XALIMANEWS- Bougane Gueye Dany ne supporte par la sortie de Ousmane Sonko sur l’opposition. Et il l’a clairement fait savoir dans un texte publié sur les reseaux sociaux. Le patron de SenTv n’a pas raté le leader de Pasteef. « En tournée à Ziguinchor, Ousmane Sonko, s’est lancé dans des diatribes dont lui seul a le secret. En réalité, il s’agit d’une chanson sémantique où le verbe le plus utilisé n’est autre qu’attaquer de manière maladroite. Visiblement éclipsé par ma descente pour joindre l’acte à la parole en offrant aux sinistrés de la banlieue dakaroise et de la ville de Saint-Louis plusieurs motopompes et des milliers de litres de carburant, Ousmane Sonko a paru comme quelqu’un qui a suffoqué pour avoir essayé d’avaler un os politique au moment où les populations des zones inondées n’attendent rien d’autres que des plats de solutions. Sans me citer nommément, Sonko a défendu ceci : « un politicien de circonstance qui croit qu’avec ses milliards, il pouvait s’engager à la présidentielle et la gagner n’a même pas pu avoir des parrainages.» Il ajoute : «les acteurs de l’opposition ne s’opposent pas au régime de Maky. Ils ne sont pas des opposants au pouvoir, ce sont des opposants du pouvoir. Ils s’opposent aux opposants.» Adepte du «je» de la médisance, celui qui se croit au-dessus de tout d’aller plus loin en avançant qu’au «Sénégal, les acteurs politiques de premier rang sont Idrissa Seck, Macky Sall, Khalifa Sall et moi. Macky est le premier acteur parcequ’il détient le pouvoir étatique. Mais politiquement je considère que je suis devant lui. Pour moi, je suis le premier acteur politique du Sénégal.» Frappé par le Corona-prétention et la paludisme de la mémoire courte, Ousmane Sonko a certainement oublié qu’il est à l’origine de la suspension du signal de Sen Tv au soir du 31 décembre 2019. Seulement, la meilleure interrogation est de se demander pourquoi et comment de tels propos envieux ? Pourquoi ne peut-il pas offrir cinq litres de carburant aux populations sinistrées que de verser dans le concert de la parole sans retourner sept fois sa langue. Ce qui est sûr, le chien aboie et la caravane passe. Dans le chaud désert, il risque de suer face aux actions du/des « milliardaires » qui travaillent à offrir de l’ombre à ceux qui en ont besoin. En tout cas en 2012, les Sénégalais ne connaissaient pas encore Ousmane Sonko. Et, lors des inondations de cette année, en 3 jours, à travers la fondation, j’avais pu mobiliser près de 500 millions francs CFA pour le seul bénéfice des populations sinistrées.C’est dommage qu’en 2020 des incapables et des jaloux m’obligent à descendre sur le terrain pour aider encore des concitoyens dans le désarroi.Il faut savoir se taire si on a rien à dire. Kou merr bokko…» , a-t-il écrit sur sa page Facebook.

3 Commentaires

  1. Ousmane sonko est un vent désinfectant qui circule dans l’air pour débarrasser le Sénégal des politiciens qui puent. Alors, si tu craches contre ce vent il faut s’attendre à recevoir quelle chose sur le nez. Sonko, n’a pademandé à aller faire une émission sur sentv le 31 décembre. Vous avez voulu vous faire une grande audience et avoir de la pub et vous l’avez invité pour faire du gagnant gagnant. Et lors de cette soirée votre télé n’a pas arrêté de jeter un coup d’oeil pour voir combien de suiveurs vous aviez sur les réseaux sociaux comparativement à la RTS ou macky Sall faisait son show du ni oui ni non. Et vous vous glorifiez à chaque fois pour dire que vous aviez plus de suiveurs que la RTS. Vous saviez très bien que ce machin de CNRA de babacar diagne vous mettez la pression mais l’enjeu financier en valait la chandelle pour vous, donc vous avez misé sur sonko. A vrai dire bougane rêve debout de croire que sa promenade dans la banlieue a éclipsé sonko. Juste un exemple, le DG de l’ONAS à seulement invité Sonko à venir le voir pour lui apporter ses preuves à lui sur les milliards que l’état aurait dépensé. Toute l’armada communicationnelle du régime de macky Sall est juste dirigée sur Sonko pas un seul mot sur bougane qui n’est aucun enjeu pour eux. Vous faites encore cette amalgame terre à terre de faire croire aux sénégalais qu’un opposant à un devoir de solutionner les inondations à la place de l’état c’est juste de l’aberation.Vous faites semblant de ne pas comprendre, que Sonko fait de la politique à temps plein sans retenu ni compromission alors que vous bougane vous êtes un politicien affairiste a temps partiel qui négocie des marchés politiques. Les 18 dernières mois qu’est ce que bougane faisait avant les inondations? Il y a eu l’affaire petrotim, l’affaire du fer de la faleme, tout le débat sur la mauvaise gestion et le bradage de nos ressources naturelles ect tu n’a pipe aucun mot parce que tu gerais des affaires personnelles. Sonko dit juste la vérité qui fâche. Vous avez utilisé vos différents supports médiatiques pour faire croire aux sénégalais que vous aviez récolté plus 800.000 signatures pour le parrainage et à l’arrivée vous n’avez même pas été capable d’en avoir 50.000 donc vous mentiez. Birima Ndiaye dans l’émission jakarlo à mis à nu toutes les combines que tu faisais pour voir macky Sall sans succès. Alors, les propos de sonko sur le deal de macky Sall avec cette opposition à lui dont tu fais partie ne fait que refléter cette posture de cette opposition wakhalekate.

  2. Le regard reflète les projets qu’on a en tête. Regardez bien leurs regards. Bougane regarde l’avenir de ses concitoyens et Sonko le bout de ses propres pieds.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here