Le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédent due à la pandémie de Covid-19. Découvrez le bilan des pays et l’évolution dans le monde concernant l’épidémie de coronavirus ce samedi 6 juin 2020. On recense plus de 6,7 millions de cas dans le monde et près de 400.000 décès dus au Covid-19. L’Amérique latine désormais le nouvel épicentre de la pandémie tandis que le bilan reste élevé aux Etats-Unis. L’Europe se déconfine progressivement, l’Italie rouvre ses frontières.

Ce samedi 6juin, le virus Covid-19 touche 6.740.361 cas confirmés et a fait au total 394.984 morts dans le monde. Alors que de nombreux pays européens ont entamé leur déconfinement, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies prévient : l’Europe doit se préparer à une seconde vague de coronavirus.

L’Iran a annoncé ce samedi 6 juin, 2.269 nouvelles contaminations au cours des dernières vingt-quatre heures, soit la plus forte hausse enregistrée depuis deux mois dans le pays. Le pays recense 75 décès en 24h, soit 8.209 au total. Le pays comptabilise désormais 169.425 cas déclarés . Les chiffres officiels témoignent d’une accélération de la propagation de la maladie depuis le début du mois de mai. Téhéran a réimposé des mesures de confinement dans la province du Khouzestan (sud-ouest), qui reste classée rouge, soit le plus haut niveau de risque selon le code couleur établi par les autorités.

La Belgique est l’un des pays qui testent le plus dans le monde. Au dernier bilan ce samedi 6 juin, on dénombre 165 nouveaux cas confirmés d’infection au covid-19, ce qui porte à 59.072 le nombre de cas confirmés au total. Les autorités sanitaires déclarent 9.580 décès (+15 en 24h). La Belgique a annoncé l’ouverture de ses frontières avec les autres pays de l’UE.

Le bilan des États-Unis reste très élevé. Le pays compte ce samedi 6 juin 1.897.838 cas recensés. Selon l’institut Johns Hopkins, le nombre de décès augmente ce jour avec 922 morts en 24h (1.021hier), soit 109.143 décès au total. Même si la pandémie ralentit dans le pays depuis le pic atteint à la mi-avril, les professionnels de la santé s’inquiètent, avec les manifestations contre la brutalité policière et le racisme, d’une résurgence dans les semaines à venir.

Le Brésil dévoile un bilan catastrophique qui ne cesse de grimper, il est considéré comme le nouvel épicentre de la pandémie selon l’OMS. Il devient le 3e pays le plus endeuillé, dépassant le bilan de l’Italie. Il enregistre ce samedi 6 juin, 1.358 morts en 24h. Le pays dénombre 646.006 cas recensés et 33.689 décès au total. Cependant, ces données seraient largement sous-évaluées. Débordées, les autorités peinent à tester les vivants comme les morts. Certains décès dus au Covid-19 sont enregistrés avec vingt jours de retard. Selon des estimations, divulguées par la presse, le nombre de personnes réellement infectées serait de douze à quinze fois supérieur aux chiffres annoncés par les autorités. Le Brésil, dont le président Jair Bolsonaro appelle régulièrement à la levée des restrictions pour préserver l’économie et l’emploi, représente plus de la moitié des cas de contamination et des morts du Covid-19 en Amérique latine. Le président brésilien a menacé ce vendredi 5 juin de retirer son pays de l’Organisation mondiale de la santé, à l’instar de son homologue américain Donald Trump, pour protester contre son « parti pris idéologique ».

Au Mexique, le nombre de morts dû au coronavirus a doublé en 24h avec 816 décès recensés contre 1.092 la veille. Le pays compte actuellement 110.026 cas et 13.170 morts au total. C’est le pays le plus lourdement touché après le Brésil.

En Russie, le bilan du nombre de morts grimpe. Les autorités comptent désormais 449.256 cas détectés pour 5.520 morts dont 136 décès ces dernières 24h. L’ampleur réelle de la pandémie tarde à venir. La statistique en Russie ne donne pas d’information sur le cours réel des choses, mais sur les besoins du pouvoir à un moment donné », commente un article du magazine russe The New Times. Moscou commence son déconfinement malgré de nombreux cas quotidien.

