Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Dimanche 14 juillet, 2013

Youssou Ndour viole la Constitution ! Voyons…

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Décidément, il existe des hommes et des femmes qui pensent savoir, distillant à la volée leurs vérités absolues, éternelles, indémontables, immuables, évidentes, primitives, premières. Leurs vérités cachées. Sont-ils maintenant une «bonne frange», comme le voudrait le faire croire un article, ces compatriotes du ministre du Tourisme et des Loisirs qui estiment que Youssou Ndour est en train de violer la Constitution ? Peut-être que oui, peut-être que non. Soit !
Encore faudrait-il en avoir la certitude. Quelle vérité que cette affirmation : une «bonne frange»… Mais passons, le diable est dans le détail.
Youssou Ndour serait en train de violer la Constitutions du pays qui interdit le cumul des fonctions de ministre avec l’activité de toute activité privée à but lucratif, selon le Réseau africain de défense des usagers, des consommateurs et du citoyen (RADUC). A chacun sa vérité, le RADUC a la sienne. On la respecte et l’on défendra bec et ongle pour qu’elle se dise ici et ailleurs. Mais cette vérité vaut ce qu’elle vaut.
Quand un pays comme le Maroc met une enveloppe de 21 milliards de francs à la disposition de son tourisme pour assurer les termes de la communication et de la promotion Destination Maroc qui lui garantissent un retour d’investissement de plus de 500%, ou encore l’Ile Maurice qui décide d’augmenter la part allouée au secteur du tourisme pour optimiser les recettes, on se dit que le Sénégal qui diminue paradoxalement le budget de ce secteur alors qu’il est de notoriété connue que les recettes brutes du tourisme sénégalais étaient estimées en 2010 à 309,3 milliards de francs CFA, la stratégie de s’inventer un mode de communication et de promotion Destination Sénégal à moindre frais est Youssou Ndour lui-même.

Cela s’entend. Une vérité, parmi d’autres …

Il n’y a pas un organe de presse sénégalais qui ne monterait pas au créneau pour dénoncer avec la dernière énergie les centaines de milliers d’euros que dépenserait le département du Tourisme en campagnes d’affichages, insertions publicitaires, spots audiovisuels, en Europe, Amérique, Asie, Afrique, chez les BRICS. Les adversaires politiques rueraient dans les brancards, les détracteurs iront de leur commentaires et vérités indémontables, les lignes éditoriales anti Youssou Ndour feraient leurs choux gras. Et pourtant, nous savons tous que les Touristes internationaux ne sont pas des Sénégalais et que pour vendre donc la Destination Sénégal, il faudrait bien qu’on aille chez eux, qu’on parle leur langue, qu’on les trouve dans les bureaux, leur domicile, dans leurs avenues, leur cinéma, etc. Mais nous n’avons pas cette culture, nous avons encore cette mentalité de sous-développés et de gens bien coincés dans leurs vérités immuables. On attendra longtemps…

Alors pourquoi un Youssou Ndour sur la scène micro à la bouche pour chanter et vendre le Sénégal sans payer la communication qui sera assurée par les conférences de presse, compte-rendu de presse écrite, audiovisuel, interviews, etc. Le simple fait d’annoncer, sans bourse délier, une prestation à Bercy, a mobilisé la presse française dont le pays est le premier pourvoyeur de touristes au Sénégal. Mais faut-il encore comprendre et se dire : « Tiens, il y a peut-être un concept qui nous échappe ».

De l’humilité voyons ! Une vérité parmi …

Mais bien sûr, qu’il faut un cadre transparent et conforme à notre très chère Constitution que Youssou Ndour a défendue et protégée, on l’oublie, contre l’ancien Président Wade, au péril de sa vie entre janvier et février 2012. Ce n’est donc pas lui, qui avait tout à perdre, alors que d’autres étaient calfeutrés dans leurs salons loin des misères des usagers et consommateurs, qui va violer la Constitution. Chacun sa vérité. La nôtre est celle-ci.

Mr Momar dieng DIALLO
Fekke Maci Bole Diaspora

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Revue de la presse

Youssou Ndour viole la Constitution ! Voyons…