Cette guerre fratricide que le Sénégal et l’Afrique mènent contre le Covid 19 prouve que nous pouvons la gagner et à l’avenir, gagner d’autres guerres. En effet, qui l’eut cru ? Aiu moment où l’occident se trouve confronté face à cette pandémie à la plus difficile équation sanitaire de son existence, le continent africain résiste, grâce à ses ressources humaines et à ses populations qui de plus en plus, prennent conscience des enjeux économiques, sociaux et géopolitiques du coronavirus. Cela est d’autant plus évident qu’il a le mérite de raviver la flamme de l’espoir partout à travers notre région. C’est la raison pour laquelle Excellence monsieur le Président de la République, votre dernière contribution reprise par une bonne partie de la presse nationale et internationale s’est avèree on ne peut plus capitale. À vous lire Excellence, l’on se rend compte avec fierté et en toute bonne foi, que c’est l’Afrique qui parle, que c’est le Sénégal qui se positionne, que c’est une voix écoutée grâce à son leadership et à celui de son pays qui déjà, donnent les orientations futures dans ce que vous avez avec pertinence, fini d’identifier comme étant le nouvel ordre mondial.Excellence, l’Afrique n’est guère, un No man’s land comme vous l’avez encore si courageusement rappelé. Berceau de l’humanité et point de départ de la première civilisation, l’Afrique trouve à l’occasion de l’après Covid 19, le meilleur moyen de s’affirmer au rendez vous imparable de la redéfinition de ce nouvel ordre mondial.À ce propos, l’essentiel selon nous réside dans vos efforts et stratégies déjà déclinés dans le seul referenciel des politiques publiques actuellement en vigueur au Sénégal, qui se trouve être le PSE. De l’éducation à l’environnement en passant par la santé, toutes les composantes de cet ambitieux plan seront encore plus d’actualité pour servir de simulation à notre continent et conquérir enfin la place qui est la sienne dans le concert des nations.Dans le cadre du Sénégal et nous en sommes en phase avec vous, il s’agira entre autres :-de renforcer le capital humain en tous domaines de compétences-de booster l’économie par le développement et la promotion du secteur agricole-d’encouragee et de soutenir l’entrepreneuriat-de mettre l’accent sur l’éducation et la formation en insistant sur le civisme et la citoyenneté-de considérer les secteurs de la santé et de l’éducation comme des surpriorités dans le Sénégal d’après pandémieL’Afrique, par le truchement de ce modèle auquel nous croyons et appelons modèle sénégalais, s’y retrouvera grâce à votre volonté politique manifeste ainsi que votre leadership. Par voie de conséquence, la transition sera toute trouvée afin que le continent puisse bénéficier d’une part de marché plus considérable sur l’économie mondiale. Le fossé est jusque là immense, Excellence, entre les exportations et l’excès d’importations, raison de l’anormal déséquilibre entre les puissances dites grandes et les nôtres. À partir de ce moment Excellence, votre conviction forte consistant à soutenir lors de votre contribution ainsi que lors de votre adresse à la nation du 03 avril dernier, qu’il est temps de procéder à la promotion et à la concrétisation absolue du consommer local pour mieux maîtriser notre économie et bloquer l’inflation à tous les niveaux. Au Sénégal Excellence, une telle trouvaille si nous y insistons, permettra de réaliser des bons insoupçonnés en termes d’emplois des jeunes puisque c’est un boulevard ouvert l’employabilité avec votre engagement sans faille à accompagner des secteurs comme l’agriculture. C’est selon nous la clef la mieux indiquée vers l’émergence.Notre conviction se fonde d’ailleurs sur le fait Excellence, que lors de l’audience que votre auguste autorité a bien voulu nous accorder le 27 septembre 2018, vous avez beaucoup insisté sur votre volonté de voir l’Afrique et le Sénégal occuper à l’avenir les premiers rangs dans la course effrénée vers l’envol économique pour laquelle tous les pays du monde rivalisent d’engagement et d’ardeur. Vous nous confiez le même jour Excellence, que tous les Etats nations ont mis en  avant le patriotisme, l’engagement de leurs dirigeants avec la détermination citoyenne de leur jeunesse pour prendre de l’avance sur les autres ou arriver à leur niveau afin de traiter d’égal à égal dans un monde en pleine mutation. Nous étions convaincus de vos positions Excellence, et votre ferme détermination à travers votre omniprésence dans la lutte contre le covid 19 vient le conforter. Nous pouvons en effet développer l’Afrique et le Sénégal dans le dépassement de nos différences, de nos passions. Cela demeure notre seul point de vue. Et c’est le seul qui vaille dans le contexte actuel où l’histoire nous met à l’épreuve de la réalité. .Vous citiez d’ailleurs fort à propos Cheikh Hamidou Kane, excellent auteur de l’aventure ambiguë. En effet Excellence, nous voici arrivés au moment où nous devons nous dire que tout part de l’Afrique et que donc tout doit revenir à l’Afrique, avec notre détermination certes. Comme pour vous renforcer quant à cette Afrique vivante, Cheikh Anta Diop, auteur de nations negres et culture écrivait à la p14 de la préface du livre sus cité  » À l’heure actuelle, c’est une situation identique que nous trouvons en Afrique et dans tous les pays colonisés. On saisit le danger qu’il y a à s’instruire de notre passé, de notre société, de notre pensée, sans esprit critique à travers les ouvrages des occidentaux ». Restons donc nous mêmes,encourageons nos talents et restons ouverts au monde.
Patriotiquement et respectueusement à vous, Excellence monsieur le Président de la République.
Mamadou Biguine Gueye Coordonnateur du mouvement MalawApr Fatick.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here