Les chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) sont réunis, ce lundi 27 juillet, en sommet extraordinaire. Cette réunion par visio-conférence est présidée par le président du Niger, Mahamadou Issoufou, actuel président en exercice de la Cédéao. L’objectif est d’aider le Mali à sortir de la crise politique.

« La crédibilité de la Cédéao est en jeu dans cette crise », a déclaré pour sa part Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire. « Nous sommes du côté du peuple malien, mais nous ne sommes pas du côté du désordre », a-t-il ajouté. Tout en acceptant les conclusions des médiateurs de la Cédéao, Alassane Ouattara a exigé la démission immédiate des 31 députés contestés par la population ou tout au moins leur suspension, l’élection d’un nouveau bureau de l’Assemblée nationale malienne et une Cour constitutionnelle recomposée.

Source : RFI

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here