Le passage de l’année 2012 à 2013 à pris une tournure dramatique en Côte d’Ivoire. Au moins 60 personnes (bilan provisoire) sont mortes dans une bousculade la nuit du Nouvel An à Abidjan.

La télévision publique ivoirienne parle également de dizaines de blessés qui ont été progressivement évacués.

La bousculade est survenue vers 4 heures du matin dans le centre de la ville, où une foule était rassemblée pour assister aux feux d’artifices du Nouvel An, a déclaré le chef des sapeurs-pompiers militaires d’Abidjan, le lieutenant-colonel Issa Sako, sur la télévision publique ivoirienne.

1 Commentaire

  1. tout cela pour faute les deums ivoiriens…. il n’aime que les lieux de regroupements multiples soif de sang et de chair un conseil eviter les concerts les parties de lutte si vous n’este pas protegees akhirou zaman c’est le nouveaux cicles

Réagissez à cet article