Au moment où toute la Nation Sénégalaise, dans sa grande diversité, est préoccupée par le phénomène des inondations consécutives au réchauffement climatique mondial, Ousmane Sonko s’emballe et se projette dans le futur mandat Présidentiel. Sans compassion aucune et avec un manque de respect renversant face au malheur des inondés, tel un néophyte au cœur d’une opposition rusée, Sonko n’est intéressé qu’à sa petite personne.

 Au moment où les personnalités de la majorité comme de l’opposition, à l’image du doyen Me Abdoulaye Wade et de Idrissa Seck, planchent sur la pluviométrie et ses conséquences au sein des populations, il est le seul à débattre d’un éventuel troisième mandat du Chef de l’Etat. Ce, en promettant la prison pour les citoyens qui, dans une démocratie normale comme celui du Sénégal, pense qu’une telle éventualité ne dépend que de l’interprétation de la loi par les sages du Conseil constitutionnel.   

 Voilà un nain politique

Abdoulaye KHOUMA
Responsable politique APR à Kaolack

2 Commentaires

  1. A votre place je me cacherait, rangerait ma plume et fermerait ma bouche jusqu’à la fin de l’hivernage. quand on est dernier de la classe on se cache sous la table avant qu’on ne nous tende pas 4.

  2. Les inondations au senegal n’ont rien a voir avec les changements climatiques. Il ne faut surtout pas souhaiter que les effets du changements climatiques frappent mon senegal, sinon personne ne serait la pour en parler. Moins de 100 mm d’eau et on est inonde. Imaginez des tempêtes ou des ouragans au senegal, Dakar va disparaitre de la carte du monde. Alors taisez vous car vous n’avez aucun argument a offrir au sénégalais a qui vous avez volé, dépouille de leurs ressources naturelles pour enrichir la famille de macky sall, ses amis et enfin les petits militants d’en bas dont vous êtes.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here