XALIMANEWS- Depuis quelques jours les paroles et le comportement de Kanye West sont inquiétants. En proie à des troubles bipolaires, ce dernier, persuadé que son épouse souhaite le faire interner de force dans un hôpital, l’a menacé de révéler les pires secrets de sa famille. La mettant en garde, ce dernier lui a rappelé que ses fans ne savaient pas tout d’elle.

Une source proche du couple a en effet révélé au Sun ce 24 juillet : « Il y a beaucoup de choses qui ne figurent pas dans l’émission de télé-réalité (sur la famille Kardashian) – des querelles, des rencontres secrètes avec des célébrités, des opérations de chirurgie, des accords financiers et des disputes au sein de la famille ». « Kanye va très mal et tout le monde est très inquiet pour lui », a continué d’expliquer la source en affirmant que « la seule préoccupation de Kim à ce stade est que Kanye soit aidé et que leurs enfants soient protégés. Elle est très inquiète ». « Elle refuse de le quitter alors qu’il a touché le fond. Pour ses enfants, elle veut rester à ses côtés jusqu’à ce qu’il se fasse soigner », insiste-t-il.

Celui qui s’est présenté comme successeur de Donald Trump a affirmé qu’il « filmerait et diffuserait en direct » toute tentative d’enfermement. Et a averti ses fans, en écrivant dans des tweets récemment supprimés : « Si je suis enfermé comme Mandela, vous saurez pourquoi. »

Kim Kardashian a elle déclaré : « Les personnes qui ne sont pas au courant ou qui sont très éloignées de cette expérience peuvent porter des jugements et ne pas comprendre que l’individu lui-même doit s’engager dans le processus pour obtenir de l’aide, peu importe les efforts de la famille et des amis ». Son mari est selon elle « une personne brillante mais compliquée qui – en plus de la pression d’être un artiste et un homme noir, et la perte douloureuse de sa mère – doit faire face à la pression et à l’isolement exacerbés par son trouble bipolaire. »

Le rappeur est actuellement dans son ranch à Cody, où certains disent qu’il est « enfermé » dans un bunker ultra-sécurisé avec un « groupe d’amis de confiance ».

Vanityfair

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here