XALIMANEWS : Le débat sur le foncier continue de faire rage au Sénégal. Selon le Grand Serigne de Dakar, il est anormal que des surfaces terrestres allant jusqu’à 50 hectares soient attribuées à une seule personne.

5 Commentaires

  1. En fait on enrichit des personnes sans cause. Normalement les terres agricoles ne peuvent etre donne qu’en bail et jamais en titre foncier et sur les dernieres affaires on se rend compte que tous ont des titres fonciers et pire ils n’ont pas valorise leur terrain au moment ou ils demandaient le titre foncier, Je ne vois pas au nom de quoi on devrait donner autant de terres M. Ngom et on ne fait pas de meme pour les paysans. Vous donnez des ha en titre foncier a n’importe quel senegalais, il suffit qu’il presente un projet viable il sera finance mais cette possibilite n’est donnee qu’a certains soit disant entrepreneurs.

  2. Les terres agricoles qui ont été transformées en titre foncier par Babacar Ngom Sedima achetés à 166fcfa le mètre carré seront revendues par le sieur Ngom d’ici 10 ans à 25 000 fcfa le mètre carré à des groupes étrangers
    Le projet horticole n’est qu’un trompe-l’œil pour faire croire qu’ils veulent exploiter les 300 ha mais en réalité c’est la terre qui les intéresse
    Le prochain régime devra annuler ce titre foncier signé par Macky Sall

  3. Merci, kilifeu dji !
    Il n est pas concevable de donner des dizaines hectares du domaine national pour usage agricole et que
    ces terres soient transformees en
    titres fonciers. C est une forme
    de colonisation du bien commun, une usurpation.
    Cette question est fondamentale, il ne faut pas l esquiser.
    Cette loi du domaine national doit etre revisitee si on ne veut pas retourner encore a l epoque medievale europeenne ou les seigneurs proprietaires terriens faisaient outrages aux bas peuples : les serfs.
    Ils sont entrain de s enrichir sur des
    acquises gracieuses pour une bouchee de pains et dont
    l hypotheque a la banque peut generer des milliards.
    Voila comment on fabrique des milliardaires au Senegal !
    Wassalam

  4. Mr ngom dispose déjà de centaines d’hectares entre ndiakhirate et notto ,mais apparemment ça suffit toujours pas.Ces soi-disant patriotes champion national bénéficient plus qu’ils ne servent le pays ,en voyant de près on se rend compte qu’ils emploient peu de gens ( ces des gardiens de ferme,des vigiles,des chauffeurs et ouvriers d’usine avec des salaires dérisoires) contrairement a ce qu’ils font croire .Le président doit purement et simplement annulé ce titre foncier .

  5. On construit partout et n’importe comment.Des femmes, des maisons, beaucoup d’argent, de biens, la folie des possessions outrageuses. Un désordre irrétrécissable et crescendo. Un pays victime de la folie d’accaparement d’un régime au suivant. C’est grave et persistant.Jusqu’à quand? Les lois et les paroles n’y peuvent rien.ce sont nos poitrines et des tètes àguérir de nos propres turpitudes

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here