Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Jeudi 26 décembre, 2013

[Vidéo]: Serigne Modou Kara déclenche une polémique et déménage le Magal à Darou Mousty

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

[Vidéo]: Serigne Modou Kara déclenche une polémique et déménage le Magal à Darou Mousty

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

16 Commentaires
Participer au forum
  1. Tomodachi dit :

    Wakh dale diageuna rafete moothia geune, le tiraillement, jalousie, la concurrence et égocentrisme détruisent la famille et nuent l’intérêt de l’Islam.
    yalla nagnou yalla khir thi def ak wakh lou bakh

  2. CLASH PRÉVISIBLE !!! Oui, on s’achemine inéluctablement vers un  »chaos salvateur », en rapport avec la mission du Mahdi (retour de Jésus fils de Marie) !!! Tout sera ébranlé !!! Préalable incontournable à l’avènement du  »nouveau monde » (justice, paix, prospérité) !!!

  3. Abou dit :

    mais où est la vidéo intégrale???

  4. fatou dit :

    mais pape daal xèetèligama mane dinaala nianaal gua aameu wèer ak goudou faann ak xaliss bou barii waay weurnaa site bounèk mounouma woon guiss integralitè bi dieuredieuf waay pape

  5. Sadaga Diop dit :

    Ce monsieur a dit : « Je dévie » ! Il appartient maintenant à tout mouride de prendre acte de son déviationnisme ! Si on le laisse faire, je serais très étonnée que d’autres jeunes marabouts ne prennent leur « indépendance » par rapport au « pouvoir central » !

    • Attention, celui qui dévie et qui sait qu’il dévie n’est pas forcément un  »malfaisant » ; oui le Coran rapporte l’exemple de  »Khadir » – un serviteur d’Allah qu’il avait comblé d’une science ésotérique (aqiqa) qui l’amenait à agir à l’antipode de la Charia (Thora) et qui permettait de guider sur la voie droite (avec la caution du Prophète Moïse); vous voyez que ce n’est pas simple !!! Méditez le récit coranique de  »Moïse et Khadir » : … (65) Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs [khadir] à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous. (66) Moïse lui dit : “Puis-je te suivre, à la condition que tu m’apprennes de ce qu’on t’a appris concernant une bonne direction ? ”. (67) [khadir] dit : “Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi. (68) Comment endurerais-tu sur des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance ? ”. (69) [Moïse] lui dit : “Si Allah veut, tu me trouveras patient ; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres”. (70) “Si tu me suis, dit [khadir] ne m’interroge sur rien tant que je ne t’en aurai pas fait mention”. (71) Alors les deux partirent. Et après qu’ils furent montés sur un bateau, l’homme [khadir] y fit une brèche. [Moïse] lui dit : “Est-ce pour noyer ses occupants que tu l’as ébréché ? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse ! ”. (72) [khadir] répondit : “N’ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? ”. (73) “Ne t’en prend pas à moi, dit [Moïse,] pour un oubli de ma part ; et ne m’impose pas de grande difficulté dans mon affaire”. (74) Puis ils partirent tous deux ; et quand ils eurent rencontré un enfant, [khadir] le tua. Alors [Moïse] lui dit : “As-tu tué un être innocent, qui n’a tué personne ? Tu as commis certes, une chose affreuse ! ” (75) [khadir] lui dit : “Ne t’ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? ” (76). “Si, après cela, je t’interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse,] alors ne m’accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi”. (77). Ils partirent donc tous deux ; et quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants ; mais ceux-ci refusèrent de leur donner l’hospitalité. Ensuite, ils y trouvèrent un mur sur le point de s’écrouler. L’homme le redressa. Alors [Moïse] lui dit : “Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire”. (78) “Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [khadir] Je vais t’apprendre l’interprétation de ce que tu n’as pu supporter avec patience. … (82) … Je ne l’ai d’ailleurs pas fait de mon propre chef (inspiration divine). Voilà l’interprétation de ce que tu n’as pas pu endurer avec patience”. (18. La Caverne : 60-82 – Al-Kahf)

  6. sams dit :

