L’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade était ce vendredi en début de soirée chez Khalifa Sall pour présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu d’un de ses proches.
Profitant de l’occasion, Me Wade a invité son successeur le président Macky Sall à s’inspirer de son exemple pour la stabilité du pays.
“Du moment ou Le Tout-Puissant pardonne, un être vivant doit l’être autant. Mais les individus ne sont pas les mêmes. Lorsque j’étais président, je me limitais de mes prérogatives”, a fait savoir Me Wade.
Une manière d’inviter le chef de l’Etat Macky Sall à avoir la culture du pardon.

setal.net

PARTAGER

2 Commentaires

  1. Ce n’est pas la culture du pardon qu’il faut avoir mais la culture démocratique
    Un président n’a pas à pardonner ou pas quelqu’un qui a un problème avec la justice
    En revanche il appartient au président de faire en sorte que la justice marche de la même manière pour tous et que personne ne soit épargné passion est le frère du président même si lofnac cite son nom dans un rapport et que personne ne soit mis en prison Parce que le président à leur de sa probable candidature à une future élection présidentielle
    Pour finir qu’à faut ablaye Wade pour que la justice ait l’habitude de fonctionner normalement pour tous les sénégalais?
    Rien apparemment
    La justice fonctionne aujourd’hui comme elle fonctionnait de son temps
    N’est ce pas lui qui disait un tel je ne le mettrai pas en prison?
    Dans quelle démocratie un président a t il le pouvoir de mettre ou ne pas mettre en prison?
    Réponse aucune
    Wassalam

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here