Xalimanews- Le bras de fer continue entre le ministère de la Santé et les membres du corps médical déployés dans le cadre de la la lutte contre le coronavirus. En effet, ces derniers se disent choqués par les propos de Ibrahima Souka Ndella Diouf, DRH du ministère de la Santé et de l’action sociale qui affirme qu’il n’existe aucun contrat entre eux. Cherif Aidara Ndiaye, doctorant en médecine à l’université Cheikh Anta Diop persite, un contrat les lie bel et bien avec ledit ministère même s’il est verbal: « cela fait plusieurs mois que les médecins, infirmiers, brancardiers, bref, tout le corps médical est mobilisé afin de lutter efficacement contre le cironavirus. On est arrivés à un moment où la situation devient un peu inquiétante parce, que étant des médecins qui ont été là depuis le début, si le directeur des ressources humaines du ministère de la Santé et de l’action sociale se met devant et nous regarde dans les yeux pour nous tenir un certain nombre de propos, alors on dit il ya problème », se désole-t-il sur IRadio. « Ce que nous réclamons c’est simple et ce sont des choses qui ont été acquises bien vrai qu’on avait un contrat verbal tout au début avec la direction des administrations générales et de l’équipement », précise-t-il.

Mariama Kobar Saleh

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here