    Tawasul
    Dr. Nasser Abdul Karim Al Aqal
    Louange à Allah, que la prière et la paix soient sur celui après qui il n’y a point de prophète…
    De nos jours, de nombreux musulmans sont éloignés de leur Seigneur et ignorants de leur religion, aussi les différentes sortes de polythéisme, les innovations et les superstitions se sont – elles propagées au sein de la communauté. L’une des formes de polythéisme les plus largement répandues consiste à vénérer des personnages considérés comme des saints (walis) et des vertueux et à les invoquer en dehors d’Allah, croyant qu’ils peuvent procurer des avantages ou au contraire infliger des malheurs. Certains ignorants les honorent, font la procession autour de leurs tombes et prétendent que de cette manière, ils se recommandent à Allah par leurs intermédiaires afin de résoudre leurs problèmes et de dissiper leurs angoisses. Si ces gens se référaient au Coran et à la Sunna et comprenaient ce qui y est dit au sujet de l’invocation et du fait de se recommander à Allah, ils sauraient en quoi consiste le tawasul véritable et licite. Le tawasul licite est celui qui consiste à obéir à Allah et à son Messager (psl) en pratiquant des actes d’obéissance, en évitant les interdits, en cherchant à se rapprocher d’Allah par la pratique des bonnes œuvres, et en l’invoquant par Ses plus beaux noms et Ses attributs les plus sublimes. Ce sont là les éléments qui rapprochent l’individu d’Allah et c’est la voie qui conduit à Sa miséricorde et Sa satisfaction. quant au fait de se recommander à Allah en vénérant des tombes, en y faisant la circumambulation, en adressant des vœux à leurs occupants, en se jetant à leurs pieds pour résoudre ses problèmes et dissiper ses soucis, ce n’est pas du tawasul licite. C’est plutôt du polythéisme et de le mécréance, qu’Allah nous en préserve!
    À quoi bon se rendre sur les tombes afin de demander l’aide des morts et s’appuyer sur leur bénédiction ou pour implorer Allah alors qu’ils n’ont plus aucun pouvoir et ne peuvent s’aider eux – mêmes ? Comment donc aideront – ils autrui ?
    Nul être doué d’une once de raison ne peut soutenir qu’un mort inerte et dont les membres sont devenus hors d’usage peut s’aider lui – même après sa mort, et à plus forte raison aider autrui. Le prophète (psl) a affirmé qu’aucun individu ne sera capable d’accomplir quoi que ce soit après sa mort. Il a dit : « lorsque meurt le fils d’Adam, ses œuvres cessent sauf trois catégories : une aumône durable, une science utile ou un enfant vertueux qui invoque Allah en sa faveur ».
    Il ressort du hadith que c’est le mort qui a besoin qu’on invoque Allah en sa faveur et non l’inverse. Si ce hadith confirme la cessation de l’œuvre du fils d’Adam après sa mort, comment pouvons-nous alors croire que le mort est vivant dans sa tombe d’une vie qui lui permette d’avoir des contacts avec autrui et de lui procurer quelque assistance. Comment pouvons-nous croire à cela alors que celui qui n’a rien ne peut rien donner ? Par ailleurs le mort ne peut pas entendre celui qui l’invoque que que soit la longueur de son invocation. Allah (Exalté soit – Il) dit : « Tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maître de la pellicule d’un noyau de datte. Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation ; et même s’ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du jugement, ils vont nier votre association »77
    Pureté à Allah.