La Chine déclare 3 nouveaux cas importés de contamination et dénombre 83.030 cas au total et 4.634 morts ce vendredi 5 juin. Le pays a annoncé ce jeudi une reprise très limitée des vols internationaux la semaine prochaine. Toutes les compagnies pourront ainsi assurer un vol par semaine. Les passagers devront toutefois être testés à leur arrivée sur le sol chinois. « Aucun des 300 cas asymptomatiques de COVID-19 découverts lors de la campagne de tests de masse dans la ville n’a contaminé d’autres individus », c’est l’affirmation faite par un expert chinois basé sur des résultats de tests effectués sur plus de 3 millions de personnes.

Au Royaume-Uni, le gouvernement comptabilise 283.311 cas et dépasse ce jour la barre des 40.000 décès avec et 40.261 morts au total. Le bilan remonte encore et on compte ce vendredi 5 juin, 357 morts en 24h (176 hier). Une quatorzaine est imposée pour les voyageurs même en provenance de la France finalement, la France a annoncé une mesure de réciprocité si c’était le cas. Le Royaume-Uni poursuit son déconfinement avec l’ouverture des écoles ce lundi. Les rassemblements de 6 personnes sont désormais autorisés et les personnes les plus fragiles, forcées de s’isoler totalement, peuvent sortir prudemment. Certains commerces et les marchés peuvent reprendre. Le gouvernement britannique envisage d’instaurer des ponts aériens avec certains pays faiblement affectés afin d’éviter la quarantaine.

En Italie, le bilan stagne. On compte 85 décès de plus en 24h (88 la veille) ce vendredi 5 juin, portant le nombre de morts à 33.774 au total depuis le début de l’épidémie. Le nombre total de cas recensés est de 234.531. L’Italie a rouvert ses frontières ce 3 juin et a annulé la quarantaine obligatoire des étrangers de l’UE. Les Italiens peuvent désormais circuler librement entre les différentes régions. Les terrasses, cafés, commerces et la plupart des monuments ont rouvert, suivront les cinémas et lieux de spectacle le 15 juin. 

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires, ce vendredi 5 juin 2020, concernant la pandémie de COVID-19, fait état de 153.055 cas confirmés et de 29.111 morts au total. On recense 46 morts ces dernières 24h dans les hôpitaux. Ce bilan ne comprend pas les décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux au cours des dernières 24 heures. Ces données seront actualisées le mardi 9 juin. Selon les dernières données, le nombre de décès en EHPAD et EMS est de 10.350 morts. Le nombre de décès en milieu hospitalier est lui de 18.761. La France poursuit son déconfinement avec en seconde phase. 

L’Espagne compte 1 décès ces dernières 24 heures ce vendredi 5 juin et 52 au cours des 7 derniers jours. Le nombre total de morts s’élève à 27.134. Le pays compte désormais plus de 240.978 cas recensés. L’Espagne rouvrira ses frontières au 1er juillet. 52 % de la population passe en phase 3 de déconfinement ce lundi, dernière étape avant un retour à la normal. Seuls les bars et discothèques restent fermés pour le moment.

En Egypte, on signale 1.348 nouveaux cas de contaminations au cononavirus. Le pays compte actuellement 31.115 cas au total et 1.166 décès dont 40 ces dernières 24h. Depuis le 25 mars, le gouvernement égyptien impose un couvre-feu nocturne constamment renouvelé, qui varie entre neuf et 13 heures, pour freiner la propagation du virus.

En Inde, la pandémie frappe lourdement. Les cas se multiplient dans les campagnes. L’Inde recense désormais 236.954 confirmés exactement et 6.649 (+286) morts.

