Après le ciment, le fer, le pain, l’électricité va connaitre une hausse de 10% à partir  du 1er décembre. Une situation qui hante le sommeil des sénégalais rencontrés. Ces derniers expriment leur ras-le bol au micro de Xalima.

1 Commentaire

  1. Un peuple de paresseux, faineants, et nafekh. Au lien de se dresser et se battre pour evacuer ces chien niouye nianes aux gens qui vivent sur leurs dos tchimmmm ma bagne wa senegal you niakk foula niak fayda yi…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here