Mohamed Sylla, de son vrai nom, avait été mis en examen en janvier 2019 et placé en détention provisoire pour son implication supposée dans une rixe. Il a rendez-vous au tribunal le 23 juillet.

MHD est libre… pour l’instant. Mis en examen en janvier 2019 pour son implication présumée dans une rixe mortelle survenue en 2018 et placé en détention provisoire dans la foulée, le rappeur a été remis en liberté sous contrôle judiciaire ce jeudi, a appris Le Parisien, confirmant une information de l’AFP.

Une source proche du dossier a indiqué à l’AFP que le mandat de dépôt du musicien expirait jeudi, et son avocate, Elise Arfi, a confirmé qu’il avait été libéré en milieu de journée.

Sa sortie de prison n’est toutefois pas définitive. Une audience devant la chambre de l’instruction est prévue le 23 juillet. Il pourrait alors retourner en détention, si la cour d’appel de Paris infirme une ordonnance de non-prolongation de sa détention provisoire.

Le Parisien

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here