La situation s’aggrave au Pérou qui a franchi la barre des 5.000 morts. Le pays compte désormais 183.198 cas de contaminations et 5.162 décès, c’est le second pays le plus touché en Amérique latine après le Brésil. La situation est jugée catastrophique dans les hôpitaux. Deuxième en nombre de contaminations en Amérique latine, le Pérou (33 millions d’habitants) est troisième en nombre de morts derrière le Brésil et le Mexique.

En Allemagne, le bilan est en nette baisse. Le pays compte ce samedi 6 juin mai 184.924 cas recensés pour 8.658 décès (+23). Le gouvernement allemand a décidé mercredi de lever à partir du 15 juin ses mises en garde sur les voyages touristiques en Europe décrétées en mars en raison de la pandémie du coronavirus, a indiqué le ministre des Affaires étrangères.

Au Portugal, le déconfinement se poursuit progressivement. On compte ce samedi 6 juin, 33.969 cas et 1.465 morts (+10). Le pays se dit prêt à accueillir les voyageurs cet été. Les cinémas, théâtres, salles de spectacle et salles de sport ont commencé à rouvrir lundi. Les centres commerciaux peuvent aussi rouvrir à l’exception de Lisbonne dont la circulation du virus est encore active.

En Corée du Sud, suite à l’émergence de nouveaux clusters de contamination dans la région métropolitaine de Séoul, des mesures sanitaires plus renforcées sont appliquées dans cette zone abritant la moitié de la population du pays. On compte à ce jour 11.719 cas pour 273 décès recensés (+0 en 24h). 

Au Chili, l’épidémie s’accélère et compte près de 5000 nouvelles contaminations en 24h. Le pays dénombre 118.292 cas recensés et 1.556 morts au total dont 81 ces dernières 24h.

La Suède dépasse la barre des 4.000 morts depuis le début de l’épidémie. C’est l’un des rares pays à ne pas avoir choisi l’option confinement, mais juste des recommandations. Le pays recense plus de décès que les pays voisins, la Suède reconnaît s’être trompée dans le choix de ne pas confiner la population. On compte ce samedi 6 juin 42.939 cas infectés et 4.639 décès (+77). La Suède 
 

Le Japon compte 16.958 cas recensés au total et 916 (+5) décès ce samedi 6 juin. Le gouvernement a annoncé la levée de l’état d’urgence dans tout le Japon. Pour relancer le tourisme, le gouvernement a dégagé un budget de 1.700 milliards de yens (14 milliards d’euros).

Le Maroc prolonge son confinement jusqu’au 10 juin. Le pays compte 26 nouveaux cas de contaminations et 8.071 cas au total, mais peu de tests sont réalisés. Le pays déplore actuellement 208 décès (+0 en 24h). La situation sanitaire est stable, mais pas totalement rassurante, a déclaré le Premier ministre marocain Saad-Eddine El Othmani.

La Pologne, qui compte actuellement 25.410 cas de contaminations et 1.137 (+20) morts dues au Covid-19, a rouvert ce 18 mai les salons de coiffure, cafés et restaurants. 

La Roumanie a annoncé, en même temps que les premières mesures de déconfinement, le port du masque obligatoire depuis ce 15 mai dans les lieux fermés et les transports publics. Le pays compte à ce jour 20.103 cas et 1.316 (+11) décès dus au Covid-19.

La Suisse compte ce samedi 6 juin, 1.921 (+0) décès pour 30.936 cas déclarés. Le pays a décidé de rouvrir plus tôt ses frontières avec tous les pays de l’UE le 15 juin, une mesure réclamée par l’Italie.

L’Algérie, lLe gouvernement algérien a prolongé jeudi 28 mai ses strictes mesures de confinement dans la presque totalité du pays jusqu’au 13 juin. On dénombre ce samedi 6 juin, 9.935 cas recensés et 690 décès (+9)dus à l’épidémie. 

L’épidémie se développe en Afrique mais reste modéré. L’Afrique du Sud compte 43.434 cas recensés ce samedi et 908 (+60) morts. 

Sortiraparis

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here