Dame Amar, sa copine Alya, Diadia Tall, Louty Ba, les surnommés «Nekh » et «Poupette » ont été déférés au parquet, ce mercredi, pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne en danger et violation de la loi sur le couvre-feu. Amadou Niane est le seul du lot à être visé pour recel de malfaiteur. Ils ont bénéficié d’un retour de parquet mais dans son édition de ce mercredi Libération quotidien a fait des révélations détonantes.

Des résidus de cocaïne prélevés dans l’appartement

Libération a révélé que l’autopsie, réalisée sur la dépouille d’Hiba Thiam, a confirmé qu’elle est décédée suite à un arrêt cardiaque causée par une overdose.Une découverte qui n’est pas surprenante aux yeux des gendarmes et pour cause. Les «experts» de la gendarmerie, qui avaient passé au peigne fin l’appartement meublé où s’est déroulé le drame, dans la nuit du vendredi au samedi, ont signalé la présence de résidus de cocaïne sur certains meubles. «A l’exception d’Alya, nous avions tous consommé de la drogue, ce soir-là », a soutenu, par ailleurs Djibril Ndiogou Basse alias «Nekh », bien que ce dernier a changé de versions à plusieurs reprises.

Nekh : «A l’exception d’Alya, nous avions tous consommé de la drogue ».

Vérité ou mensonge, Dame Amar a maintenu, lors de ses différents interrogatoires, qu’il était dans le salon de l’appartement avec ses amis mais, vers 23 heures, il a dû, selon lui, les quitter suite à une scène de jalousie de sa copine Alya, une Française originaire de la Tunisie. D’après ses dires, il s’est ensuite endormi avec elle. Toujours selon ses propos, c’est vers 6 heures du matin, qu’on lui a signalé le «problème». Dame Amar a assuré aux enquêteurs avoir dit à ses amis de gérer la situation comme ce sont eux qui étaient avec Hiba Thiam au moment du drame. C’est ainsi, dit-il, qu’il s’est rendu chez Amadou Niane, au Plateau, où il a laissé sa voiture, avant de faire mouvement vers un appartement meublé, sis à Yoff, pour se reposer.

Ce qu’a dit Dame Amar.

Après avoir « retracé » le signalement téléphonique de Dame Amar, les gendarmes se sont rendus chez Amadou Niane qui leur a indiqué le lieu où il se trouvait. La suite est connue. A la question des enquêteurs à savoir si Dame Amar était bien avec elle dans la chambre comme il l’affirme, sa copine a confirmé uniquement sa présence, à ses côtés, quand elle s’est réveillée.


Louty Ba : « Je ne voyais que des ombres».

Louty Ba pour sa part, a dans un premier temps, assuré avoir fait un massage cardiaque à Hiba Thiam lorsque cette dernière a commencé à vomir du sang. Puis, il changera de version pour jurer qu’il était, en ce moment, défoncé et qu’il ne voyait que des «ombres », comme il l’a dit. Fatima Rigal dite Poupette prétend qu’elle dormait mais Diadia Tall a anéanti cette défense martelant que «tout le monde était éveillé». D’après lui, ils étaient tous debout au moment du drame puisque Hiba Thiam est décédée vers 2 heures du matin. C’est d’ailleurs, Diadia Tall qui a appelé les secours vers les coups de 6 heures du matin.

Quatre délits retenus.

Dans tous les cas, Dame Amar, Alya, Diadia Tall, Louty Ba, «Choupette » et «Nekh » sont déférés au parquet, ce mercredi, pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne en danger et violation de la loi sur le couvre-feu. Amadou Niane est, lui, visé pour recel de malfaiteur. Par ailleurs, des perquisitions ont été effectuées chez Amadou Niane et dans l’appartement meublée où se tenait la «house party » infernale. Les gendarmes ont posé le dernier acte de leur enquête en interrogeant, hier, Rougui Diao. Cette dernière a été interrogé, sous le régime de l’audition libre, sur le contrat signé avec l’agence immobilière chargée de la gestion du Garden, nom donné à l’immeuble abritant l’appartement où tout s’est passé.

1 Commentaire

  1. Vous nous pompez l’air avec cette histoire de Hiba THIAM !
    L’unique problème du Sénégal est le Politicard traître en intelligence constante avec les ennemis de l’Afrique Macky SALL avec son régime qui sont 1000 fois pires que le CORONAVIRUS !
    CORONA-REGIME qu’il urge de déboulonner au plus vite…
    J’invite les Sénégalais et singulièrement les PATRIOTES de PASTEF et d’ailleurs de ne jamais se laisser distraire par cette clique de Criminels et de rester toujours concentrés et déterminés…
    Nous demandons et ne cessons de demander à DIEU de nous aider autant que faire se peut pour nous débarrasser de ces Gens qui ne valent, en réalité, rien. Bouses de vaches Moo Lène Tané

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here