Une vingtaine de voitures ont été immobilisées pour non-respect du couvre-feu instauré depuis le 23 mars et un circuit clandestin de transport en commun interrégional démantelé dans la région de Fatick, a-t-on appris lundi de la Gendarmerie. Des cars et des taxis font partie des voitures immobilisées, «et un circuit clandestin de transport en commun interrégional, de Fatick vers Kaolack, et vice-versa, a été identifié et démantelé par nos éléments», a précisé le capitaine Youssouph Sané, commandant de la compagnie de gendarmerie de Fatick. «Nous veillerons à mettre un terme à ce mode de transport clandestin», a-t-il promis, déplorant le non respect du couvre-feu dans la région de Fatick, par exemple dans les villages de Bicole, Toucar, Ngouye, Ngalagne Diaraf et Niakhar. «Près de 35 personnes ont été interpellées pour non-respect du couvre-feu, surtout dans les zones rurales», a annoncé M. Sané. «Très souvent, nous rappelons les individus interpellés à l’ordre en les sensibilisant sur le couvre-feu instauré, pour qu’ils restent chez eux», a expliqué le commandant de la compagnie de gendarmerie de Fatick.

Journal Tribune

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here