XALIMANEWS- La levée de l’interdiction des transports interurbains est accompagnée d’un fond de 8 milliards 250 millions alloué, en une aide financière directe, aux acteurs du secteur.

D’après les explications du ministre Oumar Youm, le montant initial de la subvention avait été arrêté à 2 milliards 750 millions, avec le Fonds Force Covid-19. Puis, le Chef de l’Etat a décidé de revoir le budget à la hausse.

« Le Président de la République a consenti de mettre 3 milliards supplémentaires. Ce qui fait que le montant alloué aux acteurs du secteur tourne autour de 8 milliards 250 millions Fcfa ».

Oumar Youm de donner les détails concernant notamment la répartition.

« 1,8 milliard sera pour AFTU, 2,3 milliards pour Dakar Dem Dikk, 2 milliards 450 millions pour les taxis, 450 millions pour les gares routières, 600 millions pour les Ndiaga Ndiaye, 300 millions pour les Cars rapides, 150 millions pour les Auto-écoles; 450 millions pour les Motos, vélo-taxis, Jakarta « .
Par ailleurs, 150 millions de Fcfa seront alloué au matériel sanitaire pour permettre le démarrage effectif des activités de transport.

Haut du formulaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here