XALIMANEWS- La révélation est faite par le ministre de l’Economie. Dans un contexte de crise sanitaire, le Sénégal doit fait face à une révision de ses états de finances notamment sur les priorités en matière d’investissement. Le plan Sénégal Emergent (PSE) devrait subir des retouches.

« Nous conduisons actuellement une revue du Plan d’actions prioritaires 2019-2023. Au mois de juillet, nous pourrons dresser la liste des projets concernés », a expliqué Amadou Hott, dans une interview sur une édition spéciale de juillet de Jeune Afrique.

Le ministre de l’Economie informe, toutefois, que des chantiers majeurs de l’État sont déjà écartés de la liste des recalés.

« Il y a des projets prioritaires, comme le TER, certains aménagements routiers ou encore des réalisations dans les secteurs de la santé et de l’agriculture, qui se poursuivront comme prévu », a-t-il dit.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here