XALIMANEWS- La junte militaire au Mali doit remettre sans délai le pouvoir à un gouvernement de transition dirigé par un civil, a déclaré mardi le président de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest.

La junte militaire au Mali doit remettre sans délai le pouvoir à un gouvernement de transition dirigé par un civil, a déclaré mardi le président de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

L’organisation, qui a pris rapidement des sanctions contre les militaires ayant renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août, a fixé à ce mardi la date butoir pour que la junte désigne un président et un Premier ministre de transition en vue d’élections dans un délai de 12 mois.

La junte a cependant fait adopter samedi une charte politique n’excluant pas l’accession d’un militaire à la présidence par intérim. Elle n’a donné aucune date sur la formation du nouveau gouvernement.

Reuters

2 Commentaires

  1. Les militaires doivent s’effacer, rentrer dans les casernes et remettre le pouvoir entre les mains des civils.Ce sont les civils qui sont les maîtres d’œuvre des événements en cours. et les militaires une courroie de transmission.La CEDEAO devrait être entendue et suivie sur ce point crucial sans concession

  2. Oui pour remettre le pouvoir aux civils mais pas dans la précipitation pour le remettre encore entre les mains d’un salopard. La cedeao n’a rien fait et rien dit quand cette famille de prédateurs de ibk pillait les ressources du pays et tuait les maliens avec sa police. Alors qu’elle la ferme et laisse les militaires dérouler.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here