XALIMANEWS-Le navire flottant ammarré au niveau du mole 4 du Port de Dakar par la Senelec commence à susciter le débat. En effet, des spécialistes avaient tiré la sonette d’alarme pour attirer l’attention sur le danger que ce bateau pourrait représenter pour la population de Hann Bel Air. Mais, suite à l’inertie des autorités, Oumar Faye de Leral Askanwi entre dans la danse et interpelle les autorités: « le navire turc que le Sénégal a loué pour 5 ans pour un montant de 150 milliards est en train d’avoir des conséquences trés graves dans le pays, que ce soit sur l’environnement mais aussi sur l’économie. Un autre aspect que l’on semble ignorer, c’est l’aspect sanitaire. Des risques de maladies cardiovasculaires guettent la population. il empêche aussi aux pecheurs de Bel Air de pêcher tranquillement », alerte-t-il.
Suffisant pour qu’il demande aux autorités de réagir: « ce que nous voulons c’est que l’Etat du Sénégal prenne ses responsabilités parce qu’il n’est plus question qu’il reste au Sénégal. Qu’ils trouvent d’autres alternatives pour combler le deficit énergetique mais le navire nous n’en voulons pas et le combat ne fait que commencer », fait-il savoir.
Pour rappel, la Senelec a fait recours a une centrale flottante turque pour produire de l’électricité suite à la panne de la centrale de Bargny-Sendou.

Mariama Kobar Saleh

1 Commentaire

  1. Et du coup on avoue, indirectement, que la SENELEC loue une centrale électrique turque. Et pourtant toute la presse s’était faite comme complice de Makhtar Cissé, pour présenter la présence de bateau énergie turque comme une affirmation complotiste.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here