XALIMANEWS : A plus de 63 dollars le prix du baril de pétrole, l’Etat du Sénégal ne peut plus supporter la subvention qui passe de 54 milliards à 107 milliards pour les pétroliers et 150 milliards à Senelec.
D’après le quotidien l’As, qui cite des sources, on s’achemine inéluctablement vers une hausse des prix de plusieurs denrées dérivées du pétrole. D’ailleurs une rencontre avec les différents acteurs du secteur des hydrocarbures et autres consuméristes a été convoquée et devait se tenir ce 21 juin à cette fin.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here