XALIMANEWS : Me Abdinar Ndiaye, demande l’arrestation du directeur exécutif de la section sénégalaise d’Amnesty International, Seydi Gassama, pour avoir partagé la vidéo sur son compte twitter afin de s’indigner du traitement inouï qu’a subi la fille F N, âgée de 29 ans, avant de la supprimer à la demande de la famille. Selon la robe noire, Seydi Gassama est le premier fautif dans cette affaire. A l’en croire, dans un Etat de droit, Seydi Gassama serait mis aux arrêts et traduit en justice pour avoir partagé la vidéo. Pour lui, c’est la vidéo de M. Gassama qui a mis au courant le public de l’affaire. Il rappelle que la publication ou montage d’audio ou vidéo portant atteinte à la vie privée d’autrui via les réseaux sociaux est un délit, mais également poursuivi doublement pour violation du secret de correspondance et divulgation d’enregistrement sur la base de la loi de 2016.

3 Commentaires

  1. Du grand n’importe quoi.
    Avez vous demandé qu’on mette en prison farba ngom qui est le premier diffuseur des injures de cissé lo ?
    Avez vous demandé qu’on mette en prison tous les gens pilleurs/détourneurs de milliards et des milliards cités dans des rapports de l’ofnac, de l’ige, de la cours des comptes,….
    Stop à l’indignation sélective.
    On peut retrouver tout sur internet….

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here