L’avion Md8 loué par la compagnie nationale, Sénégal Airlines pour un coût de 140 millions de francs CFA, n’a finalement pas survolé le ciel sénégalais pour défaut de certificat de navigabilité non délivré par l’Agence pour la navigation civile et maritime (ANACIM). L’Observateur dans son numéro du jour révèle que l’ANACIM a refusé de délivrer le permis de navigabilité pour des raisons de sécurité à cause de l’âge avancé de l’appareil (32 ans).

 Finalement, la compagnie aérienne nationale a jeté son dévolu sur la compagnie Air Mauritania pour louer un 737-500 très peu adapté au réseau pour remplacer son avion en révision générale à Istanbul et dont le retour est prévu le 15 juin prochain.

Un autre appareil Airbus 320 cloué au sol depuis un bon moment fait aussi perdre des millions de francs CFA à la compagnie aérienne. Ce qui fait dire à des experts de l’aviation interrogés par l’Observateur que «l’avion qui devrait générer des ressources est devenu une charge». Car, Sénégal Airlines ne peut pas retourner l’avion à cause du contrat de location longue durée.

2 Commentaires

  1. ceux qui voyagent dans la sous région savent que les vols de Sénégal Airlines sont souvent annulés ou retardés. quelquefois même les passagers sont versés dans d’autres compagnies comme air Mauritanie, ou air Burkina entre autres. Sénégal Airlines, c’est du n’importe quoi! Moi je le prends plus!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here