XALIMANEWS- Va-t-on vers la radiation des greffiers grévistes ? Le journal Le Témoin dévoile les pistes à l’étude. Cette proposition a-t-elle eu un écho favorable auprès du président de la République, Macky Sall, ou du ministre de la Justice, Me Malick sall ? Toujours est-il que Le Témoin a appris que le Centre de Formation judiciaire (Cfj) a été réquisitionné pour assurer une formation d’initiation au métier de greffier au profit d’agents de l’administration pénitentiaire.
Des gendarmes et policiers récemment à la retraite pourront aussi bénéficier de cette formation le temps que soit organisé un concours en procédure d’urgence pour remplacer définitivement les greffiers grévistes du SYTJUST. Dans la même foulée, on apprend que l’État compte exercer son autorité.
Pour ce faire, un comité interministériel composé des présidents de la Cour suprême et de la Cour d’appel de Dakar ainsi que des directeurs généraux de la solde, de la Fonction publique, l’agent judiciaire de l’État… sera bientôt mis en place. Objectif ? Déclencher un processus de radiation de tous les greffiers grévistes.

Avec SenCafeActu

1 Commentaire

  1. Dans une démocratie quand un corps de métier est en grève on négocie ou on se débrouille mais on ne recrute pas d’autres salariés
    C’est une violation de la constitution qui consacre le droit de grève et c’est une mauvaise chose.
    Donc ces greffiers qu’on va recruter et former n’auraient jamais à faire grève et s’ils font grève on en recrute d’autres ?
    Allons soyons sérieux ce pays ne respecte plus rien sauf ceux qui s’organisent en milice et défilent publiquement avec leur quasi-militaires et des armes ?
    Au lieu de s’occuper de ces milices on s’en prend à un corps de métier qui exercent un droit constitutionnel qui est le droit de grave.
    Mais qu’est devenu le Sénégal
    Il n’y a donc plus un homme doué de raison et d’intelligence dans ce pays ?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here