L’impact de la Covid-19 qui s’est fait ressentir dans plusieurs secteurs, n’épargne pas le comité Miss Sénégal opérationnel dans les secteurs du Tourisme et de la Culture. Amina Badiane, présidente du comité Miss Sénégal, lance un SOS aux autorités de l’Etat.

« Nous sommes dans de grosses difficultés nous empêchant de faire face à des castings corrects et à des élections Miss régionales. Nous devrions, à l’heure actuelle, enchaîner les castings pour la nouvelle édition de Miss Sénégal nouvelle vision, faire des tournées dans la diaspora (France, Italie, Maroc, Angleterre), profiter des rencontres et échanges économiques internationales avec la Miss de cette année (Ndèye Fatma Dione, ndlr), à Besançon, le mois de mai dernier. Le Sénégal était le pays invité d’honneur… Tout est annulé après de longues préparations qui nous ont valu beaucoup d’investissements financiers », confie Amina Badiane.
Dans un entretien au quotidien national Le Soleil, elle regrette l’absence de sponsors ainsi que le fait que le comité ait été zappé de l’aide de l’Etat destinée au secteur de la culture. « C’est scandaleux et grave ! C’est une insulte à la mémoire de Moïse Ambroise Gomis (Paix à son âme !). Je le dis haut et fort pour que nul n’ignore que Miss Sénégal est un patrimoine national. L’événement le plus important pour la promotion culturelle et touristique du Sénégal. Personne ne pourra nous empêcher de toucher à ce fonds », martèle Amina Badiane. SENEWEB

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here