On croit avoir résolu le problème de la lenteur prévisible du déroulement du scrutin du 30 juillet relativement au nombre de listes (47) en imposant à l’électeur de ne piocher que 5 listes pour passer à l’isoloir et faire son choix.

On oublie quand même qu’il faut prendre le temps de regarder attentivement chacune des 47 listes avant d’en présélectionner 5. Ce qui risque d’être plus long!

L’un dans l’autre, on n’a pas résolu le problème. On l’a masqué! Comme d’habitude au Senegal.

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com

PARTAGER

2 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here