    • Il faut que les salafistes comprennent que l’intercession est une réalité dont les fondements coraniques sont indiscutables ; elle appartient à Dieu ; et personne ne peut intercéder sans sa permission. [(39. Les Groupes : 44 – Az-Zumar) ; (34. Les Saba’ : 23 – Saba’) ; (2. La Vache : 255 – Al-Baqarah)]. Il faut qu’ils (les salafistes) sachent aussi que les Prophètes et les Saints sont ‘’immortels’’, comme l’enseigne le Coran : (154) Et ne dites pas de ceux qui sont tués (ou morts) dans le sentier d’Allah qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients. (2. La Vache : 154 – Al-Baqarah). Oui, les Saints sont ‘’immortels’’ ; le Coran légitime l’édification de leur mausolée, à l’instar des gens de la Caverne : (9) Comprends- tu que les ‘’hommes de la Caverne et d’al Raqim’’ constituent une merveille parmi nos Signes ? (…) (17) …Voilà un des signes de Dieu ! Celui que Dieu dirige est bien dirigé, mais tu ne trouveras pas de maître (Saint) (« waliyoun mourchidan ») pour guider celui qu’Il égare. [en d’autres termes, ceux qu’Il veut diriger trouveront un Saint pour les diriger – avec Sa permission]… (21) [Les gens de la Caverne (açhâboul kahf) !] C’est ainsi que Nous les avons fait connaître, afin qu’on sache que la promesse de Dieu est vraie et qu’il ne subsiste aucun doute concernant l’Heure (fin du monde). Les gens se disputaient à leur sujet, ils dirent enfin : « Construisez un édifice (mausolée) au dessus d’eux ; leur Seigneur les connaît parfaitement ». Et ceux dont l’avis prévalut, dirent : « Elevons un sanctuaire (« masjidan » = Mosquée) au dessus d’eux ». (18. La Caverne : 9 … 17 … 21 – Al–Kahf). Le Hadith n’est pas en reste ; ilconfirme que les Saints (« waliyoun mourchidan ») de la ‘’fin des temps’’ sont tous des disciples du ‘’Christ de la Parousie’’ – et donc d’authentiques ‘’gens de la Caverne’’ : [Propos du Prophète (PSL)] : « L’Heure (fin du monde) n’aura pas lieu sans que Jésus, fils de Marie, le serviteur de Dieu et son Envoyé, n’ait accompli le hajj ou la ‘umra, ou les deux à la fois, si Dieu le lui accorde ». … Dieu lui donnera pour Apôtres les ‘’Compagnons de la Caverne et du Raqîm’’, car ils ne sont pas morts et n’ont pas encore accompli le pèlerinage ». Ind2niablement, ce hadith légitime l’édification de mausolées pour nos illustres Saint (waliyoun mourchidan) qui sont incontestablement des ‘’Compagnons de la Caverne’’ (açhâbou’l kahf) et donc des ‘’immortels’’. Le culte des Saint est licite ; ce qui est illicite, c’est de vénérer une personne en dehors de Dieu (min dûni’l- lâhi) ; et tel n’est pas le cas dans nos confréries ! [Ici, les croyants en Allah le sollicite (Allah) - par considération pour le Prophète (psl) et les vénérés qui ne sont que des wassila (moyen d'accès à Allah) - (Voir : Cor. 5: 35 - Al-Mâ'idah)].

      • YASTASSNOUN dit :

        Cher Docteur, je ne partage pas votre interprétation des versets relatifs à l’association « min douni lAhi » (en dehors d’ALLAH). L’adoration qu’on voue à Allah doit être exclusive. Ce terme implique que si on sollite un tant soit peu une créature quelconque, marabout, saint, prophète ou même un objet tel que statue,amulette etc, on tombe sous le coup du CHIRK.
        Docteur il s’agit de LA ILAHA ILALAH qui ne signifie pas « il n’a de DIEU que DIEU » mais « il n’y a RIEN d’autre qu’ALLAH.

        • Il faut que les salafistes sachent que dans nos confréries, nous adorons Allah exclusivement et reconnaissons ses Saints comme ses Signes et les vénérons en conséquence ; qu’on ne nous parle pas d’association (idolâtrie) ; de plus, il faut qu’ils sachent que certains gris-gris sont licites ; oui, le Coran légitime explicitement certains gris-gris, en rapport avec la ‘’Baraka des Justes’’ (reliques des prophètes et des Saints’’ : (246) N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les ‘’enfants d’Israël’’ (les Juifs), lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux [Samuel, le prédécesseur du prophète David] : « Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah ». … (247) Et leur prophète [Samuel] leur dit : « Voici qu’Allah vous a donné Saül (Tâlût) comme roi ». Ils dirent : « Comment régnerait-il sur nous ? Nous avons plus de droit que lui à la royauté, et il n’a même pas l’avantage de la richesse ! ». Il [Samuel] leur dit : « en vérité, Allah l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique – Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient ». (248) Et leur prophète [Samuel] leur dit : « Le signe de son investiture sera que ‘’le Coffre contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Moïse et la famille d’Aaron’’ va vous revenir ; cela vous apportera la quiétude (Sakina), de la part de votre Seigneur, par l’intermédiaire des Anges [Voilà le ‘’Talisman’’ (gris-gris) qui leur permettait de remporter toutes les batailles, en dépit de leur petit nombre !!!] ». Voilà bien là un Signe divin pour vous, si vous êtes croyants ! (…) « … Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse ? ». Allah est avec les endurants ! (2. La Vache : 246-249 – Al-Baqarah). Il est temps que les salafistes refassent une lecture du Coran et reconsidèrent leurs points de vue sur le soufisme qui n’est qu’une lecture (compréhension) optimale de la Charia !!!

