demandé la mise en place d’un « mécanisme d’évaluation et de motivation des agents productifs et performants du secteur », a-t-on appris de source officielle.

Le président de la République, évoquant en conseil des ministres « la qualité de la prise en charge des urgences, a instruit le ministre de la Santé et de l’Action sociale d’organiser une concertation avec les acteurs sur la qualité de la prise en charge des urgences », rapporte le communiqué rendu public à l’issue de cette rencontre hebdomadaire du gouvernement.

Selon le communiqué, à l’entame de sa communication, « le chef de l’Etat a rappelé que la santé, composante essentielle du PSE (Plan Sénégal émergent), contribue au développement du capital humain ».

Il a ensuite « évoqué la nécessité du relèvement du plateau médical, la qualité du service et l’instauration d’une politique rigoureuse tendant à assurer l’équilibre financier durable pour rendre viables les structures de santé ».

« Poursuivant sa communication, peut-on lire, le président de la République a rappelé la place centrale de la nouvelle direction générale des établissements de santé publics et privés, dans cette perspective ».

Aussi a-t-il « magnifié l’engagement du personnel de santé et a instruit le ministre de la Santé et de l’Action sociale de mettre en place un mécanisme d’évaluation et de motivation des agents productifs et performants du secteur », indique la même source.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here