XALIMANEWS: Disparu des radars depuis un bon bout de temps, le patron de Rewmi,Idrissa Seck a refait surface récemment dans la ville de Sainte de Touba pour les préparatifs du Magal. En fin stratège, Idy a devancé Macky dans la ville sainte et s’est même offert un tête à tête avec le khalife Serigne Mountakha Mbacké dans la résidence Khadimou Rassoul. A sa sortie d’audience avec le khalife, Idy n’a voulu piper mot à propos de l’entrevue avec le saint homme. Il a brossé légèrement l’actualité socio-politique du pays et donne un avant goût  de ce qu’il mijote pour l’élection à venir. Ainsi, ce silence assourdissant inquiète les spins doctors de la mouvance présidentielle qui  craignent un coup fourré de Ndamal Kajoor qui a  plus d’un tour dans la besace. Sur ce, une note médicale,  pour du moins falsifiée a été servie à l’opinion attestant une bipolarité du chef de file de Rewmi, car selon la note, ils ont mentionné le 28 juillet 2018. Alors que, à cette période, Idy était aux États Unis dans le cadre du Bamba Day. Mais, les « amis d’Idy  » ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, aujourd’hui un autre « missile  » a été largué à l’endroit du président du conseil départemental de Thiès annonçant un lâchage de son marabout Serigne Moussa Nawel en faveur de Ousmane Tanor Dieng. Une information qui a surpris plus d’un vu les relations cordiales qui lient le marabout et Idy. Automatiquement les proches du marabout sont vite montés au créneau pour dénoncer « les propos mensongers de El Modou Guèye  » à l’égard du marabout et de Idrissa Seck.
La première interrogation qui se pose avec acuité est,  y’aurait une campagne de désinformation et d’intoxication envers Idy? Idy est-il si craint même étant dans l’ombre? Autant de questions qui taraudent l’esprit de pas mal d’observateurs.
A l’approche de la présidentielle, il risque d’y avoir un « mortal kombat  » entre le pouvoir et l’opposition sous toutes ses formes. Et à la fin, il n’en reste qu’un. …

6 Commentaires

  1. N’importe quoi ! Vous restez dans votre trou pour coller des bouts de phrase lus dans la presse étrangère.

    Vous êtes vraiment nuls !

    Franchement !

  2. La réalité est que les rangs du parti d’Idrissa Seck sont en train de se dégarnir de manière très inquiétante ! Certains membres ont même gelé leur activité dans ce parti sans raison et de gros responsables vont rallier Macky les prochains mois. Le problème est que la grosse vague des transhumants désertant les partis d’opposition n’a pas encore commencé ! Je vous dis ici depuis des mois que tout ce que ce pays compte de gens influents, utiles, travailleurs et raisonnables va rallier Macky par simple bon sens et à cause d’un bilan présidentiel incontestable. Vous rentrez dans certaines localités du pays, il n’y a même pas d’opposants… Ouvrez bien les yeux et les oreilles d’ici le mois de décembre ! Une leçon à tirer de toute cela est qu’on ne votera jamais pour des aventuriers au Sénégal ! Mais triste nouvelle : on risque d’avoir une opposition squelettique en 2019…

    • descends sur terre mon cher,
      tu rêve trop, Macky est le plus detesté de tous les chev d’état et cela est emplifié avec les réseaux sociaux où les jeunes constituant plus de 60% de l’éléctorat et de la population, sont informé des mensonges et des calculs ciniques de cet Bêtes qu’on mis au pouvoir par erreurs.

    • Lemzo, je te paris que ton poulain déguerpira du pays bien avant les élections, des membres de son propre gouvernement sont en train de préparer leur fuite à l’étranger afin de ne pas subir les foudres du peuple. Actuellement, le préfet de la France au Sénégal est cerné de partout (les institutions internationales, les corps constitués, les coalitions qui sont en train de se mettre en place, la grande muette, la majorité silencieuse et même des membres de son propre parti) ce n’est pas pour rien qu’il menace de couper nos relations diplomatiques avec le Quatar de peur que SONKO puisse être armé par WADE. Tous les Sénégalais dignes de ce nom se mobilisent pour faire échec à la destruction programmée du pays par le plus anti patriotique d’entre nous.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here