  7. deroin dit :

    Yamba feep yamba partout moukétineu dé

  8. REMO dit :

    IL EST TANT DE ARRETER LES GENRE DE MARABOU QUI DETOURNE LES CONSIANCES LES JEUDES MOURIDES

  9. DU « BAMBA FEP » (BAMBA PARTOUT) VERS « ISLAM FEP » (ISLAM PARTOUT) !!! Serigne Touba et tous les ‘’Hommes de Dieu’’ (vivificateurs de la religion) sont tous des ‘’serviteurs du Prophète (PSL), qu’ils le proclament ou non – il ne peut pas en être autrement ; dès lors, leurs missions doivent nécessairement s’estomper pour faire place maintenant au Prophète (PSL) lui-même, le véritable maître-d’œuvre de la mission de vulgarisation de l’Islam. Ainsi, le concept ‘ « Bamba fep » (Bamba partout) qui ne peut être qu’un concept de départ doit nécessairement évoluer vers celui de « Islam fep » (Islam partout) et se dissoudre obligatoirement dans la mission du Mahdi qui est la seule mission universelle que l’on peut légitimer dans l’Islam, après le rappel à Dieu du Prophète (PSL) ; et ce ne sera plus une simple affaire de massification, mais de production de preuves décisives (irréfutables) pour convaincre, tant les musulmans, toutes obédiences confondues, que les gens du Livre (les chrétiens et ceux qui pratiquent le Judaïsme). Ainsi, après le ‘’djihad armé’’ de Cheikh El Hadj Oumar Foutiyou TALL, puis le ‘’djihad pacifique’’ de Serigne Touba et de Cheikh Seydi El Hadj Malick SY, on passe maintenant au ‘’djihad idéologique’’ pour parachever la lutte anticoloniale – Oui, à chaque étape, la réponse la plus appropriée (dictée par Allah à ses Saints) !!!

  10. okf dit :

