XALIMANEWS : Le président Macky Sall, candidat à sa propre réélection a réagi suite aux incidents survenus à Tambacounda et qui ont occasionné la mort de deux personnes et plusieurs blessés.  » La campagne électorale ne doit pas servir de prétexte pour que la violence s’installe dans ce pays… Ce qui s’est passé est très regrettable. C’est déjà le résultat de certains responsables politiques qui ont appelé à la violence. Et qu’ils sachent qu’ils vont répondre de leurs actes devant les tribunaux, a dit Macky Sall.

3 Commentaires

  1. Qui est le ministre qui a revendiqué à la télé le recrutement de gros bras ? Qui a attaqué le siège de pastef à Dakar ? Qui a saccagé le siège de pastef à bounkiling en violentant les deux gendarmes en faction? Qui a attaqué et blessé les militants de pastef à fatick et Saint-Louis ? Qui a appelé à tabasser toute personne qui prononcerait le nom du candidat de pastef?
    Soyez plus républicain, et endosser la mort de ces jeunes car Sidiki kaba doit être entendu. Tamba n’est pas son champs de patates, et si juste 5 candidats se retrouvent à l’étroit dans tout le pays, qu’en serait il s’ils étaient 15?
    Aucun des 5 candidats ne devrait assurer sa propre sécurité, l’État devait allouer 20 gendarmes à chaque candidat et personne n’oserait attaquer un convoi.Voila la vérité, mais si on cherche à semer le chaos, on agit comme le fait A.N.Ndiaye

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here