XALIMANEWS : Le ministre des sports a rendu hommage à l’ancien président de la fédération sénégalaise de Basket, Abdoulaye Seye Moreau, décédé ce week-end.
Dans un message de compassion, Matar Ba loue les qualités de l’homme.
« C’est avec tristesse et consternation que j’ai appris le rappel à Dieu du Président Abdoulaye Seye « Moreau ». Une immense perte pour le monde sportif et particulièrement la famille du basket-ball sénégalais, africain et mondial.
Il est des circonstances douloureuses dans lesquelles il devient bien pénible de remplir son devoir ; celui qui m’incombe  en ce jour m’attriste profondément. C’est en proie à une profonde émotion que je viens, au nom du mouvement sportif, adresser un vibrant hommage à ce grand dirigeant sportif, l’homme de bien que la mort nous a ravi. Les éminentes et solides qualités de son caractère, sa nature franche et loyale lui a valu l’estime et la sympathie  de tous. Toujours animé du noble désir de servir le sport de son pays, de son continent et du monde  et de se dévouer au sport sénégalais, le Président Abdoulaye Seye « Moreau » faisait partie des dirigeants  du mouvement sportif et olympique les plus respectés et les plus écoutés.
Je me souviens encore de la joie avec laquelle, il recevait de mes mains la distinction des journalistes sportifs au théâtre National Daniel Sorano, où il avait tenu un discours mémorable pour les générations actuelles et futures. Le sport pour lequel il a vécu, avec toute l’ardeur d’une conviction sincère durant toute sa vie, a accompli son évolution vers un idéal de solidarité qu’il a toujours rêvé de voir briller sur le monde.
Puissent nos regrets sincères et l’hommage que le monde sportif attristé rend à sa mémoire, adoucir s’il est possible, la douleur de sa famille naturelle, celle du basketball du mouvement sportif et olympique en général.
A nom du Président de la République, Son Excellence Macky Sall, de l’ensemble du gouvernement et du mouvement sportif sénégalais, j’adresse à tous, mes condoléances les plus attristées », lit-on.
    

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here