Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Vendredi 18 février, 2011

[Video] Maouloud des moustarchidines : Revivez la rhétorique du Serigne Cheikh Tidiane Sy

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

De sérieuses menaces pèsent sur le Sénégal. La politique politicienne, la floraison de marabouts, la résolution de la crise casamançaise, etc… Voilà autant de sujets de préoccupations sur lesquelles le guide spirituel des moustarchidines, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, a entretenu les fidèles lors du Gamou 2011. Cette célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète de l’Islam (Psl), a ainsi permis au guide religieux d’appeler encore les Sénégalais à un retour vers les principes fondateurs de la foi musulmane.


(Envoyé spécial) – Une fois de plus, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy a insisté sur les dangers qui guettent le Sénégal au quotidien. A l’occasion du Maouloud 2011, qu’il a célébré mardi dernier au Champ des courses de Tivaouane avec la communauté des moustarchidines, le guide religieux a encore évoqué les dangers que ne cessent de créer les hafawit (Djinns) au pays et qui se manifestent très souvent par des accidents, maladies et catastrophes qui s’abattent sur nombre de Sénégalais. C’est pourquoi, il a encore insisté pour un changement de comportements à tous les niveaux afin d’éviter que ces mauvais sorts n’atteignent pas les populations. Car, pour le marabout qui a tenu en haleine ses fidèles pendant 4 heures, seule la dimension spirituelle de l’individu peut faire peur, arrêter ou résister à ces Djinns. Qui, selon lui ont déjà gâché des pays comme le Zaïre (actuelle RDC) et qui ne souhaitent qu’en faire autant avec le Sénégal. ‘Ils sont partout et ne cherchent qu’à faire du mal même s’il y en a qui sont bons. Ils passent par tous les espaces pour tenter d’attendre les populations. Je ne cesse de les combattre au quotidien. La fréquence de ces accidents, de certaines maladies et tout ce qui nous arrive de mauvais sont souvent à mettre à leur actif. Ils ne se reposeront jamais tant qu’ils n’auront pas détruit le Sénégal. Je le répète : si l’on y prend garde, le pays risque de prendre feu. Je l’ai vu et je le sens. Il nous faut unir nos efforts pour éviter que cela arrive’, a fait remarquer le marabout.

‘Si l’on y prend garde, le pays risque de prendre feu’

Mais, convaincu de la chance du pays à travers les grandes figures religieuses qui y ont imprimé leurs marques et continuent d’abreuver des générations de jeunes croyants, on peut avoir espoir si on redouble d’efforts. C’est pourquoi, Serigne Cheikh Tidiane Sy a surtout axé son discours sur l’orientation de la jeunesse vers ces références nationales sur le plan religieux. ‘Dieu nous a donné de bons guides religieux. Si on est jeune, on doit le savoir. Les jeunes doivent s’appuyer sur leurs connaissances tout en s’ouvrant à celles de leur monde pour avancer. Si votre passion pour la vie encombre votre foi, la foi se rebiffe également pour encombrer votre vie. Ce que nos guides nous ont laissé peur servir ce pays’, a déclaré en substance le guide religieux devant un Champ des courses bondé de monde malgré la fraîcheur qui régnait sur les lieux. Le guide des moustarchidines invite aussi les jeunes à avoir plus de volonté. En effet, pour lui, les valeurs seules ne suffisent pas. Il faut y ajouter de la volonté pour relever les défis qui se présentent à l’Humanité. ‘Dieu n’aime pas un croyant qui n’a pas de volonté. Celui qui est proche de Dieu n’a jamais peur et ne peut en aucun cas avoir des soucis’, souligne le marabout. Qui pense qu’une personne ne peut pas se passer d’un guide religieux digne de ce nom. Prétexte pour lui de rappeler les relations de cousinage à plaisanteries qui existaient avec leurs formateurs spirituels. ‘Nous sommes une race de pêcheurs et Dieu le sait. Mais, il existe le pardon. Il est difficile d’avoir toutes les vertus et de fuir tous les interdits. Seul Dieu peut y aider le croyant’, affirme le guide des moustarchidines. Qui appelle, également, la jeunesse à davantage se familiariser avec la lecture du Coran.

