XALIMANEWs-La «maladie X» est le nom provisoire que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) donne à la prochaine maladie qui fera son apparition sur Terre et entraînera une pandémie. Comment l’institution internationale se prépare d’ores et déjà à cette maladie dont elle ignore tout.

Comme l’explique Sciences et avenir, l’OMS publie chaque année une liste des maladies dangereuses à l’échelle mondiale. Ce document permet de faire le bilan des pathologies sur lesquelles il est nécessaire d’accélérer la recherche, d’accroître le niveau de surveillance ou de l’efficacité des diagnostics et des traitements.

Or, en 2018, l’organisation avait ajouté à la liste la «maladie X» lors de sa réunion annuelle à Genève. Cette maladie dont on ne connaît pas encore le nom avait rejoint Ebola, Zika, le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ou encore la fièvre de Lassa et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS). Mais c’était avant que la «maladie X» ne prenne la forme du Covid-19 avec l’apparition du virus SARS-Cov-2, à Wuhan, en décembre dernier.

AVANT FIN 2019, LE COVID-19 ÉTAIT LA «MALADIE X»

«Ebola, Zika, et même le Covid-19 ont tous été à un moment la maladie X, cette pathologie qu’on ne connait pas encore et qui s’apprête à émerger» a indiqué Maria Van Kherkove, épidémiologiste, du programme des urgences sanitaires de l’Organisation mondiale de la santé, lors d’une conférence de presse organisée en juin 2020.

«La question désormais n’est pas de se demander s’il y aura un prochain pathogène mais quand», prévient la spécialiste. 

Afin de se préparer au mieux à faire face à une prochaine épidémie, l’OMS s’attèle donc à analyser en détails la manière dont le SARS-Cov-2 a émergé dans la littérature scientifique. L’objectif est de parvenir à améliorer la performance des systèmes de veille permettant de détecter les nouvelles maladies.

Cnews

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here