XALIMANEWS- L’affaire a fait un grand bruit ce week-end à Petit Mbao. L’enquête ouverte suite à la mort du présumé voleur de la Range appartenant au lutteur Eumeu Sène se poursuit et prend une nouvelle tournure après la sortie de l’autopsie. Les deux membres de la garde rapprochée du lutteur arrêtés et accusés de « coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort », risquent d’être poursuivis pour meurtre.

En effet, selon les résultats de l’autopsie, le présumé voleur, Ibrahima Touré, est mort de « contusions multiples sur le tronc et les membres avec hémorragie cutanée musculaire de grande abondance à la suite de coups et blessures volontaires par un objet contondant ».

Selon Pressfrik qui site le journal « Les Echos », les parents de la victime, des proches d’Eumeu Séne et ses voisins, témoins du lynchage ont été entendus par la gendarmerie. Le reste de la bande est activement recherché. La garde à vue des lieutenants du lutteur a été prolongée, précise le journal .

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here