Serigne Cheikh Tidiane Sy: ‘Il ne faut pas avoir plus de politiciens que de citoyens et plus de marabouts que de talibés’

Marabout et ancien leader politique du Parti sénégalais de la solidarité (Pss), Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy qui animait mardi une causerie religieuse à l’occasion du Gamou estime que, aujourd’hui, la politique politicienne et la floraison d’enturbannés qui se disent marabouts risquent de porter préjudice au pays et de freiner son avancée. En effet, selon le marabout qui parlait devant des milliers de fidèles au Champ des courses de Tivaouane, le Sénégal doit éviter d’avoir plus de marabouts que de talibés. ‘Dieu n’aime pas quelqu’un qui joue avec la vérité. Et cela, même dans la construction de mosquées’, note le marabout qui ne veut pas que le fils de votre marabout soit de facto votre marabout. ‘J’ai dénombré plus de 63 confréries à travers le monde dont les guides n’ont aucun lien. Si l’on ne prend garde, le nombre de marabouts risque de dépasser celui de talibés au Sénégal et le nombre de politiciens aussi va dépasser celui de citoyens. Ce n’est pas bien pour un pays.

Le Sénégal nous appartient à tous et on ne doit pas le gâcher. Chacun doit jouer un rôle dans sa construction. La politique ne doit pas rimer avec inventions et mensonge’, signale le marabout. Qui a noté que son ancienne formation politique lui a causé beaucoup de préjudices. ‘Tous ceux qui ont écrit sur cette histoire racontent des contrevérités. Un talibé restera toujours talibé’, clame le guide religieux qui a également magnifié les relations entre sa confrérie et celle des mourides que le Nouveau khalife de Touba a encore bien entretenues durant cette édition du Gamou. ‘Il y a des choses que le temps ne pourra pas changer’, dit-il.

Règlement de la crise casamançaise : Les conseils de ‘Al Maktoum’

La douloureuse situation qui sévit en Casamance avec la recrudescence de la violence armée ces derniers jours a également été un sujet de grande préoccupation pour le guide des moustarchidines. Qui, rappelant les énormes efforts déjà réalisés dans la recherche de la paix par les dignitaires religieux, notamment par les différents foyers religieux de l’intérieur du pays et la famille du Prophète (Psl) qui réside dans cette localité, a demandé aux politiques de jouer pleinement leur partition pour un règlement définitif de cette crise qui perdure et qui décime cette belle région du Sénégal. ‘Le problème casamançais n’est pas facile. L’important était de commencer à essayer d’y trouver une solution. Et les guides de ce pays l’ont déjà fait. Les différentes confréries du Sénégal, la famille du prophète (Psl) qui est dans la localité, Chérif Bachir, Cherif Macky et Thierno Harouna Rachid de la Guinée-Bissau ont beaucoup œuvré pour trouver une issue heureuse à ce conflit qui perdure’, a déclaré le marabout.

Conseillant d’éviter tout folklore dans ce dossier, le guide des moustarchidines déclare que la balle est désormais dans le camp des pouvoirs publics. ‘Le reste, ce sont les chefs politiques qui doivent s’en occuper. On n’y travaille plus. Il n’y a que de la politique politicienne sur ce dossier. Il faut qu’on parle sérieusement pour résoudre ce problème’, soutient Serigne Cheikh Tidiane Sy.

Néanmoins, le marabout conseille aux personnes engagées dans le règlement du conflit à regarder les personnes qui tirent sur les ficelles de l’extérieur pour y apporter une solution. Car, il pense que pour résoudre le problème, il faut que tout le monde participe de manière claire et sincère.

S. DIOP

walf.sn

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Revue de la presse

[Video] Maouloud des moustarchidines : Revivez la rhétorique du Serigne Cheikh Tidiane Sy