    DIEUREDIEUF SERIGNE TOUBA

  11. UN CLASH, PRÉLUDE A L’INÉLUCTABLE ‘’CHAOS SALVATEUR’’ !!! Certes, les fracassantes déclarations du très énigmatique Serigne Modou Kara MBACKE, étonnent certes et suscitent beaucoup d’appréhensions, mais doivent être relativisées et positivées ; elles doivent être placées dans le contexte de la ‘’fin des temps’’ – et donc celui de l’avènement du Mahdi et de sa croisade contre l’Antéchrist (massih dajjal). Oui, il ne faudrait y voir qu’une alerte, car, en vérité, on s’achemine inéluctablement vers un ‘’chaos salvateur’’, en rapport avec l’avènement du Mahdi (retour de Jésus fils de Marie) ; et tout sera ébranlé – un préalable incontournable pour l’avènement du ‘’Nouveau monde’’ (paix, justice, prospérité), conformément au Hadith : « … Le Mahdi emplira la terre d’équité et de justice tout comme elle avait été le théâtre de l’iniquité et de la tyrannie. Il régnera sept années. ». (Abû Dawûd) … « L’Heure (Fin du monde) se lèvera sur les pires des hommes, et il n’est d’autres Mahdi que Jésus, fils de Marie » [un raccourci !!!]. (Al – Hâkim) … « … Il [Jésus] ‘’tuera le porc’’, ‘’brisera la croix’’, répandra l’argent et Dieu fera périr en son temps toutes les religions, à l’exclusion de l’Islam. Il [Jésus] tuera [l’Antéchrist (massih dajjal)], le ‘’messie de l’égarement’’, le ‘’borgne menteur’’, et la paix se répandra … ». Et certes, c’est là une perspective heureuse, mais aussi redoutable – Un miel amer ! Oui, l’avènement du Mahdi est une très grande miséricorde, mais entraînera forcément un grand remue-ménage et un nouvel ordre religieux, avec une remise en cause du leadership de la Mecque – et à fortiori celui de toutes les ‘’villes saintes’’, du fait des importantes grâces afférant à sa mission et que l’on ne peut trouver nulle part ailleurs, comme le suggère le Hadith : [Propos du Prophète (PSL) :] « … L’Ethiopien aux ‘’Jambes courtes’’ [le Mahdi] extraira le trésor de la Ka’ba. ». (Abû Dawûd) … « … L’Ethiopien aux ‘’Jambes courtes’’ [le Mahdi] ruinera la Ka’ba [et à fortiori toutes les ‘’villes saintes’’]. (Bukhari, Muslim). … [Et dans une autre version, le Prophète (PSL) a dit :] « Il me semble le voir, noir, les genoux cagneux, en train de démolir la Ka’ba, pierre par pierre. (Bukhari, Muslim). Et à l’évidence, il ne peut plus y’avoir d’avenir pour une communauté religieuse, en dehors de la mission du Mahdi.qui parachève celle de tous les ‘’Hommes de Dieu’’ (restaurateurs de la religion), toutes obédiences confondues ; et c’est dire donc toute la nécessité de recentrer les messages de nos illustres prédécesseurs (Cheikh El Hadj Oumar Foutiyou TALL, Serigne Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE, Cheikh El Hadj Malick SY, etc.) et donc de les mettre à jour ; oui, personne ne peut justifier une mission dans l’Islam, après le rappel à Dieu du Prophète Mouhammad (PSL), en dehors de celle du Mahdi (retour de Jésus) ; oui, toutes les missions des ‘’Hommes de Dieu’’ s’estomperont inéluctablement, au son profit de celle du Mahdi, conformément à la perspective annoncée par le Prophète (PSL) ; ils ont, en vérité, un seul et même combat ; un seul et même objectif : la victoire éclatante de l’Islam !!! Les énigmatiques divisions et clashs dans les différentes familles religieuses procèdent de cette fatalité. Et on ne peut être que partisan du Mahdi (aqiqa) ou de l’Antéchrist (massih dajjal) – Il n’y a pas autre chose !!! Ainsi, le Mahdi apportera la Vérité dans toute sa rigueur avec des preuves irréfutables et dénoncera, sans états d’âme, tous les travers de la religion – au nom de Dieu, du Prophète (PSL) et de tous les vénérés, comme le suggère le Hadith : [Propos du Prophète (PSL) :] « Parmi les conditions de l’Heure (fin des temps), on verra les gens négliger la prière, s’abandonner à leurs passions et glorifier les riches … En ce temps-là, le croyant sera plus méprisé qu’une servante, son cœur fondra comme le sel dans l’eau, à cause de tout ce qu’il verra d’illicite sans qu’il n’y puisse rien changer … En ce temps-là, les gouvernants seront débauchés, les ministres crapuleux (ou libertins) … . A cette époque, Dieu enverra des ‘’serpents jaunes’’ [les partisans du Mahdi !!!] piquer les oulémas pour avoir constaté l’illicite sans rien faire pour s’y opposer. ». (Ibn Mardawayhi). La mission de Serigne Modou Kara ne peut se concevoir que dans cette mission de restauration de l’Islam qui passe par lme dépérissement de toutes les villes saintes. Oui, on est du ‘’Parti de Dieu’’ (mission du Mahdi) ou du ‘’Parti du Démon’’ (l’Antéchrist) [hizbou’llah ou hizbou’ch-chaythân] – Il n’y a pas autre chose !!!

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Revue de la presse

[Vidéo]: Serigne Modou Kara déclenche une polémique et déménage le Magal à Darou Mousty